Il faut oublier le passé.- Julián Quiñones

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Jeudi 20 décembre 2018.- Pour le joueur des Tigres Julián Quiñones, les choses sont claires : l’heure est venue d’oublier le dernier semestre et de se préparer à tout donner lors du Tournoi de Clôture 2019.

 

« On va laisser derrière nous ce qui s’est passé lors du Tournoi antérieur, l’échec, l’heure est venue de corriger beaucoup de choses, ce qu’on a raté au cours du dernier Tournoi, de tout donner et de ne plus faire d’erreurs », a indiqué le joueur d’origine colombienne ce jeudi matin en conférence de presse postérieure à l’entraînement quotidien.

 

Quiñones a de même rappelé l’importance d’engranger des points à l’extérieur, puisque les Tigres disputeront neuf matches en tant que visiteurs lors du prochain Tournoi, parmi lesquels les deux premiers du semestre :

 

« C’est important d’aller chercher des points à l’extérieur parce qu’on sait qu’on est très forts à domicile. Mais on va se préparer de la même manière pour ce qui peut arriver, que ce soit à l’extérieur ou à domicile. On travaille dans ce but, et puis aussi pour corriger beaucoup de choses », a-t-il ajouté.

 

Ce jeudi, au cours du travail entre équipes internes, l’entraîneur des Félins Ricardo « Tuca » Ferretti a fait pratiquer plusieurs variantes de sa formation à partir du milieu de terrain, l’une d’entre elles comprenant Luis et Julián Quiñones aux côtés d’Enner Valencia.

 

À d’autres moments, il a placé André Gignac et Eduardo Vargas côte à côte, et les résultats ont semblé tout aussi prometteurs en termes offensifs.

 

Quiñones a aussi précisé en conférence de presse que la blessure qui l’avait empêché d’achever le dernier tournoi n’était plus qu’un mauvais souvenir et qu’il avait complètement récupéré :

 

« J’ai bien récupéré et j’ai maintenant en tête l’idée de jouer le plus de temps possible dans ce Tournoi, de pouvoir être titulaire, de montrer ce dont je suis capable et, comme tous les autres joueurs, de rêver du titre »,

 

À propos du temps passé sur le terrain…

« La vérité c’est que j’étais très content d’avoir passé si longtemps sur le terrain (le Tournoi dernier), j’avais fait un bon travail, toujours avec cette mentalité de tout donner sur le terrain et d’obtenir le plus de temps possible de jeu et la confiance de l’entraîneur pour qu’il se tourne vers son banc, qu’il me voit et qu’il se rende compte qu’il dispose d’une possibilité de plus sur le terrain ».

 

Tous les tournois en ligne de mire…

« Les Tigres ont toujours en point de mire tous les tournois qu’ils disputent, on a toujours un effectif de très bonne qualité pour les deux tournois et toujours dans les meilleurs dispositions ».

 

À propos des erreurs commises…

« Au cours du Tournoi passé, on a été en mauvais sur coup de pied arrêté et c’est quelque chose qu’on est en train de corriger. On travaille tous les jours sur ce genre d’actions qui nous ont coûté si cher, on va essayer d’arranger ça, d’être plus vigilants sur les coups de pied arrêtés adverses, pour que ça ne nous arrive plus ».

 

À propos de l’arrivée de son compatriote Luis Quiñones…

« C’est sans aucun doute un excellent joueur, avec un dynamisme impressionnant et on va gagner sur de nombreux plans en l’ayant sur le terrain, que ce soit au niveau de la précision, depuis la ligne de but, et des dribbles, c’est un excellent joueur, personne n’en doute »

 

À propos de l’éventuelle arrivée de Jarlan Barrera…

« Quel que soit le joueur qui arrive à cette institution, on va le traiter comme un membre de la famille, parce qu’il vient apporter ce qu’il a, donner le meilleur de lui-même pour que cette équipe évolue et aille de l’avant ».