Próximo Partido
Sábado 21 de Octubre
VS.

Partido
Anterior
1 - 0

Les Tigres s’imposent 3-1 avec autorité sur la pelouse des Pumas

MEXICO (MEXIQUE), Dimanche 23 octobre 2016.- Les Tigres ont gagné le duel universitaire de ce week-end en repartant du Stade Olympique Universitaire de Mexico avec une victoire 1-3 sur les Pumas, fruit d’un match bien orchestré et mené de main de maître par des pupilles de Ricardo Ferretti qui ont imposé leur jeu le coup d’envoi.

Grâce à des concrétisations de Lucas Zelarayán, Andy Delort et Ismael Sosa, les Félins parviennent à 26 points au Classement Général de la Liga MX et ont quasiment leur qualification pour les Play-Offs en poche.

Les Universitaires du Nord se concentreront maintenant sur le « Clásico », le derby de Monterrey, qui les opposera samedi prochain aux Rayados, contre lesquels ils tenteront de composter leur billet pour la Phase Finale à domicile.

POSITIONNEMENT TACTIQUE INITIAL

Ferretti faisait quasiment « rempiler » le même effectif utilisé cette semaine en match de Ligue des Champions de la CONCACAF, à l’exception de Juninho, préféré à José Rivas au milieu. Pour leur part, Andy Delort et Luis Quiñones, buteurs pour la première fois en milieu de semaine, étaient de nouveau titularisés.

Du fait de la configuration, le labeur de récupération incombait au seul Guido Pizarro, accompagné au milieu de Lucas Zelarayán, qui se sacrifiait en assurant de constants dédoublements et les marquages sur les ailes de Javier Aquino et Quiñones.

Pour sa part, un André-Pierre Gignac pas encore au mieux n’avait même pas accompagné l’équipe à Mexico, afin d’avoir la possibilité de se remettre parfaitement de la contracture ressentie après le match contre Necaxa.

PREMIÈRE MI-TEMPS

Dès la première minute de jeu, les Tigres étaient sur le point d’ouvrir le score sur une passe en retrait de Sosa à destination d’Aquino. Celui-ci frappait de première intention et obligeait le gardien de Mexico Alejandro « Pikolín » Palacios à plonger pour repousser. Malheureusement, Delort ne parvenait pas à reprendre le rebond.

Toutefois, Monterrey était rapidement récompensée. À la 7e minute, Zelarayán expédiait un superbe coup franc au fond des filets adverses et donnait l’avantage aux siens. Un peu après, Delort tentait lui aussi sa chance, mais son tir était capté par le goal.

La pression des Félins était telle qu’à la 20e minute, l’arbitre de la rencontre expulsait le Puma Marcelo Alatorre pour un second carton jaune. Les Tigres ne profitaient toutefois pas de leur supériorité numérique ni du bon moment footballistique par lequel ils passaient : à la 31e minute, Matías Britos égalisait pour les Universitaires de Mexico.

Les Tigres paraissaient quelque peu déboussolés par moments, mais la fin de la première période les voyait toutefois tenter, malheureusement sans succès, quelques belles actions, notamment signées Aquino, Quiñones et Delort.

SECONDE MI-TEMPS

Les mêmes effectifs reprenaient le jeu de part et d’autre après la pause et faisaient preuve d’une égale intensité. Zelarayán continuait d’ailleurs à être le Tigre le plus dangereux, tentant sa chance dès qu’il en avait l’occasion.

Après deux frappes dangereuses à mi-distance. Delort marquait finalement le second but des Tigres : sur un ballon reçu dans la surface, il dribblait et dosait savamment une frappe qui trompait Palacios. C’est le moment que choisissait « Tuca » pour procéder à deux de ses trois changements permis : Delort et Quiñones sortaient et étaient remplacés par l’autre Quiñones, Julián, et Jürgen Damm, pour que son équipe puisse respirer un peu plus à son aise.

Julián Quiñones entrait comme un taureau dans l’arène, cherchant le plus de longs ballons possibles et tentant sa chance dès qu’il en avait l’occasion. Élément déstabilisant, lui et Damm portaient clairement le danger devant les cages de « Pikolín » qui en voyait de toutes les couleurs.

« Tuca » utilisait alors sa dernière option de changement afin de contrôler le milieu de terrain et substituait Zelarayán par Manuel Viniegra.

À la 90e minute de jeu, les Tigres parachevaient leur œuvre dominicale : Sosa poussait au fond des filets une passe de Quiñones venue de la gauche et les Félins du Nord du Mexique « domptaient » définitivement leurs adversaires de la capitale sur leur propre terrain de la Cité Universitaire.

#TIGRINFO

Les Tigres sont toujours aussi redoutables à l’extérieur, ayant infligé dimanche midi leur première défaite à domicile de la saison aux Pumas. Ainsi, 14 des 26 points obtenus par Monterrey cette saison l’ont été sur des terrains adverses.

BUTS :

Pumas :

1-1 (31e minute) de Matías Britos au ras du poteau gauche sur un ballon repoussé qui le laisse seul devant le but de Nahuel Guzmán.

Tigres :

0-1 (7e minute) Lucas Zelarayán décoche, sur coup franc, une superbe frappe qui se loge dans la lucarne droite d’Alejandro Palacios.

1-2 (56e) Andy Delort dribble dans la surface et envoie facilement le ballon au fond des filets.

1-3 (90e) Ismael Sosa reprend un bon centre venu de Julián Quiñones, sur l’aile gauche.

COMPOSITION DES ÉQUIPES :

Pumas : Alejandro Palacios; Marcelo Alatorre, Gerardo Alcoba, Darío Verón et Luis Fuentes (Eduardo Herrera à la 79e); Kevin Escamilla (Jorge Van Rankin à la 25e), Abraham González et Javier Cortés; Pablo Barrera, Jesús Gallardo et Matías Britos

Tigres : Nahuel Guzmán; Jesús Dueñas, Hugo Ayala, Juninho et Jorge Torres Nilo; Guido Pizarro, Lucas Zelarayán (Manuel Viniegra à la 87e), Luis Quiñones (Jürgen Damm à la 57e) et Javier Aquino; Ismael Sosa et Andy Delort (Julián Quiñones à la 57e)

Arbitre : Jorge Antonio Pérez Durán

JOUEURS AVERTIS :

Pumas : Marcelo Alatorre (6e et 20e), Gerardo Alcoba (12e), Matías Britos (61e)

Tigres : Jorge Torres Nilo (17e)

JOUEURS EXPULSÉS :

Pumas : Marcelo Alatorre (20e) sur un deuxième carton jaune