Gagner samedi, coûte que coûte.- Enner Valencia

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Jeudi 8 novembre 2018.- Le match de championnat de samedi sera crucial et les Tigres devront le gagner à tout prix, a affirmé en conférence de presse Enner Valencia, attaquant des Félins de l’UANL (Université Autonome du Nuevo León) à deux jours de la rencontre contre Puebla.

Ce match sera en effet le dernier de la saison régulière que les Universitaires disputeront sur leur terrain ce semestre. En cas de victoire, les Tigres seraient quasiment assurés de participer aux Play-Offs du Tournoi d’Ouverture 2018 actuellement en cours :

« Samedi, on a un match qui va être très difficile, un match crucial pour nous. On sait qu’on doit gagner les trois points de la victoire coûte que coûte, alors il faut qu’on soit complètement concentrés là-dessus », a indiqué le joueur né en Équateur.

Un groupe très uni…

« On connaît la qualité de joueurs dont est composé l’effectif des Tigres, il y a constamment une rivalité pour faite partie du onze titulaire et ça cause quelques frictions, mais c’est une chose normale su sein d’un groupe. C’est quelque chose qu’il faut savoir gérer. Je crois que c’est ce que font aussi bien l’encadrement technique que les joueurs eux-mêmes. On dispose d’un groupe fort, d’un groupe très uni, alors on va se sortir de cette situation ».

À propos de sa sélection au sein de l’équipe nationale équatorienne…

« À chaque fois que je suis retenu sur la liste des joueurs sélectionnés, c’est une grande émotion, un enthousiasme mais aussi une responsabilité comparables à ceux de ma toute première sélection, et je crois que tout cela te pousse simplement à continuer à travailler, en sachant que tu fais les choses comme il faut.

« Je suis très content de cette nouvelle sélection au sein de mon équipe nationale. Je le suis chaque fois que j’apparais sur la liste, mais je ne regrette pas d’être resté ici, je suis conscient du fait que je sois arrivé dans un beau club et que je dois faire le plus possible pour en profiter jusqu’à la fin de ma présence ici ».

Aucun regret de faire partie des Tigres…

« Je ne regrette pas du tout d’être resté ici ou d’être arrivé au sein des Tigres. Quand tu es petit et que tu rêves d’être footballeur, tu ne rêves pas de rester assis sur le banc, mais d’être sur la pelouse et d’en profiter. Beaucoup d’entre nous, qui sommes ici, aimerions faire partie du onze titulaire, mais on a un encadrement très capable et ils prennent les décisions qu’ils jugent correctes. C’est à nous de travailler et d’attendre que l’occasion se présente ».

Gagner plutôt que marquer…

« Le plus important, ça a été la victoire (contre Morelia la semaine dernière), que l’équipe ait pu empocher les trois points de la victoire, même si c’est toujours important de marquer pour un attaquant, surtout quand cela sert à gagner ces fameux trois points ».

Empocher des points à tout prix…

« La vérité, c’est qu’on n’a pas eu les résultats qu’on voulait mais, comme je viens de le dire, l’équipe est très forte. On sait que c’est la dernière ligne droite du championnat et il faut à tout prix qu’on empoche les trois points de la victoire pour continuer à pouvoir aspirer à la qualification pour les Play-Offs ».