Próximo Partido
Sábado 22 de Julio 2017
VS.

Partido Anterior
1 - 0

Les Tigres se battent mais perdent le 110e Clásico de Monterrey

GUADALUPE (MEXIQUE), Samedi 22 avril 2017.- Les Tigres de l’UANL (Université Autonome du Nuevo León) ont vendu cher leur peau, mais ont dû s’incliner face aux Rayados lors de ce nouveau derby de Monterrey, le 110e du nom, et devront continuer à patienter pour connaître leur futur en Phase Finale du Tournoi de Clôture 2017 du football mexicain.

Du fait de l’absence de Guido Pizarro blessé, c’est Francisco Meza qui a pris à sa charge la récupération de balle, le secteur où les Félins se sont montrés les plus dangereux.

PREMIÈRE MI-TEMPS

La première mi-temps se caractérisait par une légère domination de l’équipe des Rayados en termes de possession de balle et d’occasions dans la surface de réparation rivale.

Après à peine deux minutes de jeu, Nahuel Guzmán était contraint à intervenir pour briser l’attaque des Rayados, puis de nouveau à la 7e minute, lorsque Yimmi Chará pénétrait dans la surface de réparation des Tigres.

Dorlan Pabón tentait à son tour sa chance à la 12e minute et André-Pierre Gignac contrait à la 15e pour les Félins, mais était neutralisé par le gardien de but des Rayados.

Les Tigres tentaient alors de conserver davantage le ballon et de le faire tourner, mais éprouvaient certains problèmes à évoluer dans l’axe et optaient pour jouer sur l’aile à la charge d’Ismael Sosa qui, à la 20e minute, s’échappait et parvenait à centrer, mais sans grand succès.

Le Rayado Rogelio Funes Mori faisait lui aussi une tentative offensive à la 25e minute de jeu : il pénétrait dans la surface par le secteur gauche et centrait, mais était bloqué par Jorge Torres Nilo. Monterrey semblait peu à peu s’approprier de l’initiative du match.

Mais le « Tigre » Juninho se s’avouait pas vaincu et décochait un tir puissant qui passait à quelques centimètres du poteau droit des Rayados.

C’est quatre minutes plus tard que se présentait l’occasion la plus claire pour les Universitaires : Jesús Dueñas essayait de contrôler le ballon dans le surface face au goal des bleus et blancs, mais un défenseur central des Rayados intervenait et déjouait son action.

Dans les tout derniers instants de la première moitié de jeu, une inattention de Juninho permettait à Efráin Juárez de récupérer et de céder pour Pabón, mais le Colombien armait mal son tir et devait céder face au marquage d’Hugo Ayala.

SECONDE PÉRIODE

La tendance du début de la seconde mi-temps répliquait celle la première période, avec des Rayados résolument à l’offensive et des Tigres comptant sur Javier Aquino sur l’aile pour faire aboutir leurs attaques.

À la 51e minute de jeu, Pabón entrait dans la surface du côté droit et tirait, mais Guzmán repoussait bien.

Aquino tentait sa chance à la 55e du côté gauche, mais n’arrivait pas à ses fins. Trois minutes plus tard, c’est sur corner que César Montes reprenait dans la surface et ouvrait le score en faveur des Rayados.

Ricardo « Tuca » Ferretti optait alors pour faire sortir Meza, qui avait remplacé Pizarro, indisponible sur blessure, et le substituer par Lucas Zelarayán, tout comme il l’avait fait peu avant avec Jürgen Damm, qui prenait la place de Sosa.

Poussés par le désir de revenir au tableau d’affichage, les Tigres commençaient à avoir plus le ballon et, à la 71e, Damm s’échappait sur l’aile droite, entrait dans la surface et voyait son centre repoussé par la défense. Sur la reprise postérieure de Zelarayán, la défense des Rayados parvenait cette fois à dégager.

Un peu plus tard, Juninho sortait à son tour, remplacé par Damián Álvarez afin que l’équipe aille plus encore de l’avant. Torres Nilo passait au centre et Aquino du côté gauche.

Á la 85e minute, observant que Guzmán était un peu trop avancé, Carlos Sánchez tirait de loin et voyait son tir s’écraser sur la barre transversale. Les Félins venaient d’échapper de peu au deuxième but de la soirée.

Les Tigres ne lâchaient pas prise dans les dernières minutes de jeu et même Guzmán se joignait à l’attaque, mais rien n’y faisait.

Dans les arrêts de jeu, Álvarez adressait une passe dans la surface, mais le gardien adverse parvenait tant bien que mal à contrôler le ballon.

COMPOSITION DES ÉQUIPES

MONTERREY : Hugo González ; Edgar Castillo, César Montes, Iván Piris, Efraín Juárez, Rogelio Funes, Dorlan Pabón (Edwin Cardona à la 81e minute), José Basanta, Celso Ortiz (Walter Ayovi à la 75e), Jesús Molina et Yimmi Chará (Carlos Sánchez à la 65e)

TIGRES : Nahuel Guzmán ; Jorge Torres Nilo, Juninho (Damián Álvarez à la 75e minute), Hugo Ayala, Luis Rodríguez, Francisco Meza (Lucas Zelarayán à la 66e), Jesús Dueñas, Javier Aquino, Ismael Sosa (Jürgen Damm à la 61e), Eduardo Vargas et André-Pierre Gignac

BUTS

1-0  (58e minute) Le Rayado César Montes reprend un corner du gauche pour marquer.

JOUEURS AVERTIS

MONTERREY : Rogelio Funes (52e minute) et José Basanta (64e)

TIGRES : Hugo Ayala (52e minute), Jürgen Damm (67e), Juninho (72e), Jorge Torres Nilo (79e) et Jesús Dueñas (83e)

JOUEURS EXPULSÉS

Aucun

ARBITRE : Roberto García Orozco

Nº. 1 : Mario J. López Carrillo

Nº. 2 : Michel Alejandro Morales Morales

Quatrième arbitre : Fernando Hernández Gómez