Jouer à n’importe quel poste pour retrouver le rythme.- Israel Jiménez

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Mercredi 16 août 2017.- Israel Jiménez est prêt à se conformer aux instructions de l’entraîneur Ricardo Ferretti, quel que soit le poste qui est mis sous sa responsabilité, l’important pour lui étant de jouer afin de retrouver le rythme:

« Quel que soit le poste, il faut se battre pour l’obtenir, et quel que soit le poste, il faut jouer. Ce que je veux avant tout, moi, c’est jouer pour retrouver le rythme », a exprimé le joueur champion olympique avec l’équipe nationale du Mexique aux Jeux de Londres 2012.

Comment t’es-tu senti en position de récupération?

« Je me sens bien, de mieux en mieux au fur et à mesure que j’ai travaillé cette semaine. À cause de la blessure, je me suis arrêté de jouer un temps, mais maintenant j’ai récupéré toutes mes capacités ».

C’est un poste qui ne t’est pas étranger…

« C’est vrai, j’ai déjà occupé ce poste sous la direction de ‘Tuca’ à l’occasion de quelques matches. Du fait des circonstances du jeu, je me suis chargé de la récupération, c’est un poste qui ne m’est pas étranger et où je me sens à mon aise ».

Qu’est-ce qui a manqué à l’équipe en ce début de Tournoi ?

« Il me semble à moi que le Tournoi a bien commencé, on peut dire qu’on prend peu à peu nos marques, mais on a toujours travaillé très dur, très intensément toutes les semaines et il reste des détails à corriger et c’est pour ça qu’on travaille en ce moment, pour être le mieux possible ce week-end.

« On participe tous aux défaites et aux victoires, aussi bien la défense que l’attaque doivent faire preuve de la même attitude et faire pression ».

La série négative est due au changement de positionnement tactique ou est-ce que Guido Pizarro manque à l’équipe ?

« Non, je ne crois pas que ce soit dû à la tactique ou que Pizarro nous manque. C’est à nous de travailler dur, le mieux possible. Dans ce cas, il me semble que les coupables, c’est nous, les joueurs, nous qui devons faire preuve d’une meilleure attitude et être efficaces, en évitant aussi de prendre des buts.

« C’est à nous de nous inquiéter parce qu’il faut qu’on remporte les trois points de la victoire. Il faut commencer à gagner dès maintenant, empocher le plus de points possibles pour ne pas avoir de problèmes ou être sous pression lors de la dernière journée. Il faut partir sur le bon pied et gagner autant de points que possible ».