Próximo Partido
Sábado 18 de Noviembre
VS.

Partido
Anterior
1 - 0

Le champion débute sans perdre

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Samedi 8 janvier 2017.- Malgré l’absence de neuf de leurs titulaires, les Tigres de l’Université Autonome du Nuevo León ont débuté sans perdre la défense de leur titre de Champion sortant en faisant match nul 0-0 contre Santos Laguna.

L’équipe technique dirigée par Ricardo Ferretti avait décidé de laisser au repos la majorité des joueurs les plus sollicités, affrontant avec caractère et détermination une équipe qui arrivait avec les batteries rechargées au maximum.

Lucas Zelarayán en tant que chef d’orchestre, ainsi que Luis Rodríguez, préposé au labeur défensif, ont fait un travail impeccable sur la pelouse des Tigres, autour de laquelle étaient réunis quelque 41.000 supporters « Incomparables » malgré le froid.

PREMIÈRE MI-TEMPS

Santos n’avait pas l’attention de prendre la direction des débats mais enregistrait la première action dangereuse de la rencontre : à la 8e minute, Jorge Tavares frappait de la tête au premier poteau et le gardien des Tigres Enrique Palos se voyait contraint de détourner en corner.

La réponse de l’équipe locale ne se faisait pas attendre : à la 14e minute, Alberto Acosta décochait une frappe que le goal de Torreón Jonathan Orozco, objet des sifflets systématiques du public de Monterrey, repoussait sans peine.

Santos se montrait de nouveau menaçant à la 29e minute, mais le tir de Julio Furch passait loin du poteau droit des Tigres.

Ceux-ci commençaient d’ailleurs à donner l’impression qu’ils pourraient faire mouche à n’importe quel instant, particulièrement lorsque Lucas Zelarayán s’emparait du ballon et prenait la direction de l’attaque féline.

Á la demi-heure de jeu, Tavares obligeait Palos à s’employer et à plonger sur un tir à ras du sol puissant.

À la 41e, Andy Delort orchestrait une action personnelle qui faisait se lever le stade : après avoir réussi un dribble et pénétré dans la surface de réparation, il frappait face au but de Santos, mais son tir passait au-dessus des cages adverses.

SECONDE MI-TEMPS

Ferretti procédait à son premier changement dès la reprise du jeu, en substituant Iván « Gutty » Estrada par Julián Quiñones, libéré par la Sélection colombienne des moins de 20 ans pour participer à ce match.

Le remplacement paraissait redonner une certaine force offensive aux Tigres, laquelle se manifestait sur une option de but à la 49e. Malheureusement, Luis Rodríguez était signalé hors-jeu.

Santos tentait de favoriser le collectif, tout au moins dans la possession de balle, face à des Universitaires cherchant à conserver leur style emblématique, mais qui peinaient à trouver le chemin du but.

La malchance s’invitait dans la partie à la 77e minute : Luis Martínez, issu du Centre de Formation des Tigres, se blessait au genou droit et devait être remplacé par Luis Quiñones.

Ce mouvement obligeait Guido Pizarro à revenir en défense centrale, aux côtés de Juninho, et laissait le milieu de terrain relativement vulnérable, obligeant les attaquants à reculer un peu pour couvrir cette position dans les dernières minutes de jeu.

Á la 79e minute, Luis Quiñones bénéficiait toutefois d’une possibilité de marquer, avant d’être finalement contré par la défense adverse.

Une minute plus tard, Santos avait le premier but de la soirée à sa portée, mais Luis « Chaka » Rodríguez apparaissait in extremis pour sauver les meubles face au tir de Julio Furch. À la 85e, Osvaldo Martínez s’approchait dangereusement du but de Palos, mais son tir passait à l’extérieur du poteau gauche.

Et c’est le même Chaka qui faisait trembler le but d’Orozco deux minutes plus tard : contrôlant son ballon aux abords de la surface, il voyait son tir heurter le poteau gauche et l’équipe de Torreón se sauver de justesse de l’ouverture du score.

Dans les toutes dernières secondes de jeu, malgré un apparent hors-jeu, l’Uruguayen Jonathan Rodríguez s’échappait devant Palos et décochait une frappe, mais celle-ci heurtait le poteau gauche du but des Tigres.

COMPOSITION DES ÉQUIPES :

TIGRES: Enrique Palos; Alberto Acosta, Juninho, Luis Martínez (Luis Quiñones à la 77e minute), Iván Estrada (Julián Quiñones à la 46e), José Francisco Torres (Jorge Espericueta à la 62e), Guido Pizarro, Luis Rodríguez, Lucas Zelarayán, Damián Álvarez et Andy Delort

SANTOS: Jonathan Orozco; Diego de Buen, Walter Sandoval, Julio Furch, Jonathan Rodríguez (Mauricio Cuero à la 92e), Néstor Araujo, Ulises Rivas, Jorge Tavares (Osvaldo Martínez à la 70e), Carlos Izquierdoz, Jorge Sánchez et Gerardo Arteaga

ARBITRE : Oscar Mejía García

BUTS :

Aucun

JOUEURS AVERTIS :

TIGRES : Aucun

SANTOS : Julio Furch (27e minute) et Jorge Sánchez (45e minute)

JOUEURS EXPULSÉS :

Aucun