Próximo Partido
Por definir

Partido
Anterior
1 - 2

Les Tigres ont appris de leurs erreurs du dernier tournoi.- Nahuel Guzmán

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Jeudi 22 septembre 2016.- Selon Nahuel Guzmán, gardien de but des Tigres, l’équipe s’est améliorée dans tous les sens du terme au cours de l’actuel Tournoi d’Ouverture 2016 et les aspects qui ont dû être modifiés pour conserver des résultats positifs depuis la première journée incluent une meilleur circulation du ballon et une plus grande variation de possibilité en matière d’offensive

« La clé (de ce bon tournoi) a peut être à voir avec le jeu collectif. On a compris certaines choses et on en a corrigé d’autres qui nous faisaient défaut le championnat passé, comme le fait de jouer plus simplement, de faire circuler le ballon plus rapidement par moments, de faire preuve de plus de mobilité en attaque, pour que les mouvements des avants soient moins prévisibles. Je crois qu’on montre plus de variations en attaque et on a des buts de tous les attaquants.

« Je crois qu’on s’est amélioré en matière de jeu collectif, et que c’est une équipe qui se connaît de mieux en mieux, qui sait se complémenter. Par moments, on trouve la manière de percer les lignes adverses grâce a Huguito Ayala, ce qui est important quand le rival est très organisé et qu’il surveille les sorties de Guido. Junior et Hugo ont trouvé la manière de briser cette ligne de pression, alors je crois qu’on se complémente et que, petit à petit, nous aussi on commence à tenter des choses », a indiqué l’Argentin

La patience et la gestion du temps ont aussi été cruciales

« Pour moi, c’est fondamental de rester patients, surtout à domicile, parce que les gens font pression, se montrent anxieux, veulent gagner et ce n’est pas toujours garanti. Parfois, il y a certaines manières de gagner, il faut connaître nos adversaires, certains proposent un peu plus de jeu, d’autres se montrent plus défensifs et cherchent le contre, alors je crois qu’il faut bien gérer le temps ».

Les Tigres ont beaucoup évolué

« Je ne sais pas si le projet des Tigres est le pus solide de tous. Je crois que, si on analyse un peu plus en profondeur, on est une équipe, une institution qui a su gagner le respect grâce à ses résultats, et il me semble important de conserver une même vision de football, qui dépend souvent des résultats. C’est important pour les institutions –et je ne parle pas seulement des Tigres ni d’une autre équipe mexicaine, mais au niveau international­– de faire preuve de patience par rapport à un processus engagé, même si les résultats se font attendre. Je comprends que tout le monde veuille être champion et gagner le week-end, mais ce n’est pas possible.

« Ici, aux Tigres, depuis le retour de Tuca [Ferretti], à l’occasion de cette dernière étape, l’équipe a beaucoup évolué. En 2010, il a pris en charge une équipe au bord de la descente et il l’a fait grandir peu à peu. Aujourd’hui, l’institution fait des efforts énormes pour que les Tigres soient compétitifs et, évidemment, on doit essayer de le démontrer sur le terrain ».

Se rapprocher encore plus de la qualification devant Cruz Azul

« L’objectif, c’est de continuer à faire ce que nous avons montré en matière de résultats, ce qu’on a fait lors de la deuxième mi-temps contre les Chivas, et, évidemment, de marquer trois points pour être très proches du premier objectif, à savoir nous qualifier. Après ça, il faudra occuper la meilleure position possible, mais on sait que c’est un rival difficile et, qu’en plus de ne pas obtenir les résultats qu’il cherche, c’est un adversaire qu’il faut traiter avec un grand respect, très prestigieux, et on essaiera de préparer ce match pour en être les protagonistes et le manier à notre guise ».