Le Costa Rica, terre d’invincibilité Féline

SAN JOSÉ (COSTA RICA), Lundi 18 février 2019.- Les Tigres de l’UANL participent à la Ligue des Champions de la Concacaf depuis 2012 et n’ont à ce jour jamais connu la défaite sur le territoire costaricain.

Mardi soir, ils se mesureront cependant pour la première fois de leur histoire au Deportivo Saprissa, leur adversaire en huitièmes de finale de cette coupe mettant aux prises les meilleurs clubs de la zone  Amérique du Nord, Amérique Centrale et Caraïbes.

Le premier adversaire costaricain qu’aient affronté les Félins depuis l’avènement des Tournois semestriels au Mexique, au milieu des années 1990, a été l’Ajualense, en août 2012. À cette occasion, les deux équipes, qui se mesuraient au stade des groupes, avaient fait match nul 2-2. Les buts Universitaires étaient à mettre à l’actif d’Alonso Zamora et de Manuel Viniegra.

L’autre rival costaricain de Monterrey a été le club Herediano, que les Tigres ont affronté à trois reprises, pour un bilan de deux matches nuls et une victoire. Le dernier de ces matches s’est achevé sur un nul 2-2 en huitièmes de finale alors que les Félins menaient 2-0.

La seule victoire Universitaire dans un stade du petit état d’Amérique Centrale date d’août 2016. Les Tigres avaient vaincu l’Herediano 3-1 sur son terrain, grâce à Fernando Fernández, Damián Álvarez et Jonathan Espericueta, à l’issue d’un match disputé en phase de groupes.

En savoir plus sur le Saprissa

L’équipe que les Tigres s’apprêtent à affronter a été fondée il y a 84 ans et est une force du football national costaricain qui occupe actuellement la seconde place du classement général avec 20 points.

Son dernier match pour le compte de la Ligue nationale du Costa Rica date de ce samedi 16 février, et s’est soldé par une victoire 4-2 contre le club Grecia, qui occupe la tête du championnat national avec 23 points.

Le Saprissa joue sur la pelouse du Stade Ricardo Saprissa Aymá, pouvant accueillir 23.112 spectateurs, dont le nom, comme celui du club, provient de son fondateur. Ses supporters, les plus nombreux du pays, sont connus sous le nom « Ultra Morada » (Ultra violette).

Saprissa est aussi le club costaricain le plus titré officiellement, un total de 50 reprises, dont 34 titres en championnat et 8 en Coupe.

En 2005, il a participé au Mondial des Clubs de la FIFA disputé au Japon, dont il a terminé en troisième place finale, ce qui lui a permis d’obtenir le surnom d’Équipe du XXe siècle de la Concacaf, selon l’International Federation of Football History & Statistics (IFFHS).