Guido veut des Tigres dominants

ZUAZUA (MEXIQUE), Mardi 19 juillet 2016.- Pour la seconde journée du Tournoi d’Ouverture 2016, Guido Pizarro veut que les Tigres soient dominants, indépendamment de la présence d’André-Pierre Gignac ou de quelque autre joueur, afin de faire valoir la force de son territoire une fois pour toutes.

Les Félins reçoivent les Renards de l’Atlas samedi à l’occasion du premier match de la nouvelle saison disputé sur leur terrain et après que les deux équipes aient fait match nul lors de la première journée de Liga MX. A cette occasion, si ainsi en a décidé le corps technique, il est probable que l’attaquant français retrouve sa place.

« Je crois que les joueurs qui reviennent savent déjà ce que veut l’entraîneur et quelle est l’identité de l’équipe. Les Tigres connaissent leur jeu, quels que soient les noms sur le terrain, si André est là, c’est un joueur de très haut niveau qui nous aidera, mais, sinon, il y aura un autre coéquipier qui fera très bien les choses. Espérons que les Tigres soient dominants, indépendamment des joueurs sur la pelouse », a expliqué le récupérateur argentin.

Pizarro considère aussi que le match du week-end dernier, contre Santos, a déjà permis de donner une idée des prétentions de l’équipe pour ce tournoi, même s’il accepte que le match nul reflète fidèlement les actions des deux formations sur le terrain.

« Je crois que le dernier match a permis de voir par moments des Tigres avec un volume de jeu important et, par moments, Santos s’est mis à notre niveau, mais de manière générale, s’agissant d’un premier match, sur un terrain difficile, contre un rival dont le niveau élevé est proche du notre, ça a été un bon match, et espérons que nous ferons aussi un bon match samedi, que nous serons efficaces et que nous marquerons trois points », a ajouté Pizarro.

Il a de même répété aux médias présents à l’issue de l’entraînement mené à Zuazua, dans la banlieue de Monterrey, que les Universitaires étaient désireux de revenir aux bases, de retrouver leur force défensive et de devenir une équipe intelligente et capable de résoudre les problèmes que leur posent certaines équipes rivales qui optent pour fermer le jeu lors de leur visite au Stade Universitaire :

« Nous savons que pour être dominants, il faut nous protéger à l’arrière, et je crois que retrouver les bases est important, essayer de devenir forts aussi à ce niveau, mais pour être encore plus dominants sur notre pelouse, nous devons prendre des risques sans cesser d’être intelligents et en sachant que nous devons protéger nos arrières, surtout contre les équipes qui se déplacent à Monterrey et cherchent à marquer en contre », a conclu le joueur.