Próximo Partido
Por definir

Partido
Anterior
1 - 2

Une soirée fertile en buts pour la première victoire des Tigres

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA, Samedi 21 janvier 2017.- Au rythme d’un beau tango argentin, les Tigres ont vaincu 4-2 l’América grâce aux artilleurs sud-américains Ismael Sosa et surtout Lucas Zelarayán, en pleine forme samedi.

Les Félins auraient pu encore aggraver le score, mais ont commis des erreurs et souffert inutilement. Cependant, l’équipe a enfin retrouvé le chemin du succès et compte 4 points au classement après avoir donné au Stade Universitaire la joie d’une seconde victoire sur l’América en 27 jours, la dernière datant de la Finale du Tournoi d’Ouverture 2016.

POSITIONNEMENT TACTIQUE INITIAL

Ricardo Ferretti avait procédé à deux changements d’entrée : à cause de la blessure de Nahuel Guzmán vendredi, c’est Enrique Palos qui défendait les cages félines. Pour sa part, Jesús Dueñas prenait place sur le côté droit pour permettre à Zelarayán de se charger de la récupération en compagnie de Guido Pizarro.

De ce fait, l’équipe alignée offrait un visage un peu plus agressif et semblait déterminée à ne rien céder et à prendre à son compte le match contre l’América qui, comme à son habitude, alignait cinq éléments en défense et faisait preuve d’une prédilection pour les attaques par les ailes.

PREMIÈRE MI-TEMPS

La rencontre débutait sur un rythme vertigineux, avec des Tigres se lançant à l’assaut avec une force telle que, dès la première minute de jeu, Sosa dominait le goal rival Agustín Marchesín après avoir bénéficié d’une remise impeccable d’André-Pierre Gignac qui le laissait en excellente position.

Les Félins ne baissaient pas d’intensité et s’offraient trois nouvelles occasions, à la 4e par Sosa, la 6e par Javier Aquino et la 14e par le même « Chuco ». L’América elle aussi tentait une échappée, mais Darwin Quintero était sifflé hors-jeu.

Alors que tout semblait indiquer que la fête des Tigres serait complète dans cette première mi-temps, Oribe Peralta jaillissait à la 20e minute, entrait dans la surface de réparation la balle au pied et égalisait pour le compte de l’América.

Deux minutes plus tard, Zelarayán se défaisait de trois adversaires du côté gauche et centrait à destination de Gignac, qui contrôlait de la tête et laissait à Sosa, lequel réalisait une rotation complète, mais dont le tir heurtait le montant. Le Stade Universitaire se levait de son siège comme un seul homme.

Les Tigres gardaient le rythme et insistaient dans leur recherche d’espaces, notamment sur le côté droit. Jürgen Damm pénétrait d’ailleurs dans la surface, mais son tir était capté par le gardien, même si l’arbitre aurait pu décréter un penalty en faveur de Monterrey.

Gignac laissait lui aussi échapper une possibilité de but : alors que la défense de l’América paraissait paralysée, le Français tentait de lober Marchesín, mais son ballon passait à côté du but.

Les Universitaires arqués sur le but adverse prenaient finalement l’avantage à la 35e minute, sur coup franc de Zelarayán. Le Stade entonnait son nom à l‘unisson et la première mi-temps terminait sans changement.

SECONDE MI-TEMPS

Très rapidement, l’América revenait au niveau des Tigres : après à peine trois minutes de jeu, Bruno Valdez reprenait de la tête sur la première action dangereuse de cette seconde mi-temps. Et à la 50e minute, Palos devait s’employer face à une échappée de Quintero.

Les Tigres retrouvaient leur ordre sur le terrain et commençaient à construire de nouvelles actions dangereuses : à la 54e, Zelarayán marquait de nouveau en reprenant une tentative de bicyclette de Gignac. Les Félins menaient 3-2 et cherchaient plus que jamais à prendre le jeu à leur compte.

Les Félins insistaient, tandis que l’América elle aussi « poussait » en défense. À la 67e minute, Gignac avait une nouvelle occasion mais son tir à mi-distance passait au-dessus du but de Marchesín.

Alors que les Universitaires se montraient dominants, ils marquaient leur quatrième but de la soirée, grâce à Sosa, qui pénétrait dans la surface et lobait le gardien. Monterrey menait 4-2 et c’est le moment que Ferretti choisissait pour remplacer Sosa, Guido Pizarro et Aquino par Andy Delort, Jorge Estrada et Damián Álvarez.

Ainsi se terminait le match au Stade Universitaire, témoin de la première victoire de ce Tournoi de Clôture 2017 pour les Tigres.

#TIGRINFO

Les Tigres ont obtenu samedi leur 31e victoire contre l’América dans l’histoire de leurs duels et ont gagné les quatre derniers affrontements contre l’équipe de Mexico en phases régulières et finales de la Ligue.

BUTS :

Tigres :

1-0 (1e minute) Ismael Sosa fait passer sa balle sous le gardien de Mexico après une excellente remise d’André-Pierre Gignac qui le laisse en position idéale.

2-1 (35e) Coup franc de Zelarayán depuis l’aile gauche qui entre directement dans le but de Marchesín au niveau du poteau droit.

3-2 (54e) Zelarayán profite d’un ballon perdu dans la surface après une tentative de bicyclette de Gignac pour l’expédier au fond des filets.

4-2 (82e) Sosa exploite un long ballon et trompe le gardien.

América :

1-1 (20e minute) Oribe Peralta entre dans la surface et lobe Enrique Palos pour ramener l’América au niveau des Tigres.

2-2 (48e) Bruno Valdez reprend un corner de la tête et vainc le gardien des Tigres.

COMPOSITION DES ÉQUIPES :

Tigres : Enrique Palos; Jesús Dueñas, Hugo Ayala, Juninho et Jorge Torres Nilo; Guido Pizarro (Jorge Estrada à la 86e minute), Lucas Zelarayán, Jürgen Damm et Javier Aquino (Damián Álvarez à la 88e); Ismael Sosa (Andy Delort à la 83e) et André-Pierre Gignac

América : Agustín Marchesín; Edson Álvarez, Paolo Goltz, Pablo Aguilar, Osmar Mares (José Guerrero à la 46e minute) et Bruno Valdez; William Da Silva, Renato Ibarra (Michael Arroyo à la 72e) et Miguel Samudio; Carlos Quintero y Oribe Peralta (Silvio Romero à la 64e)

Arbitre : Luis Enrique Santander

JOUEURS AVERTIS :

Tigres : Guido Pizarro à la 6e minute

América : Edson Álvarez à la 2e minute, Osmar Mares à la 33e, Renato Ibarra à la 34e

JOUEURS EXPULSÉS :

Aucun