Les Tigres enregistrent leur seconde défaite de la saison

TUXTLA GUTIÉRREZ (MEXIQUE), Dimanche 29 janvier 2017.- Les Tigres de l’Université Autonome du Nuevo León (UANL) ont vécu des soirées fastes dans la jungle des Jaguars de Chiapas mais, ce dimanche, ils ont dû s’incliner par la différence minimale face à des adversaires aguerris.

Les Universitaires ont cherché à se montrer offensifs d’entrée de jeu, avec quatre arrières et un Lucas Zelarayán dépêché en milieu de terrain créatif, mais se sont retrouvés face à un rival prêt à leur tenir la dragée haute à tout moment.

PREMIÈRE MI-TEMPS

La première période démarrait sur les chapeaux de roue pour les Tigres, avec une première option de but dès la 4e minute : Jürgen Damm dérobait un ballon et centrait, mais son tir dangereux était intercepté par le gardien de Chiapas Moisés Muñoz.

À la 13e minute, Hugo Ayala commettait une erreur défensive et laissait Félix Araujo sans marquage face à Enrique Palos, mais le gardien de Monterrey évitait l’ouverture du score adverse en gagnant son duel avec le Jaguar.

Les Tigres croyaient fermement à leurs chances et, à la 14e minute, Damm s’échappait du côté droit et centrait à destination d’André-Pierre Gignac, dont la reprise était évitée de peu par le défenseur central de Chiapas.

Une minute plus tard, Ismael Sosa manquait une belle occasion : pénétrant seul dans la surface de réparation, il optait pour passer à Gignac au lieu de tirer, permettant au gardien rival d’intervenir.

Les Jaguars commençaient à limiter les espaces, à marquer plus rapidement et à faire pression sur la défense de Monterrey. Vanderley Díaz bénéficiait d’ailleurs d’une occasion d’ouvrir le score sur une reprise  en « bicyclette » qui passait au large du poteau droit de Palos.

Les Tigres répondaient à la 35e : Gignac décochait à la limite de la surface un tir repris par Sosa, qui tentait de lober le gardien mais dont la frappe terminait déviée en corner.

Deux minutes plus tard, la défense de Monterrey était surprise par un long ballon que Luis Mendoza contrôlait devant Hugo Ayala avant d’entrer dans la surface et de croiser un tir qui rasait le montant droit de Palos et terminait au fond des filets.

Peu représentatif des débats, l’avantage pris par les Jaguars assénait toutefois un coup au moral des Tigres, même si ceux-ci se créaient à la 43e minute une occasion par l’entremise de Javier Aquino, dont le tir passait au-dessus de la transversale.

SECONDE PÉRIODE

Les Tigres revenaient sur le terrain sans avoir réalisé de changement en termes d’effectif ou de rythme de jeu et échappaient de justesse à un nouveau but de Chiapas quand un tir d’Araujo s’écrasait sur le montant droit de Palos à la 47e minute.

Gignac tentait d’égaliser de la tête à la 49e, mais son ballon passait au large du poteau droit des buts gardés par Muñoz.

Enrique Esqueda, remplaçant de Chiapas entré peu avant, croisait trop son tir, mais faisait une frayeur à Palos.

À la 62e, Zelarayán tentait à son tour sa chance avec une frappe que le goal adverse avait beaucoup de mal à contrôler. Les Tigres commençaient à céder à l’impatience face à des rivaux qui les empêchaient de jouer.

C’est le moment que choisissait Ricardo Ferretti pour procéder aux premiers changements, en remplaçant Aquino et Damm, qui avait eu une soirée difficile, par Damián Álvarez et Luis Quiñones, afin de renforcer la présence des Tigres sur les ailes.

Monterrey commençait à avoir un meilleur contrôle de la balle et à se créer des occasions, mais ne parvenait pas à réaliser l’action décisive lui permettant de recoller au score.

Dans les dernières minutes de jeu, un tir de Dueñas faisait renaître les espoirs d’égalisation, mais Muñoz parvenait à détourner en corner, lequel était repris de la tête par Juninho mais passait à l’extérieur du poteau droit de Chiapas.

COMPOSITION DES ÉQUIPES

JAGUARES : Moisés Muñoz; Bryan Angulo, Luis Mendoza, Jonathan Fabbro, Bruno Batista, Dieter Villalpando (Christian Bermejo à la 71e minute), Félix Araujo, Mateos Goncalves (Félix Miculta à la 71e), Juan Patiño, Lucas Silva et Vanderley Díaz (Enrique Esqueda à la 55e).

TIGRES : Enrique Palos; Jorge Torres Nilo, Hugo Ayala, Juninho, Jesús Dueñas, Lucas Zelarayán, Guido Pizarro, Javier Aquino (Damián Álvarez à la 67e minute), Jürgen Damm (Luis Quiñones à la 67e), Ismael Sosa et André-Pierre Gignac.

BUTS

1-0 (37e minute) Luis Mendoza reçoit un long ballon et, devant le marquage d’Hugo Ayala, croise son tir et ouvre le score.

JOUEURS AVERTIS

JAGUARES : Bruno Batista (38e minute)

TIGRES : Luis Quiñones (85e minute)

JOUEURS EXPULSÉS

Aucun