Demi-finale de la Concachampions, nous voici

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Mardi 12 mars 2019.- Les Tigres de l’Université Autonome du Nuevo León (UANL) se sont qualifiés mardi soir pour la demi-finale de la Ligue des Champions de la Concacaf en disposant 1-0 (score global 3-0) à domicile de l’équipe américaine du Dynamo Houston.

C’est Carlos Salcedo qui a inscrit le seul but de la rencontre, en deuxième mi-temps, pour le compte de Félins qui affronteront une autre équipe mexicaine, le Santos de Torreón (nord-est du Mexique), afin d’accéder à la finale d’un tournoi continental dont ils ont terminé vice-champions dans le passé.

PREMIÈRE MI-TEMPS

Le match débutait de manière quelque peu incertaine pour les Tigres, puisque ce sont les joueurs du Dynamo Houston, notamment Mauro Manotas, dont le tir passait à droite du but de Nahuel Guzmán dès la 3e minute de jeu, qui « frappaient » les premiers.

Les Félins répliquaient peu après, par l’entremise de Julián Quiñones, qui recevait un long ballon de Carlos Salcedo. Mais le tir du Colombien était finalement bloqué par un arrière visiteur.

Quelques minutes après, à la 11e, le Chilien Eduardo Vargas était sur le point d’ouvrir le score de la plus belle des manières, quand il récupérait le ballon aux abords de la surface adverse et tentait de lober Joseph Willis, le gardien de but de Houston. Mais celui-ci réagissait bien et parvenait à dévier le ballon en corner.

Mais les Tigres commençaient à multiplier les occasions et, alors que l’on jouait la 17e minute, Luis Quiñones voyait son tir-centre passer de peu à droite du poteau droit du Dynamo.

Les joueurs de l’équipe américaine, conscients qu’ils avaient besoin d’au moins deux buts pour revenir au score global, faisaient eux aussi pression, comme à la 23e minute, quand Thomas McNamara décochait dans la surface de Guzmán un tir que le gardien argentin captait en se couchant sur sa gauche.

Quatre minutes plus tard, c’était l’Universitaire Jesús Dueñas qui tentait sa chance sur un tir à mi-distance, mais Willis récupérait le ballon sans trop de problème.

Houston se montrait une nouvelle fois menaçant, cette fois à la 29e minute de jeu, quand McNamara frappait de nouveau dans la surface locale. Mais Guzmán détournait en corner.

Les Tigres n’étaient pas en reste et cherchaient à multiplier les possessions de balle et les actions offensives, comme à la 39e minute, où Dueñas centrait dans la surface du Dynamo à l’intention d’Enner Valencia, dont la tête passait au-dessus de la barre transversale de Willis.

Et peu avant la mi-temps, sur coup de pied arrêté, Guido Pizarro frappait le ballon, mais celui-ci, peu puissant, passait à gauche du but de Houston.

SECONDE PÉRIODE

La deuxième mi-temps débutait sur les mêmes bases que la première période : le Dynamo favorisait les offensives rapides, tandis que les Félins se concentraient sur le possession de balle et faisaient tourner.

C’était cependant l’équipe locale qui se montrait la première dangereuse, à la 49e minute, quand Luis Rodríguez récupérait le ballon aux abords de la surface de réparation du Dynamo et tirait. Mais Willis parvenait à contrôler

Deux minutes plus tard, Dueñas jouait l’individuelle et centrait depuis la gauche. Le gardien de Houston repoussait le ballon et, quand Vargas s’apprêtait à le reprendre, un arrière du Dynamo éloignait le danger.

Ricardo « Tuca » Ferretti, entraîneur des Félins, réalisait à la 62e minute son premier changement de la partie: Luis Quiñones sortait et cédait sa place à Javier Aquino, de retour d’une blessure qui l’avait maintenu trois semaines éloigné des terrains.

Lors de la minute de jeu suivante, Vargas avait une nouvelle occasion d’ouvrir le score : sur un centre depuis le côté droite de Rafael de Souza « Carioca », sa reprise de la tête passait tout près du poteau gauche de Willis, qui avait le temps d’intervenir et d’éviter le premier but à son équipe.

Un peu plus tard, à la 65e minute, « Carioca » expédiait le ballon dans la surface adverse, où Julián Quiñones recentrait de la tête, mais un arrière de l’équipe américaine détournait en corner avant que Valencia n’ait eu le temps de reprendre.

À force de pression, les Tigres finissaient par s’imposer : Aquino centrait, Valencia reprenait de la tête et Carlos Salcedo venu de l’arrière en profitait pour reprendre le ballon resté dans la surface de Houston pour fusiller Willis et donner l’avantage aux siens 1-0 (3-0 global).

Houston tentait bien de réagir par l’intermédiaire d’Alberth Ellis, mais son tir aux abords de la surface de Guzmán à la 71e minute de jeu passait au-dessus de la barre transversale des Tigres.

C’est le moment de la rencontre que choisissait « Tuca » pour réaliser ses deux derniers changements : Lucas Zelarayán, absent cinq mois pour blessure, substituait Vargas, et Jorge Torres Nilo prenait la place de Rafael « Carioca ».

Un peu plus tard, à la 88e minute de jeu, Dueñas avait le second but de la soirée au bout du pied sur une passe venue de la gauche signée Aquino. Mais le joueur originaire du Michoacán, au centre du Mexique, tirait à droite des cages de Houston.

Le coup de sifflet final confirmait la victoire des ors et bleus et leur affrontement, au cours de la première semaine d’avril, avec le Santos de Torreón en demi-finale aller de cette Ligue des Champions de la Concacaf 2019.

COMPOSITION DES ÉQUIPES

TIGRES : 1 Nahuel Guzmán;  3 Carlos Salcedo, 4 Hugo Ayala, 5 Rafael de Souza (6 Jorge Torres Nilo à la 85e minute), 9 Eduardo Vargas (8 Lucas Zelarayán à la 83e), 13 Enner Valencia, 19 Guido Pizarro, 26 Luis Quiñones (Javier Aquino à la 62e), 28 Luis Rodríguez, 29 Jesús Dueñas et 33 Julián Quiñones

Entraîneur : Ricardo « Tuca » Ferretti

HOUSTON : 23 Joseph Willis ; 6 Kiki Struna, 7 DaMarcus Beasley (3 Adam Lundkvist à la 19e minute), 9 Mauro Manotas, 11 Thomas McNamara, 15 Maynor Figueroa (16 Kevin García à la 74e), 17 Alberth Elis, 20 AJ DeLaGarza, 22 Matías Vera, 27 Boniek García (10 Tomás Martínez à la 72e) et 31 Romell Quioto

Entraîneur : Wilmer Cabrera

BUTS INSCRITS

1-0 (67e minute) Javier Aquino centre à l’intention d’Enner Valencia, qui reprend de la tête. Le ballon reste dans la surface de réparation de Houston et Carlos Salcedo, venu de l’arrière, fusille le gardien de Houston.

JOUEURS AVERTIS

TIGRES : Aucun

HOUSTON : Maynor Figueroa (45e minute), Matías Vera (54e) et Kiki Struna (64e)

JOUEURS EXPULSÉS

Aucun

ARBITRE : Yadel Martínez (Cuba)

Juge de touche nº1 : Gerson López (Guatemala)

Juge de touche nº2 : Yordanis Gómez (Cuba)

Quatrième arbitre : Walter López (Guatemala)