Les Félines gagnent 4-1 et reprennent la main

QUERÉTARO (MEXIQUE), Dimanche 24 février 2019.- Sur le score de 4-1, l’équipe féminine des Tigres de l’UANL s’est largement opposée à celle des Coqs Blancs de Querétaro dimanche après-midi et a repris la tête du classement général du Tournoi de Clôture 2019 de la Liga MX.

Une excellente performance de Nancy Antonio, auteure de deux buts et à l’origine d’un troisième, a permis aux siennes d’atteindre 20 points au général, à égalité avec les Rayadas, l’autre équipe de Monterrey, mais devant celles-ci en termes de différence de buts.

PREMIÈRE MI-TEMPS

Le match débutait sous le signe de l’intensité puisque, dès la 6e minute de jeu, sur corner des Tigresses, Nancy Antonio reprenait avec précision de la tête en pleine surface de réparation et au milieu de trois arrières locales pour donner l’avantage aux Félines.

Cinq minutes plus tard, c’est Belén Cruz qui tentait sa chance, sur un tir à mi-distance qui terminait dans les gants de Natalia Acuña, la gardienne de but locale. Les Universitaires semblaient loin d’avoir rassasié leur soif de buts.

La jeune gardienne de but de Monterrey Vania Villalobos apparaissait à la 13e minute de jeu pour contenir un tir dangereux de la joueuse de Querétaro Melissa Arredondo.

Quelques minutes plus tard, la Tigresse Fernanda Elizondo bénéficiait de deux occasions : d’abord à la 18e minute, en essayant de conclure une action, sur laquelle la défense locale la devançait ; puis, deux minutes plus tard, alors qu’elle s’apprêtait à se retourner pour tirer, mais les arrières rivales la dépossédaient du ballon.

Ce n’était toutefois que partie remise et, à la 25e minute, Antonio marquait le deuxième but de Monterrey, cette fois sur un tir à mi-distance qui frôlait le poteau droit d’Acuña et terminait dans ses filets.

L’équipe locale réagissait immédiatement et, lors de la minute de jeu suivante, l’arbitre de la rencontre sifflait un penalty en sa faveur. Melissa Arredondo ne se faisait pas prier et ramenait les siennes à 1-2.

Six minutes de jeu plus tard, Evelyn González filait sur son aile droite et centrait. Mais la portière adverse récupérait le ballon.

À la 33e minute, Belén Cruz tentait une action individuelle et se défaisait de trois rivales pour frapper, mais son ballon était repoussé par la gardienne locale. Sur la reprise, Elizondo tentait de marquer, mais la défense de Querétaro intervenait à temps pour éviter d’encaisser un troisième but.

À la 39e minute de jeu, Villalobos sauvait ses coéquipières en réagissant bien malgré un moment d’égarement de sa défense.

Et quelques minutes avant la mi-temps, Elizondo manquait l’occasion de marquer le troisième but des siennes : sur une action individuelle, elle se débarrassait du marquage adverse et frappait, mais Acuña bloquait le tir.

SECONDE PÉRIODE

Les Tigresses revenaient des vestiaires animées des mêmes intentions qu’en première mi-temps et, à la 53e minute, Jaquelín García tentait sa chance sur un tir dans la surface. Mais celui-ci manquait de force et la gardienne locale se saisissait sans mal du ballon.

Querétaro tentait de répliquer à la 61e minute, mais une bonne réaction de María Yokoyama dans sa surface de réparation évitait que les cages Félines ne soient menacées.

Lors de la minute de jeu suivante, Antonio laissait échapper une excellente occasion : malgré le but grand ouvert face à elle, son tir passait à côté. Peu après, à la 64e minute, Andrea Romero reprenait de la tête, mais son ballon passait au-dessus du cadre de la portière Villalobos.

À force d’insistance, les Félines parvenaient finalement à marquer leur troisième but de l’après-midi : à la 78e minute, Greta Espinoza reprenait la balle et donnait aux siennes deux buts d’avance au tableau d’affichage.

Mais elles ne semblaient pas déterminées à en rester là et, à la 80e minute, Elizondo, qui ne parvenait pas à reprendre, manquait de très peu le quatrième but de Monterrey.

Celui-ci ne tarderait cependant guère : quatre minutes plus tard, Cruz marquait en reprenant une passe d’Antonio venue de la droite pour parachever le triomphe des joueuses Universitaires.

Liliana Mercado réussissait un superbe dribble dans la surface adverse et se retrouvait face au but d’Acuña à la 91e minute de jeu, mais la défense locale intervenait à temps pour éviter un cinquième but.

Et une minute après, c’est Natalia Miramontes qui évitait que Querétaro ne réduise le score en écartant de justesse le ballon alors que Villalobos elle-même était battue.

COMPOSITION DES ÉQUIPES

QUERÉTARO : 23 Natalia Acuña ; 5 Rebeca Villuendas, 6 Karen Espinoza, 9 Andrea Romero, 10 Elisa Espino (18 Alejandra Tapia à la 29e minute), 11 Daniela Vázquez, 12 Melissa Arredondo, 14 Luz Ruíz (15 Karym Iturbe à la 64e), 22 Sofía Álvarez (7 Valeria Reza à la 76e), 27 Fatima Servin et 28 Paola Urbieta.

Entraîneur : Alberto Arellano

TIGRES : 33 Vania Villalobos ; 2 María Yokoyama, 4 Greta Espinoza, 5 María Elizondo (15 Cristina Ferral à la 75e minute), 6 Nancy Antonio, 7 Liliana Mercado, 9 Evelyn González (13 Karen Luna à la 80e), 18 Belén Cruz, 21 Jaquelín García (24 Vanessa González à la 86e), 22 Selene Cortés et 31 Natalia Miramontes.

Entraîneur : Ramón Villa Zevallos

BUTS INSCRITS

0-1   (6e minute) Reprise de la tête de Nancy Antonio à l’intérieur de la surface de réparation de Querétaro.

0-2 (25e) Nancy Antonio tire et marque sur une frappe qui rase le poteau droit adverse.

1-2 (26e) Melissa Arredondo réduit le score sur penalty pour les Coqs Blancs.

1-3 (78e) Greta Espinoza reprend dans la surface rivale et marque le troisième but de Monterrey.

1-4 (86e) Belén Cruz reprend une passe de Nancy Antonio et parachève la victoire Féline.

JOUEUSES AVERTIES

QUERÉTARO : Rebeca Villuendas (70e minute) y Paola Urbieta (73e)

TIGRES : Akemi Yokoyama (89e minute)

JOUEUSES EXPULSÉES

Aucune

ARBITRE : Katia García

Juge de touche nº1 : Sandra Ramírez

Juge de touche nº2 : Jair de Jesús Sosa

Quatrième arbitre : Ismael López