Invasion, triomphe et qualification

PUEBLA (MEXIQUE), Dimanche 14 avril 2019.- Près de 8.000 Incomparables supporters ont fait le voyage de Monterrey jusque dans le centre du Mexique pour assister au triomphe des Tigres de l’UANL (Université Autonome du Nuevo León) sur le score de 3-0 contre l’équipe des Loups de la BUAP (Université Autonome de Puebla), une victoire également synonyme de qualification Féline pour les play-offs du Tournoi de Clôture 2019 de la Liga MX.

Eduardo Vargas, entré en remplacement de Julián Quiñones contraint à sortir en cours de jeu pour une blessure au genou, a marqué deux des trois buts de l’équipe de Monterrey. La troisième concrétisation Féline de l’après-midi est, elle, à mettre à l’actif de l’Équatorien Enner Valencia.

PREMIÈRE MI-TEMPS

Les 45 premières minutes de jeu s’avéraient assez équilibrées en termes de domination, même si ce sont les Tigres qui avaient le plus souvent la balle au pied. Mais les Félins n’en exerçaient pas pour autant une forte pression sur le but de Loups qui cherchaient, eux, à percer le front défensif des Tigres par les ailes.

Dès la 7e minute de jeu, Michael Chirinos tentait sa chance, mais Nahuel Guzmán bloquait son tir sans problème. Lors de la minute de jeu suivante, Enner Valencia répliquait sur une échappée qui semblait prometteuse, mais ne parvenait pas à se concrétiser sur le but local gardé par José Rodríguez.

Luis « Chaka » Rodríguez avait lui aussi une occasion à la 9e minute, mais son tir à mi-distance terminait dans les gants du gardien de Puebla.

La 35e minute de jeu amenait une mauvaise nouvelle pour les Tigres : Julián Quiñones était contraint de sortir sur blessure au genou droit et devait être remplacé par Eduardo Vargas, qui serait amené à faire parler de lui plus tard dans le match.

Peu avant la fin de cette première mi-temps, c’est Javier Aquino qui se rapprochait du but adverse, mais son tir était dévié en deux temps, d’abord par le gardien local puis par la barre transversale de celui-ci.

SECONDE MI-TEMPS

Les Tigres revenaient des vestiaires en compagnie de l’efficacité dont ils ont fait preuve ces derniers temps : dès la 49e minute, Vargas reprenait le ballon aux abords de la surface de réparation. Celui-ci était dévié par un arrière et terminait au fond des filets. Les Félins ouvraient le score pour le plus grand plaisir de leurs supporters réunis autour de la pelouse des Loups.

Un peu plus tard, à la 54e minute, « Chaka » Rodríguez s’échappait sur la droite, entraînant deux défenseurs dans sa course, et centrait à l’intention de Vargas, à qui il ne restait plus qu’à pousser le ballon pour permettre aux siens de mener 2-0 et d’envisager plus sereinement l’après-midi à Puebla.

Les Félins continuaient à conserver le contrôle du jeu, notamment en matière de récupération de balle et de déploiement offensif : à la 64e minute de jeu, Javier Aquino recevait sur l’aile gauche, envoyait au centre et à l’intention d’Enner Valencia, qui se défaisait du marquage et croisait son tir pour porter l’avantage des Tigres à 3-0 qui parachevait la victoire des Tigres et l’invasion de leurs supporters.

À partir de ce moment, Monterrey semblait baisser quelque peu de rythme, permettant une esquisse de riposte à leurs rivaux, sans pour autant que la défense Féline ou le but de Guzmán s’en trouvent menacés.

De fait, dans les toutes dernières minutes de la rencontre, le gardien de but argentin des Félins gagnait un duel face à un adversaire qui semblait avoir fait tout ce qui lui était possible pour réduire le score

COMPOSITION DES ÉQUIPES

Loups : 1 José A. Rodríguez ; 3 Francisco Rodríguez, 4 Joaquín Esquivel (307 Oscar Macías à la 67e minute), 6 Félix Crisanto, 10 Abraham González, 14 Brian Rabello (310 Edson Torres à la 81e), 18 Aldo Cruz, 19 Mauro Lainez (22 Beto Da Silva à la 57e), 25 Víctor Velázquez, 29 Leonardo Ramos et 33 Michael Chirinos

Entraîneur :  Francisco Palencia

Tigres : 1 Nahuel Guzmán ; 4 Hugo Ayala, 5 Rafael de Souza, 13 Enner Valencia (8 Lucas Zelarayán à la 77e minute), 15 Francisco Venegas (6 Jorge Torres Nilo à la 46e), 19 Guido Pizarro, 20 Javier Aquino, 21 Francisco Meza, 28 Luis Rodríguez, 29 Jesús Dueñas et 33 Julián Quiñones (Eduardo Vargas à la 35e)

Entraîneur : Ricardo « Tuca » Ferretti

 

BUTS INSCRITS

0-1 (49e minute) Eduardo Vargas reprend un ballon qui rebondit sur un défenseur et termine au fond des filets de l’équipe locale.

0-2 (54e) Eduardo Vargas reprend une passe venue de la droite de Luis « Chaka » Rodríguez et double la mise pour les Félins.

0-3 (64e) Enner Valencia contrôle une passe de Javier Aquino venue de la gauche, pénètre dans la surface et, d’un tir puissant, ne laisse aucune chance au gardien de Puebla.

JOUEURS AVERTIS

Aucun

JOUEURS EXPULSÉS

Aucun