L’heure de la conquête du cinquième titre a sonné

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (Mexique), Samedi 24 décembre 2016.- Le compte à rebours est finalement parvenu à son terme. Dimanche, les Tigres ont rendez-vous avec l’histoire du football national en recevant sur leur pelouse l’América avec deux objectifs en tête : devenir Champions du Tournoi d’Ouverture 2016 et broder une cinquième étoile sur cet écusson qui signifie tant pour tous leurs Incomparables supporters.

Le premier chapitre de cette finale s’est achevé par un match nul 1-1 sur le terrain du Stade Aztèque, une rencontre au cours de laquelle André-Pierre Gignac a une fois de plus été le bourreau de l’América, équipe à laquelle il a inscrit au moins un but lors de chacune de leurs rencontres de phase régulière ou finale du Championnat.

Il a ainsi laissé son empreinte sur chacun des quatre matches disputés contre l’équipe de Mexico, trois pendant la Saison Régulière et le quatrième en Play-Offs.

Ce dimanche 25 décembre, le Tournoi d’Ouverture 2016 proclame son champion, et les Félins sont déterminés à offrir à leurs supporters un nouveau titre, comme ils l’avaient fait, déjà en décembre, lors du Tournoi d’Ouverture 2011, un souvenir impérissable pour tous les fans des Universitaires.

Le score partiel suggère une égalité parfaite renforcée par le fait que les critères de buts marqués à l’extérieur et de classement final à l’issue de la phase régulière du Championnat n’appliquent pas à ce stade de la compétition. Ce seront alors les buts marqués dimanche et, en cas de parité à l’issue du temps réglementaire et des éventuelles prolongations, les tirs au but qui décideront du vainqueur.

Les Tigres ne savent pas encore s’ils pourront compter sur la présence de Gignac, victime d’une entorse cervicale lors du match aller. De son évolution dans les toutes dernières heures menant au match dépendra sa participation.

En sus d’un possible cinquième titre de Champions, les Tigres fêteront aussi le millième match de leur entraîneur Ricardo Ferretti depuis ses débuts dans le football mexicain en 1991. Quelle meilleure manière de célébrer cette date emblématique qu’avec un nouveau titre de monarque du football mexicain professionnel, qui représenterait aussi le cinquième trophée de champion de « Tuca » au total, le troisième depuis son arrivé aux Tigres.

Dimanche, le Stade Universitaire sera chauffé à blanc et, si tout se passe comme prévu, les Incomparables devraient passer un très joyeux Noël avec une nouvelle étoile.

AFFRONTEMENTS TIGRES-AMÉRICA

ÉQUIPE           J          G         N         P          p          c          Diff.

TIGRES            96         30         33         33         129       140       -11

AMÉRICA        96         33         33         30         140       129       +11

AFFRONTEMENTS AU STADE UNIVERSITAIRE

ÉQUIPE           J          G         N         P          p          c          Diff.

TIGRES            47         18         19         10         77         63         +14

AMÉRICA        47         10         19         18         63         77         -14