Des choses qu’on n’a pas faites.- Ricardo ‘Tuca’ Ferretti

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Lundi 1er avril 2019.- Ricardo Tuca Ferretti, entraîneur des Tigres, n’y est pas allé par quatre chemins et a indiqué ce lundi en conférence de presse que son équipe avait mal joué ce week-end contre l’América de Mexico parce qu’elle n’avait pas fait des choses qu’elle sait parfaitement faire sur la pelouse.

« Tuca » n’a pas caché son mécontentement et sa douleur d’avoir perdu, mais ne veut pas pour autant faire toute une montagne de ce revers, contrairement à d’autres personnes :

« On a perdu, point final, parce qu’il y des choses qu’on sait faire et qu’on n’a pas faites », a indiqué l’entraîneur Félin. « On n’est pas satisfaits, mais on ne va pas non plus en faire une montagne. On n’a pas bien joué, c’est douloureux, mais on est arrivés à la conclusion qu’on n’avait pas fait ce qu’on faisait depuis plusieurs matches », a-t-il déclaré.

Un match équilibré…

« On continue à insister sur le fait qu’avant leur deuxième but, le match était très équilibré. C’est vrai, on se trompe sur le premier but, et plus encore sur le deuxième. C’est ce qu’on a arrêté de faire qui nous inquiète le plus.

« J’ai déjà dit que l’équipe ne doit pas avoir ces hauts et ces bas, ces moments où elle joue bien et ceux où elle ne fait pas les choses comme il faut, et ça, c’est la conclusion à laquelle on est parvenus. Alors, maintenant, il faut tourner la page le plus vite possible parce que, mercredi, on a une nouvelle chance ».

En ce début de semaine, l’effectif s’est entraîné au sein des installations de La Cueva, à Zuazua, dans la banlieue de Monterrey. Avant d’entrer sur le terrain, une séance d’analyse vidéo a permis aux joueurs d’analyser les erreurs commises samedi soir face à l’América.

Plus tard, l’équipe s’est soumise à une session d’entraînement physique sous la direction de Guillermo Orta, puis les joueurs se sont affrontés dans le cadre d’un match interne qui a permis à Ferretti de commencer à déterminer quels joueurs seraient retenus pour affronter l’équipe Santos Laguna de Torreón (nord-est du Mexique) mercredi, en demi-finale aller de la Ligue des Champions de la CONCACAF.

Pas de problèmes de mental…

« Je n’ai vu aucun problème en matière de mental ; ce que j’ai vu, c’est une équipe adverse qui a fait un bon match. C’est un triomphe mérité, je le reconnais sans mal, parce qu’ils ont été plus réguliers que nous pendant 90 minutes.

« Entre le match perdu ici 3-2 et celui perdu là-bas samedi, la seule différence que je vois, c’est qu’ici ils ont marqué trois buts sur coups de pied arrêté cette fois-là, et deux samedi, et que c’est quelque chose qui nous a encore une fois fait défaut.

« Et on ne peut pas se mettre dans une situation comme celle-là. Mais mentalement, je n’ai pas vu de différence, ils ont profité d’erreurs élémentaires de notre part, c’est tout ».

Pas de message particulier aux supporters pour l’instant…

« Vous voulez en faire une montagne, et moi, je en vais pas vous suivre sur ce terrain parce que, avant samedi, vous ne me demandiez pas d’envoyer un message au moment où on gagnait, où on est en première place à égalité avec León, alors il doit y avoir un équilibre de part et d’autre.

« Si, moi, je suis obligé d’arriver et de présenter des excuses à mon public parce qu’on a perdu un match, on ne va jamais en finir. Il ne faut pas non plus exagérer les choses, il n’y a aucune raison de le faire. On a perdu, et c’est tout, parce qu’on a arrêté de faire les choses qu’on fait bien normalement, on ne les a pas faites cette fois-ci ».

Les supporters ne sont pas les seuls à souffrir…

Les supporters ne sont pas les seuls à souffrir. Nous aussi, on souffre, on n’est pas en pierre, nous aussi, on a un cœur ».

Le repos à l’occasion de la date FIFA, pas un facteur…

« Le repos n’a rien à voir, rien du tout. Parce que j’ai perdu, je vais dire que c’est de la faute du repos ? Non, impossible que je dise une chose pareille, ce serait une idiotie de ma part. J’ai eu deux semaines pour récupérer des joueurs, le résultat n’a pas été celui qu’on escomptait, mais ça n’a rien à voir avec la date FIFA »

À propos de l’état de santé d’André-Pierre Gignac…

« Ça y est, il a commencé la rééducation pour retrouver un très bon état physique, sa blessure cède peu à peu, on observe une amélioration, il touche de plus en plus le ballon. On espère qu’il va bientôt pouvoir se réintégrer à l’équipe et retrouver sa forme physique pour ne pas être trop loin du niveau athlétique qui était le sien avant qu’il ne se blesse ».