Face à Herediano, un effectif de qualité.- « Tuca » Ferretti

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Lundi 15 août 2016.- Les Tigres entrent cette semaine en lice en Ligue des Champions de la CONCACAF et leur entraîneur, Ricardo Ferretti, a confirmé qu’il ferait tourner son effectif, mais que le onze aligné face aux Costaricains d’Herediano est entièrement composé d’éléments de grande qualité.

« J’attends le meilleur de l’équipe, car ce sont des grands joueurs, pas n’importe qui. L’équipe titulaire que vous verrez là-bas, je peux aussi bien l’aligner contre Herediano mercredi que contre Pachuca [en Liga MX] samedi, sans qu’il y ait de problème », a indiqué « Tuca ».

La pelouse synthétique d’Herediano, un inconvénient

« Oui, c’est un inconvénient, parce qu’on n’y est pas habitués, comme pour la majorité des équipes de championnat mexicain qui font le déplacement à Tijuana, c’est un peu difficile de nous adapter et ça leur donne un léger avantage, mais j’espère que mon groupe de joueurs s’acclimatera le plus rapidement possible pour que cet avantage ne grandisse pas ».

L’histoire du Mexique géant de la CONCACAF fait partie du passé

« Cette histoire du géant n’existe plus depuis des années. Ici, il n’y a pas de géant, rien de tout ça, il y a deux équipes professionnelles, de deux pays différents. Tant que le Mexique continuera à entretenir cette idée, il s’imposera une pression imaginaire et c’est toujours la même chose : si tu gagnes, c’est parce que c’était ton obligation de le faire et si tu perds, tu te fais agonir de critiques. Il ne faut pas oublier que le football mondial a évolué ».

S’améliorer en attaque

« Bien sûr qu’ils doivent s’améliorer en termes de buts marqués, on n’est pas là où on voudrait être, mais je crois que c’est un groupe talentueux et qu’ils vont travailler dur pour s’améliorer ».

Pachuca, un rival compliqué

« C’est le champion en titre, on les a affrontés il y a six semaines et on est parvenus à contrôler leur efficacité en attaque, alors j’espère que lors du prochain match (…), on saura les contrer et imposer notre manière de faire les choses ».