Próximo Partido
Domingo 30 de Julio 2017
VS.

Partido Anterior
5 - 0

Les Tigres remontent et « cartonnent » au Texas

FRISCO (USA), Samedi 25 mars 2017.- Les Tigres de l’Université Autonome du Nuevo León (UANL) n’ont pas déçu leurs « Incomparables » supporters texans en battant largement les Diables de Toluca en match amical sur le score de 4-1.

Ismael Sosa y Lucas Zelarayán en première mi-temps, puis Juninho et Javier Aquino lors de la deuxième période, ont été les auteurs des buts inscrits sur le Toyota Field, pelouse du FC Dallas, d’ailleurs l’un des clubs demi-finalistes de la Ligue des Champions de la CONCACAF dans laquelle les Tigres restent en course.

Les Tigres connaissaient pourtant des débuts laborieux, puisque Toluca ouvrait le score sur sa première attaque dangereuse de la partie grâce à Pablo Barrientos. On jouait depuis cinq minutes à peine.

Mais l’équipe de Monterrey prenait peu à peu ses marques et commençait à faire preuve de plus de solidité la balle au pied et à multiplier les dédoublements offensifs.

Du fait des absences provoquées par les convocations en équipes nationales et autres blessures, les Tigres avaient décidé de faire jouer Enrique Palos dans ses buts, Luis Rodríguez en tant qu’arrière droit et Jorge Torres Nilo du côté gauche, laissant Juninho et Hugo Ayala dans l’axe.

Pour leur part, Francisco Meza et José Francisco Torres se chargeaient de la récupération. Le reste du milieu de terrain était couvert par Alberto Acosta à droite et par Javier Aquino à gauche. Finalement, Ismael Sosa était laissé seul en pointe, secondé par un Lucas Zelarayán placé quelques mètres en retrait.

Cette configuration permettait aux Félins d’améliorer peu à peu leur jeu, même s’ils ne parvenaient pas encore à se montrer dangereux aux abords des cages de l’équipe du centre du Mexique.

Les choses changeaient toutefois à la 19e minute : Sosa recevait un long ballon qu’il contrôlait et qu’aux abords de la surface réparation adverse, il expédiait dans la lucarne gauche de Toluca pour obtenir l’égalisation qui remettait les Universitaires dans le sens de la marche.

Monterrey commençait alors à imposer le style de jeu qui le caractérise, fait de petites touches de balle et de circulation sur l’ensemble du terrain, sans pour autant renoncer à se lancer à l’assaut du but rival.

À la 29e minute, sur une action individuelle menée du côté droit, Zelarayán contrôlait le ballon, se faufilait entre deux défenseurs et décochait un tir qui entrait tout près du poteau gauche avec la complicité involontaire du gardien de Toluca. Les Tigres menaient 2-1 et prenaient les affaires en main.

En deuxième mi-temps, les Tigres ne relâchaient pas leur contrôle et conservaient la possession du ballon, non sans réaliser des changements permettant de faire participer les éléments ayant peu joué cette saison, ainsi que les membres du Centre de Formation qui étaient du déplacement aux États-Unis.

Cette participation n’empêchait nullement l’équipe de montrer un visage des plus attractifs et, à la 58e minute de jeu, Zelarayán dribblait un adversaire et se retrouvait seul face au but, mais était victime d’une faute. L’arbitre de la rencontre désignait alors le point de pénalty et Juninho ne laissait pas passer cette occasion, portant le score provisoire à 3-1 et provoquant l’allégresse des Incomparables occupant la majeure partie des gradins du stade de l’équipe texane.

Faisant preuve d’une domination totale, l’escouade universitaire creusait encore l’écart dans les toutes dernières minutes, lorsqu’Aquino dérobait le ballon à un rival dans l’axe et s’en allait marquer par un tir dans la surface qui portait le score à un 4-1 définitif.

Les Tigres se prépareront à présent à affronter León la semaine prochaine pour la reprise des activités de la saison régulière de la Liga MX.