Les Félines font match nul à l’Akron

GUADALAJARA (MEXIQUE), Lundi 18 février 2019.- Le match comptant pour la 8e journée du Tournoi de Clôture a vu se mesurer sur la pelouse du Stade Akron de Guadalajara deux formations si habituées aux affrontements engagés que les rencontres entre équipes féminines de Tigres et des Chivas sont considérées par beaucoup comme d’authentiques classiques de la Ligue MX Féminine.

La première mi-temps permettait aux deux équipes de se mesurer quelques mois après leur dernier face à face, synonyme d’élimination pour les Chivas en phase finale du Tournoi d’Ouverture 2018. Bien que les Félines assurent le contrôle de balle la majeure partie du temps de jeu et se montrent les plus dangereuses, elles ne parvenaient pas pour autant à tromper la gardienne locale, Blanca Félix, principalement grâce à une bonne stratégie défensive des rouges et blancs.

Assez rapidement, à la 10e minute de jeu, les Universitaires avaient l’occasion d’ouvrir le score sur un coup franc de Liliana Mercado, que Félix était contrainte à relâcher, mais aucune joueuse de Monterrey n’était là pour reprendre et conclure.

Deux minutes plus tard, Katty Martínez mettait la portière locale en alerte, mais celle-ci sauvait son camp d’extrême justesse, sur sa ligne de but.

L’intensité de la partie permettait aussi à Nayeli Rangel de montrer de quoi elle était capable : recevant une remise de balle qui la laissait démarquée dans la surface de réparation de Guadalajara, la Féline frappait un trop fort et le ballon passait au-dessus de la transversale locale.

Les Tigresses continuaient à être maîtresses de la balle, comme le démontrait Belén Cruz, qui filtrait le ballon à l’intention de Mercado ; mais celle-ci reprenait trop bas et la balle survolait de nouveau la barre de Félix.

Martínez parvenait à se défaire de ses poursuivantes à la 35e minute de jeu, mais elle était gênée dans sa frappe et le ballon sortait finalement du terrain sans représenter plus de danger.

Un peu plus tard, alors que les Chivas s’approchaient dangereusement du but gardé par Ofelia Solís, celle-ci et la défenseuse Natalia Villarreal se télescopaient, obligeant l’entrée des soigneurs.

Et bien que les Universitaires se montrent dangereuses dans les toutes dernières minutes de jeu, les deux équipes rentraient aux vestiaires sur un score nul et vierge.

Les deux formations revenaient du repos avec des intentions clairement offensives, mais celles-ci se soldaient par assez peu d’actions dangereuses dans les deux surfaces de réparation et ce, malgré l’impétuosité dont faisaient preuve les Tigresses.

Mais, à la 49e minute de jeu, ce sont les Chivas qui effrayaient leurs adversaires, sur un tir de Miriam Castillo qui semblait prendre le chemin des filets de Solís, mais heurtait finalement le montant du but. Monterrey se sauvait de très peu d’encaisser son premier but de la rencontre.

À la 58e minute, l’entraîneur des Tigresses Ramón Villa Zevallos procédait à deux changements destinés à renforcer le profil offensif de son escouade : Rangel et Cruz cédaient leurs places à Fernanda Elizondo, une attaquante d’instinct, et à Nancy Antonio.

Quelques minutes à peine après ces modifications, Martínez parvenait à emmener le ballon jusque dans la surface adverse, mais elle y était dépossédée du ballon avant d’avoir pu faire quoi que ce soit. À la 67e, Martínez, encore elle, tirait de dos dans la surface des Chivas, mais Félix captait sans mal la frappe de l’Universitaire qui, tout comme ses coéquipières, semblait déterminée à ne pas se contenter du nul.

La pression des Félines était constante, et les Chivas se voyaient contraintes à concéder un nouveau coup franc frappé par Mercado, qui manquait de très peu le but de Félix, qui se blessait au cours de l’action.

Après le remplacement de Selene Cortés par Vanessa González à la 80e minute de jeu, Nicole Pérez, une des étoiles de la sélection mexicaine des moins de 17 ans, était sur le point de marquer pour les Chivas après avoir heurté Solís.

Les deux équipes se montreraient résolument offensives jusqu’au coup de sifflet final, mais le labeur défensif de Guadalajara parvenait à contrôler la formation la plus offensive du championnat féminin et les deux escouades devaient se répartir les points du match nul après 90 minutes de jeu.

Grâce à ce résultat, les Tigres conservent la tête du classement général avec 17 points et demeurent la meilleure attaque du Tournoi grâce à leurs 22 buts inscrits. Katty Martínez est, elle, toujours leader de buts de la Liga. Les Félines affronteront l’équipe de Querétaro sur son terrain le 24 février.

COMPOSITION DES ÉQUIPES

TIGRES : 20. Ofelia Solís ; 3. Jazmín Enrigue, 4 Greta Espinoza, 17. Natalia Villarreal, 22. Selene Cortés (24. Vanessa González à la 79e minute), 7. Liliana Mercado, 11. Nayeli Rangel (5. Fernanda Elizondo à la 58e) 14. Jackie Ovalle, 8. Belén Cruz (6. Nancy Antonio à la 58e), 9. Evelyn González et 10. Katty Martínez

Entraîneur : Ramón Villa Zevallos

CHIVAS : 12. Blanca Félix ; 4. Arlett Tovar, 14. María Sánchez, 16. Priscila Padilla, 26. Angélica Torres (2. Guadalupe Sánchez à la 67e minute), 6. Susana Bejarano (8. Victoria Acevedo à la 74e), 10. Tania Morales, 15. Miriam Castillo, 28. Dania Pérez, 9. Brenda Viramontes (11. Norma Duarte à la 60e) et 25. Kristal Soto

Entraîneur : Luis Díaz

JOUEUSES AVERTIES

TIGRES : Selene Cortés (14e minute)

CHIVAS : Priscila Padilla (9e minute) et Arlett Tovar (90e)

ARBITRE : Priscila Eritzel Pérez Borja

Juge de touche nº1 : Mayra Alejandra Mora Cerero

Juge de touche nº2 : Jessica Fernanda Morales Morales

Quatrième arbitre : Juan José Gutiérrez León