Je ne veux pas quitter les Tigres.- Lucas Zelarayán

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Mercredi 19 décembre 2018.- Lucas Zelarayán passe actuellement par l’une des périodes les plus fastes de sa vie personnelle et professionnelle, et a clairement indiqué qu’il n’avait aucunement envie de quitter les Tigres de l’UANL (Université Autonome du Nuevo León).

À l’occasion d’une conférence de presse ce mercredi 19 décembre, le milieu de terrain des Félins s’est aussi déclaré optimiste par rapport à la blessure qui l’avait empêché de terminer le Tournoi d’Ouverture 2018 avec ses coéquipiers :

« J’écoute beaucoup de choses je lis beaucoup de choses, de nombreuses suppositions, et j’entends souvent prononcer mon nom, et c’est très désagréable pour moi que d’autres que moi prétendent que je veux m’en aller et trouver la manière de jouer plus, surtout à l’issue d’un Tournoi où j’ai eu la chance d’être titulaire à tous les matches jusqu’à ma blessure. Ce sont des gens qui parlent sans savoir.

« Tout ce que je veux dire, moi, c’est que je suis très heureux ici, aux Tigres ; je crois que je vis aussi un très bon moment au niveau personnel, avec ma famille, c’est sans aucun doute l’un des moments les plus heureux de mon existence et je suis en train de le vivre dans ce club que j’ai appris à apprécier de plus en plus. Alors je suis très bien ici et je voudrais être aussi clair que possible : je n’ai aucune envie de partir. Ce dont j’ai envie, c’est de démarrer le Tournoi et de faire une bonne année au sein des Tigres ».

En ce qui concerne la blessure qui l’a privé de jeu tout le dernier tiers de la saison, Zelarayán a expliqué qu’il se sentait bien mieux et que le moment de reprendre sa place au sein de l’équipe était proche :

« Je vais beaucoup mieux. Hier, j’ai rejoint le groupe, mais je suis encore en train de me remettre à niveau physiquement. Mais, si Dieu le veut, je serai de nouveau totalement disponible, et je suis heureux de retrouver l’équipe.

« La vérité, c’est que cette blessure a été un coup très dur, parce que c’était une bonne période pour moi et j’en ai beaucoup souffert. Mais je me suis toujours concentré sur ma récupération. Je suis passé par un moment de désespoir, je n’ai pas respecté la blessure et je crois que la récupération a pris un peu plus longtemps, mais c’est du passé, je vais bien mieux et je crois que je serai complètement disponible à la fin de cette semaine ».

Ce serait injuste de ne pas retrouver ta place de titulaire au sein de l’équipe après ta blessure ? 

« Non, ce ne serait pas injuste, parce que c’est moi qui me suis blessé et un coéquipier m’a remplacé. On un effectif qui te force à être constamment au maximum de ton niveau, je l’ai toujours dit, et, dans une équipe comme celle-ci, celui qui joue donne tout ce qu’il a.

« L’un sort, l’autre rentre et on ne voit pas la différence, mais celui qui rentre peut jouer mieux que l’autre, c’est une particularité de cette formation, l’exigence de l’encadrement technique, de chaque entraînement. C’est à moi d’exiger le plus de moi-même, d’essayer de retrouver la place qui était la mienne dans l’équipe et d’y apporter ce que j’ai à offrir, et c’est exactement ce que je veux faire ».

Le fait de préparer la prochaine saison, ce que vous n’avez pas fait depuis quelques temps parce que vous étiez arrivés en finale, va vous permettre d’assurer une meilleure prochaine saison ?

« Ces dernières années, on a été champions du Mexique en décembre et ça raccourcit beaucoup le temps de préparation de la saison suivante. Je crois que, cette fois-ci, on profite d’une période de préparation un peu plus longue et je pense que ça va nous être bénéfique. J’espère qu’on fera un bon début de saison. On a soif de revanche après avoir été éliminés deux fois en quart de finale en 2018 et on veut aller plus loin, redevenir cette équipe qui allait jusqu’en finale, et c’est ce sur quoi on est concentrés en ce moment avec cette présaison. On donne tout ce qu’on a en espérant débuter de la meilleure manière possible ».

Tu as déjà renouvelé ton contrat avec les Tigres ? Où en es-tu ?

« Non, il me reste un an de contrat, jusqu’en décembre 2019 ».

Mais est-ce que le thème de ton renouvellement a déjà été abordé ?

« La vérité, c’est que les conversations sont constantes, mais, comme il me reste un an, on ne s’est pas encore assis pour discuter de ce thème. Mais moi, je suis très bien ici, très content, et tout ce qui m’intéresse pour l’instant, c’est de jouer et de faire de mon mieux pour l’équipe ».

Ta blessure a été un coup de malchance ?

« Je crois que je ne m’étais jamais senti aussi bien que lors de ce Tournoi, parce que tout le monde a une certaine période d’adaptation au club, au jeu, à ce que l’équipe et l’encadrement technique demandent. Alors oui, je crois que c’est dommage que je me sois blessé, ce n’est pas de chance parce que je crois que je jouais bien, je me sentais bien, et je faisais ce que j’avais espéré faire pour les Tigres. Mais je suis de nouveau concentré, je suis de nouveau celui que j’étais au début du Tournoi, avant la blessure, et évidemment, tu cherches toujours à montrer ce dont tu es capable et j’espère pouvoir le faire bientôt ».

Les Tigres dominaient les autres équipes il y a encore peu, mais ça n’a pas été le cas en 2018…

« Je crois que l’América, le Cruz Azul et plusieurs autres équipes se sont très bien renforcées. Je ne sais pas si nous dominions de façon si claire que ça, mais je crois qu’on faisait les choses comme il le fallait et le football, c’est une chose qui se joue chaque jour, à chaque match ; parfois on gagne, parfois on perd, et nous, on avait eu la chance d’être champions plusieurs fois de suite.

« Cette année, on a gagné le titre de Champion des Champions, la Campeones Cup contre Toronto. On est toujours dans le coup, mais les choses se sont équilibrées. Il y a d’autres équipes qui jouent très bien elles aussi et ça, ça permet que le niveau du championnat national augmente, et aussi le niveau du pays en général, alors je crois que c’est excellent qu’il y ait de la concurrence, ça nous fait évoluer nous en tant que joueurs, et ça fait aussi évoluer la Liga en général ».