Próximo Partido
Sábado 23 de Septiembre
VS.

Partido
Anterior
3 - 3

Les Tigres renouent avec le succès sur leur pelouse en battant les Chivas 3-0

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Mardi 11 avril 2017.- Les Tigres de l’UANL (Université Autonome du Nuevo León) ont réussi mardi soir à traduire au tableau d’affichage leurs bonnes intentions sur le terrain en battant sèchement les Chivas de Guadalajara, deuxièmes au classement général, sur le score de 3-0

De bout en bout, l’équipe de Monterrey a dominé et imposé son football solide en défense et efficace en attaque.

Ce résultat permet aux Tigres de totaliser 16 points et, même s’ils ne gagnent guère de terrain au classement général, de maintenir bien vivantes leurs espérances de se qualifier pour la Phase Finale du Tournoi de Clôture 2017 de la Liga MX de football.

PREMIÈRE MI-TEMPS

Le match débutait sous le signe de l’intensité : après tout juste 5 minutes et 40 secondes de jeu, André-Pierre Gignac ouvrait le score pour l’équipe locale en s’élevant au-dessus de tout le monde dans la surface de réparation pour reprendre de la tête un corner tiré par Ismael Sosa.

L’immédiate explosion de joie dans les tribunes montrait clairement que la soif de victoire était aussi intense parmi les supporters des Universitaires qu’au sein de l’équipe elle-même.

À la 9e minute de jeu, Guido Pizarro tentait sa chance hors de la surface, mais voyait son ballon passer loin du but adverse. Cinq minutes plus tard, la reprise de la tête d’Eduardo Vargas terminait dans les gants du gardien de Guadalajara Rodolfo Cota. Les Tigres ne laissaient aucun doute quant à leur détermination de s’imposer.

Les Chivas réagissaient pourtant à la 29e minute, sur un tir d’Ángel Zaldívar qui passait à gauche du but de Nahuel Guzmán.

Mais les Tigres insistaient et, à la demi-heure de jeu, Gignac ratait son tir dans la surface, avant de tenter un lob sur Cota à la 36e. Toutefois, le gardien de Guadalajara parvenait à capter le ballon.

SECONDE PÉRIODE

Les Tigres revenaient des vestiaires sans avoir procédé au moindre changement et aussi décidés à marquer que lors de la première mi-temps.

À la 48e minute, Javier Aquino décochait un tir rapide que Cota bloquait d’une main. Un peu plus tard, à la 54e, sur une belle action individuelle, Vargas cédait pour Gignac, mais le gardien de Guadalajara arrêtait la frappe du Français.

Un peu plus tard, l’entraîneur des Félins Ricardo Ferretti procédait à ses premiers changements, remplaçant Sosa et Vargas par Jürgen Damm, de retour d’une longue blessure, et Lucas Zelarayán, afin de donner encore plus de mordant offensif à l’équipe.

Une minute après, sur une action de contre, Zelarayán entrait dans la surface et « emmenait » avec lui le gardien et un défenseur avant de passer à Gignac, mais un défenseur central de Guadalajara parvenait à subtiliser à temps la balle à l’attaquant des Tigres.

Les Félins avaient encore faim et, à peine 45 secondes plus tard, Damm pénétrait dans la surface par le secteur droit et driblait un adversaire, mais son tir s’écrasait sur la barre transversale de Guadalajara. Les Chivas venaient d’échapper de peu au second but de Monterrey.

Ce ne serait toutefois pas le cas à la 74e : Aquino, qui entrait dans la surface du côté gauche, adressait un centre en retrait pour Gignac, mais c’est Jesús Dueñas qui déboulait de l’arrière pour porter le score à 2-0 en faveur des Tigres.

À la 79e, sur un autre contre orchestré par Aquino, celui-ci passait à Gignac, qui cédait à son tour à Damm, lequel entrait par le centre avant de rendre au Français, mais le tir de celui-ci était dévié en corner par Cota.

Les Tigres se montraient de plus en plus dominants et, à la 83e minute, Javier Aquino entrait dans la surface du côté gauche et centrait pour Gignac, dont le tir rasait magistralement le poteau droit de Guadalajara pour clore en beauté, avec le troisième but des Tigres.

Dans les gradins, l’allégresse était totale. L’harmonie entre public et joueurs était de nouveau au rendez-vous, tout comme les espoirs de se qualifier pour les Play-Offs et de défendre le titre de champion sortant des Félins.

COMPOSITION DES ÉQUIPES

TIGRES : Nahuel Guzmán ; Jorge Torres Nilo, Juninho, Hugo Ayala, Luis Rodríguez, Guido Pizarro, Jesús Dueñas, Javier Aquino (Damián Álvarez à la 86e minute), Ismael Sosa (Jürgen Damm à la 62e), Eduardo Vargas (Lucas Zelarayán 62e) et André-Pierre Gignac.

GUADALAJARA : Rodolfo Cota ; Jair Pereira (Guillermo Martínez à la 71e minute), Hedgardo Marín, Juan Basulto, Ángel Zaldívar (Michel Benítez à la 71e), Michael Pérez, Néstor Calderón, Miguel Ponce, Javier López (Orbelin Pineda 46e), Carlos Fierro et Alan Pulido.

BUTS

1-0 (6e minute) André-Pierre Gignac s’élève dans la surface de réparation et reprend de la tête un corner d’Ismael Sosa pour inscrire le premier but de la soirée.

2-0 (74e) Jesús Dueñas reprend du pied droit une passe de Javier Aquino dans le secteur gauche de jeu.

3-0 (83e) André-Pierre Gignac reprend de la tête une passe du côté gauche de Javier Aquino.

JOUEURS AVERTIS

TIGRES : Jorge Torres Nilo (65e minute) et Jürgen Damm (82e)

GUADALAJARA : Juan Basulto (30e minute), Michael Pérez (55e) et Miguel Ponce (80e)

JOUEURS EXPULSÉS

Aucun

ARBITRE : Eduardo Galván Basulto

JUGE DE TOUCHE No. 1 : Jimmy Acosta

JUGE DE TOUCHE No. 2 : Jorge Gerardo Dávila

QUATRIÈME ARBITRE : Alejandro Funk Villafañe