Les Tigres reviennent au score et s’imposent 2-1

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Jeudi 29 novembre 2018.- Les Tigres de lUANL (Université Autonomedu Nuevo León) sont revenus de loin pour vaincre à domicile les Pumas de lUNAM (Université Nationale Autonome de Mexico) sur le score de 2 buts à 1, un avantage quil leur faudra préserverdimanche à Mexico pour accéder à la demi-finale du Tournoi dOuverture 2018.

Javier Aquino, grâce à la collaboration involontaire dun défenseur Puma, et Jesús Dueñas, ont été les auteurs des buts quiont fait vibrer les plus de 41.000 « Incomparables » supportersmassés autour de la pelouse du Stade Universitaire.

PREMIÈRE MI-TEMPS

Les Tigres partaient à lattaque dès le coup de sifflet initial, maisils se heurtaient rapidement à des adversaires bien organisés et à laffût de la moindre erreur locale qui pourrait leur permettre de prendre lavantage à lextérieur.

À la 7e minute, André-Pierre Gignac faisait sonner la première alerte dans le camp des Universitaires de Mexico, mais son coup de canon décoché depuis les abords de la surface de réparation des Pumas se contentait de longer le poteau droit de ceux-ci.

Et les Pumas obtenaient dès la minute suivante ce quils étaient venus chercher : profitant dune erreur défensive locale qui laissait le ballon à la dérive, Felipe Mora ne pardonnait pas et expédiait au fond des filets de Nahuel Guzmán un tir puissantcontre lequel le gardien des Tigres ne pouvait rien faire.

Le tableau daffichage nétait pas le seul adversaire des Tigres pendant cette première période : les Pumas commençaient à jouer le plus possible la montre et larbitre de la rencontre se montrait tatillon, avertissant Guido Pizarro, mais pardonnantplusieurs cartons jaunes mérités pour les rivaux venus de Mexico.

Au quart dheure de jeu, Javier Aquino, qui commençait àprendre de plus en plus dimportance sur l’aile gauche, pénétrait dans la surface des Pumas et décochait un tir que le gardien de Mexico Alfredo Saldívar éprouvait quelques difficultés à contrôler.

Les Pumas tentaient de riposter par lentremise de CarlosGonzález, dont le tir passait cependant à une bonne distance des cages de Guzmán.

André-Pierre Gignac, qui avait reçu à la 10e minute une ovation des Incomparables pour son titre de meilleur buteur de la phase régulière du championnat mexicain, avait une occasion à la 32eminute, mais sa frappe depuis les abords de la surface était écartée par le gardien des Pumas.

Deux minutes plus tard, sur un beau contre, Luis « Chaka »Rodríguez recevait le ballon sur laile droite et n’hésitait pas à décocher un tir puissant, mais la balle sortait à côté des filets de Saldívar.

Un peu plus tard, Eduardo Vargas bénéficiait lui aussi dune bonne occasion de ramener les Tigres à hauteur des Pumasquand un ballon lui arrivait dans les pieds alors quil se trouvait dans la surface de Mexico, mais son centre était miraculeusement repoussé par le portier adverse.

Les Tigres insistaient de plus en plus et, à la 41e minute de jeu, sur coup de pied arrêté, Gignac expédiait à ras du poteau gauche de Saldívar un superbe tir que Juninho arrivait trop tard pour reprendre.

Et alors que cette première période tirait à sa fin, cest Aquino qui tentait une nouvelle fois sa chance, mais voyait son tir à mi-distance passer juste au-dessus de la barre transversale rivale.

SECONDE PÉRIODE

Les Tigres se lançaient vers lavant dès leur retour des vestiaires, tactique dont leurs rivaux du soir tentaient de tirer profit, comme à la 46e minute : Carlos González avait la balle du 2-0 au boutdu pied mais son tir passait à gauche du but des Tigres.

Aquino séchappait à la 48e minute, pénétrait dans la surface des Pumas escorté par deux de leurs défenseurs et finissait par sincliner. Lors de la minute de jeu suivante, Víctor Malcorra bénéficiait dune belle occasion, mais son tir du gauche sortaitprès du but de Guzmán.

À la 57e minute, Rodríguez recevait le ballon de Gignac, auquel il le remettait immédiatement. Le Français restait dans la surface des Pumas, mais la défense de Mexico le dépossédait du ballon.

« Chaka » recevait le ballon de Vargas du côté droit huit minutes plus tard, pénétrait énergiquement dans la surface rivale et centrait su ras du sol, mais la défense des Pumas intervenait bien avant que le ballon ne parvienne à Gignac.

Linsistance des Tigres était finalement récompensée à la 68eminute, par lentremise dAquino, sans nul doute le meilleur élément de sa formation au cours du match : le tir de loin du joueur originaire de Oaxaca était légèrement dévié par un défenseur de Mexico et terminait sa trajectoire au fond des filetsde Saldívar, qui ne pouvait rien faire. Les deux équipes étaient à égalité 1-1.

Deux minutes plus tard, Vargas avait le second but au bout du pied après avoir repris un ballon qui lui était parvenu de la droite, mais sa frappe sécrasait sur le poteau et les choses en restaient là.

À la 76e minute, « Chaka » entrait par le secteur droit grâce à une remise de Vargas, mais son tir heurtait le de gardien de léquipe rivale.

Jesús Dueñas faisait finalement exploiter de joie le StadeUniversitaire à la 80e minute en récupérant le ballon, se ménageant un espace entre cinq défenseurs adverses et décochant un tir qui rasait le poteau gauche des Pumas pour terminer au fond des filets. La superbe action donnait finalement lavantage aux Tigres qui menaient 2-1.

Ricardo « Tuca » Ferretti décidait de procéder à son premierchangement de la soirée à la 86e minute : Vargas sortait et était remplacé par Enner Valencia, chargé de marquer une troisièmefois et dassurer la tranquillité des siens au cours du match retour dimanche.

Lors des arrêts de jeu, il remplaçait Aquino par Jürgen Damm, mais le nouvel entrant ne disposait pas du temps suffisant pour marquer un troisième but.

COMPOSITION DES ÉQUIPES

TIGRES : Nahuel Guzmán ; Luis Rodríguez, Juninho, Hugo Ayala, Francisco Meza, Jesús Dueñas, Rafael de Souza, Guido Pizarro, Javier Aquino (Jürgen Damm à la 92e minute), Eduardo Vargas (Enner Valencia à la 86e) et André-Pierre Gignac.

Entraîneur : Ricardo « Tuca » Ferretti

UNAM : Alfredo Saldívar ; Alan Mozo, Alejandro Arribas, Luis Quintana, Alan Mendoza, Pablo Barrera, Felipe Mora (Matías Alustiza à la 78e minute), Víctor Malcorra, Andrés Iniestra, Martín Rodríguez (Juan Iturbe à la 78e) et Carlos González (David Cabrera à la 86e).

Entraîneur : David Patiño

BUTS INSCRITS

0-1(9e minute) Felipe Mora trompe Nahuel Guzmán dun tir croisé dans la surface de réparation des Tigres.

1-1(68e) Javier Aquino frappe de loin le ballon, qui est légèrement dévié par la défense des Pumas et termine au fonddes filets.

2-1(80e) Jesús Dueñas récupère le ballon aux abords de la surface de léquipe de Mexico et adresse un tir qui rase le poteau gauche dAlfredo Saldívar et fait mouche.

JOUEURS AVERTIS

TIGRES : Guido Pizarro (20e minute)

UNAM : Alan Mendoza (91e)

JOUEURS EXPULSÉS

Aucun

       

ARBITRE : Oscar Macías

Juge de touche nº1 : Mario pez

Juge de touche nº2 : Miguel Chua

Quatrième arbitre : Francisco Chacón