Auteurs d’un match nul à domicile, les Tigres restent invaincus

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Samedi 27 août 2016.- Les Tigres ont eu un match difficile ce samedi soir, avec des Requins Rouges de Veracruz décidés à verrouiller la rencontre au milieu du terrain en y concentrant le plus clair de leur effectif et à obtenir le nul, un cadenas que l’équipe de Ricardo Ferretti n’a pas été en mesure de faire sauter.

Les Félins ont dû se contenter d’un nul sur leur terrain et, en sus de leurs 13 points au Général, demeurent les seuls invaincus cette saison. Il leur faudra maintenant se mesurer en déplacement aux Monarques de Morelia et composer avec les cinq cartons jaunes reçus ce soir.

POSITIONNEMENT TACTIQUE

Deux nouveautés à signaler en zone défensive samedi soir : Alberto Acosta et Jesús Dueñas se chargeaient des couloirs latéraux en remplacement de Jorge Torres Nilo et Israel Jímenez. Le reste de l’effectif restait le même.

Veracruz élevait une authentique muraille sur sa moitié de terrain, avec cinq milieux de terrain et quatre défenseurs centraux, afin de contenir les attaques universitaires, même si Gabriel Peñalba rejoignait occasionnellement en attaque un Julio Furch laissé seule en pointe.

Durant les premières minutes, les Tigres tentaient de porter le jeu vers l’avant en lançant à l’attaque leurs milieux de terrain, avec un Hugo Ayala et un Juninho intercalés.

PREMIERE MI-TEMPS

Les Tigres prenaient d’entrée le contrôle du match, avec une ligne défensive atteignant quasiment le milieu de terrain, d’où elle tentait d’orchestrer des attaques dans l’axe et sur les ailes, zone de grande activité de Javier Aquino et Lucas Zelarayán. Avant la 15e minute, André-Pierre Gignac avait déjà shooté à deux reprises.

Toutefois, la barrière dressée en zone défensive par un Veracruz qui utilisait à cette fin jusqu’à neuf de ses éléments commençait à compliquer la progression des Félins, qui continuaient à toucher le ballon mais perdaient en profondeur. Les Requins Rouges se concentraient sur leur marquage et, au lieu de jouer, préféraient faire déjouer les Tigres.

Ainsi prenaient fin les 45 premières minutes de jeu. Monterrey ne parvenait pas à défaire la défense adverse, tandis que Veracruz avait réussi à neutraliser les charges des Universitaires. Tout restait à jouer.

SECONDE MI-TEMPS

Ferretti procédait d’entrée à un changement et remplaçait Zelarayán par Jürgen Damm, qui adoptait immédiatement une position en pointe sur l’aile droite pour tenter d’ouvrir le champ de jeu, tandis que Sosa se décalait vers le centre pour prêter main forte à Gignac en attaque et qu’Aquino demeurait disponible sur l’aile gauche.

Très rapidement, les Tigres marquaient par l’entremise de Sosa, sur une frappe depuis l’extérieur de la surface de réparation. Les Félins redoublaient alors d’efforts et multipliaient les variantes offensives.

Malheureusement, ils ne parvenaient pas à concrétiser, et après avoir reçu plusieurs cartons jaunes discutables, encaissaient le but de l’égalisation sur un tir d’Agustín Vuletich qui rebondissait à plusieurs reprises dans la surface.

Ferretti décidait de remplacer Sosa par Fernando Fernández afin d’obtenir le but décisif pour la victoire et l’équipe jaune et bleue s’y employait au moyen de ballons longs et rapides, mais elle devait se contenter d’un match nul final et d’un point au classement, portant son total a 13 unités cette saison.

#TIGRINFO

Le match nul 1-1 de ce soir est le second de suite entre les deux équipes. Lors du tournoi antérieur, leur rencontre s’était soldée par un 0-0 final.

BUTS :

Tigres :

1-0 (48e) But d’Ismael Sosa sur un tir de l’extérieur de la surface de réparation. Après avoir été sur le point de trébucher, il parvient à armer un tir à ras de terre qui trompe Pedro Gallese en rasant le poteau droit.

Veracruz :

1-1 (70e) Compliqué à contrôler, le tir décoché par Agustín Vuletich dans la surface des Tigres finit par passer entre deux joueurs et le gardien de but des Tigres.

COMPOSITION DES EQUIPES :

Tigres : Nahuel Guzmán; Jesús Dueñas, Hugo Ayala, Juninho et Alberto Acosta; Guido Pizarro, José Torres (Israel Jiménez à la 68e), Javier Aquino et Lucas Zelarayán (Jürgen Damm à la 46e); Ismael Sosa (Fernando Fernández à la 82e) et André-Pierre Gignac

Veracruz : Pedro Gallese; Jesús Paganoni, Matías Cahais, Leobardo López et Luis Sánchez; Hugo Cid, Alan Zamora (Alejandro Acosta à la 55e), Daniel Villalva (Juan Albin à la 52e), Gabriel Peñalba (Agustín Vuletich à la 60e) et Adrián Luna; Julio Furch

Arbitre : Luis Enrique Santander Aguirre

JOUEURS AVERTIS :

Tigres : Javier Aquino à la 35e, Jesús Dueñas à la 45e, Guido Pizarro à la 69e, André-Pierre Gignac à la 72e, Hugo Ayala à la 79e

Veracruz: Gabriel Peñalba à la 44e, Daniel Villalva à la 50e, Hugo Cid à la 80e, Adrián Luna à la 84e.

JOUEURS EXPULSES :

Aucun