Gignac offre le nul aux Tigres 2-2

LEÓN (MEXIQUE), Samedi 5 janvier 2019.- Dans les tous derniers instants du match d’ouverture de la nouvelle saison des Tigres de l’UANL (Université Autonome du Nuevo León) comptant pour le Tournoi de Clôture 2019 de la Liga MX, leur joueur français André-Pierre Gignac a permis aux Félins d’aller arracher le match nul sur la pelouse de León (centre du Mexique).

Javier Aquino avait ouvert le score tôt dans la partie pour les Universitaires, avant que Walter González ne parvienne à égaliser. À la dernière minute de jeu réglementaire, Yairo Moreno donnait l’avantage aux Émeraudes de León sur une action qui devait être validée par l’arbitrage vidéo. Et alors que la défaite semblait inévitable pour Monterrey, Gignac était victime d’une faute dans la surface adverse et se faisait justice lui-même, offrant in extremis l’égalisation aux Tigres à la 94e minute.

PREMIÈRE MI-TEMPS

Le début de ce nouveau semestre de championnat n’était pas celui qu’espérait une équipe des Tigres qui contrôlait le plus souvent le ballon, mais se montrait incapable de se déployer suffisamment pour aller menacer le but adverse.

Les Universitaires ouvraient cependant la score dès la 5e minute de jeu, grâce à Javier Aquino, qui se ménageait l’espace nécessaire sur son aile gauche pour tenter un tir de loin contre lequel le gardien de León Rodolfo Cota ne pouvait rien faire.

Mais la joie des Félins serait de courte durée : à la 11e minute, une série de rebonds du ballon dans la surface de réparation de Nahuel Guzmán favorisait Walter González, qui arrivait de l’arrière et parvenait à égaliser pour l’équipe locale, prélude d’une soirée incommode pour les Tigres.

Les choses étaient d’autant plus difficiles pour Monterrey qu’à la 23e minute de jeu, Aquino était contraint à sortir du terrain sur blessure et était remplacé par Jürgen Damm, dont les début étaient hésitants mais qui finissait par trouver ses marques sur l’aile gauche et par créer des options offensives intéressantes pour les siens.

De fait, à la 40e minute, c’est Damm qui partait seul sur l’aile gauche et centrait au second poteau, où Luis « Chaka » Rodríguez centrait à son tour à l’intention de Javier Dueñas. Mais le tir de ce dernier était arrêté de justesse par la gardien de but des Émeraudes de León.

SECONDE PÉRIODE

Les Tigres revenaient des vestiaires plus déterminés qu’en première mi-temps, tout au moins lors des minutes initiales : à la 48e, « Chaka » Rodríguez pénétrait dans la surface de réparation de León depuis l’aile droite et centrait. Mais personne n’était au rendez-vous pour conclure, malgré une tentative de Damm qui ne donnait pas de résultat.

Lors de la minute de jeu suivante, Rafael de Souza se retrouvait le ballon au pied aux abords de la surface de León et, après s’être mis dans la meilleure position possible, tirait, mais sa frappe était contrée par un défenseur adverse.

Un peu plus tard, à la 62e minute de jeu, l’entraîneur Félin Ricardo « Tuca » Ferretti remplaçait Luis Quiñones par Julián Quiñones. Les Tigres commençaient alors à bénéficier de plus en plus d’actions intéressantes sur les ailes, même si leurs adversaires du soir continuaient à procéder par longs ballons.

Quiñones voyait sa reprise la tête dans la surface de León passer à droite du poteau droit de Cota à la 71e minute et, cinq minutes après, le même Colombien centrait juste au moment où le ballon allait sortir du terrain, obligeant un défenseur local à concéder un corner pour León.

Les Émeraudes étaient sur le point de prendre l’avantage à la 79e minute, sur une reprise de la tête de Miguel Herrera qui passait à gauche des cages gardées par Guzmán. Le match était plus ouvert que jamais sur la pelouse du Nou Camp de León.

Damm bénéficiait un peu plus tard de l’action la plus claire de tout le match : sur une petite passe de Gignac, Jürgen entraînait un défenseur adverse dans sa course et dominait le gardien de León, mais son tir passait à droite des cages de Cota.

Alors que le temps réglementaire s’achevait, c’est León qui prenait l’avantage sur une reprise de la tête de Yairo Moreno dans la surface des Tigres, dont l’arbitrage vidéo finissait par confirmer la validité.

Les Tigres paraissaient s’acheminer vers leur première défaite de la saison quand, à la 92e minute de jeu, Gignac était victime d’une faute. Le Français ne laissait pas filer l’occasion et se faisait justice lui-même à la 94e minute, ramenant les siens au niveau de León at arrachant le 2-2 final.

COMPOSITION DES ÉQUIPES

LEÓN : Rodolfo Cota ; Andrés Mosquera, Fernando Navarro, William Tesillo, Walter González (José Price à la 65e minute), Luis Montes, Yairo Moreno, Iván Rodríguez, Rubens Sambueza, Pedro Aquino (Miguel Herrera à la 74e) et Osvaldo Rodríguez (Ángel Mena à la 44e).

Entraîneur : Ignacio Ambriz

TIGRES : Nahuel Guzmán ; Hugo Ayala, Rafael de Souza, André-Pierre Gignac, Guido Pizarro, Javier Aquino (Jürgen Damm à la 23e minute), Francisco Meza, Jair Díaz, Luis Quiñones (Julián Quiñones à la 62e), Luis Rodríguez et Jesús Dueñas.

Entraîneur : Ricardo « Tuca » Ferretti

BUTS INSCRITS

0-1 (5e minute) Javier Aquino tire de loin et marque le premier but de la saison pour les Tigres.

1-1 (11e) Walter González reprend du pied droit dans la surface et égalise pour les Émeraudes.

2-1 (90e) Yairo Moreno reprend de la tête dans la surface de Nahuel Guzmán et donne l’avantage à l’équipe locale.

2-2 (94e) Penalty en faveur des Tigres pour une faute commise sur André-Pierre Gignac, qui se fait justice lui-même en expédiant le ballon à gauche du gardien de León Rodolfo Cota.

JOUEURS AVERTIS

LEÓN : Walter González (38e minute), Rubens Sambueza (86e) et Andrés Mosquera (94e)

TIGRES : Guido Pizarro (57e minute) et Jürgen Damm (86e)

JOUEURS EXPULSÉS

Aucun

ARBITRE : Fernando Hernández

Juge de touche nº1 : Alejandro Ayala

Juge de touche nº2 : Jorge Dávila

Quatrième arbitre : Jonathan Hernández