Les Félines cèdent sur le fil

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Samedi 15 décembre 2018.- L’équipe féminine des Tigres s’est investie sans compter et a dominé, mais elle a fini par s’incliner et céder son sceptre de championne de la Ligue MX aux joueuses de l’América de Mexico en s’inclinant 3-1 aux tirs au but après avoir conclu le temps règlementaire sur un match nul 1-1.

Les Félines étaient déterminées à conserver leur titre de reines du football national à leur arrivée au Stade Universitaire, mais Nayeli Rangel, Carolina Jaramillo et Belén Cruz manquaient leur tir au but et privaient leurs coéquipières du deuxième titre national consécutif.

Lors du temps réglementaire, les Universitaires étaient menées 3-2 au score global avant que Liliana Mercado ne leur permette d’égaliser, déjà sur penalty.

 

PREMIÈRE MI-TEMPS

Le début du match était équilibré, mais les Félines prenaient peu à peu le contrôle du ballon, ainsi que des actions offensives de manière générale. Cependant, un manque d’efficacité les empêchait de conclure les occasions qu’elles se ménageaient.

L’Universitaire Karen Luna pénétrait dans la surface de l’América à la 11e minute, mais elle y était dépossédée du ballon. Sept minutes plus tard, c’est Carolina Jaramillo qui centrait, sans que sa coéquipière Belén Cruz ne parvienne à reprendre, et les choses en restaient là.

Les Américanistes ne se repliaient pas sur leur but, mais ne semblaient pas particulièrement désireuses de prendre l’offensive à leur compte même si, à la 24e minute de jeu, la portière locale Alejandra Gutiérrez sauvait les siennes des deux mains après que Zulma Hernández se soit défaite d’une défenseuse Féline et ait décoché une frappe puissante.

Un peu plus tard, c’est la gardienne Américaniste Cecilia Santiago qui maintenait son but inviolé sur un puissant tir des locales qu’elle éloignait de sa surface.

L’ouverture du score par Monterrey paraissait n’être qu’une question de temps, tant les Tigresses insistaient, comme à la 34e minute, sur un tir centre de Lizbeth Ovalle que Katty Martínez n’arrivait toutefois pas à reprendre.

Mais c’est aussi le moment du match où les choses commençaient à se compliquer pour les Félines : à la 38e minute, Luna recevait un mauvais coup sur la jambe droite qui l’obligeait à quitter prématurément cette finale retour. Elle était alors remplacée par Natalia Villarreal.

Les Universitaires n’en cessaient par pour autant d’aller de l’avant et Martínez était sur le point de marquer à la 42e minute, son tir étant finalement dévié en corner. Et sur l’action suivante, Nayeli Rangel était sur le point d’ouvrir le score de la tête, mais voyait son ballon filer à droite des buts de Santiago.

Et alors que les deux formations semblaient destinées à aller au repos sur ce score nul et vierge, l’Américaniste Diana González reprenait un corner dans la surface locale et marquait pour les siennes, qui menaient 1-0 devant un Stade Universitaire médusé.

SECONDE PÉRIODE

Les Félines revenaient des vestiaires déterminées à aller de l’avant sans se poser de questions, ce que faisait Martínez dès la 49e minute de jeu sur une reprise dans la surface de réparation adverse qui allait s’écraser sur la barre transversale de Santiago

Ovalle tentait l’individuelle sur l’aile droite et centrait à l’intention de Cruz, qui parvenait à reprendre mais voyait son ballon filer au-dessus des buts adverses à la 52e minute.

Le temps commençait à jouer en faveur de l’équipe américaniste face à des Tigresses qui conservaient l’initiative et la domination, mais ne réussissaient toujours pas à conclure leurs actions

À la 69e minute, Rangel voyait son ballon s’écraser sur le transversale adverse et, alors que Greta Espinoza tentait une reprise, elle était victime d’une faute indiscutable dans la surface rivale. L’arbitre de la rencontre indiquait alors le point de penalty.

Et, deux minutes plus tard, c’est Liliana Mercado qui se chargeait de frapper, et d’envoyer au fond des filets de Santiago, le penalty qui ramenait Monterrey à la hauteur de Mexico et faisait exulter le Stade Universitaire.

L’entraîneur local Ramón Villa Zevallos procédait alors à son second changement de la soirée et la mondialiste Alison González remplaçait Katty Martínez afin de redonner un peu de fraîcheur à l’attaque locale.

Pour sa part, Cruz avait le second but des siennes au bout du pied à la 80e minute, quand elle récupérait un ballon dans la surface adverse, mais son tir était repoussé par la gardienne de l’América.

Zulma Hernández commettait une faute claire de la main dans sa surface, mais l’arbitre du match décidait de ne pas siffler et privait ainsi Monterrey d’un second penalty à la 85e minute, alors que les Félines se montraient plus dominantes que jamais.

Les choses en restaient là au coup de sifflet final et les deux meilleures formations du pays disputaient le titre national aux tirs au but.

COMPOSITION DES ÉQUIPES

TIGRES : Alejandra Gutiérrez ; Greta Espinoza, Nancy Antonio, Liliana Mercado, Carolina Jaramillo, Katty Martínez (Alison González à la 78e minute), Nayeli Rangel, Karen Luna (Natalia Villarreal à la 38e), Lizbeth Ovalle, Belén Cruz et Selene Cortés.

Entraîneur : Ramón Villa Zevallos

AMÉRICA : Cecilia Santiago ; Marylin Díaz, Ana Lozada, Mónica Rodríguez, Jana Gutiérrez, Esmeralda Verdugo, Zulma Hernández, Diana González (Marcela Valera à la 81e minute), Lucero Cuevas, Daniela Espinoza (Vannya García à la 93e) et Betzy Cuevas (Citlali Hernández à la 78e).

Entraîneur : Leonardo Cuéllar

BUTS INSCRITS

0-1 (45e minute+1) Sur corner, Diana González reprend dans la surface et ouvre le score en faveur de l’América.

1-1 (71e) Liliana Mercado tire un penalty et trompe la gardienne adverse en expédiant le ballon à la gauche de celle-ci.

JOUEUSES AVERTIES

TIGRES : Greta Espinoza (10e minute) et Nancy Antonio (52e)

AMÉRICA : Jana Gutiérrez (26e minute), Daniela Espinoza (35e) et Marcela Valera (84e)

JOUEUSES EXPULSÉES

Aucune

ARBITRE : Quetzalli Alvarado

Juge de touche nº1 : Mayra Mora

Juge de touche nº2 : Sandra Ramírez

Quatrième arbitre : Katia García