Les Félines gagnent et reprennent les devants

MORELIA (MEXIQUE), Lundi 8 avril 2019.- L’équipe féminine des Tigres de l’UANL (Université Autonome du Nuevo León) a récupère provisoirement la tête du classement du Groupe Deux de la Ligue MX Féminine après sa victoire 1-0 sur le terrain des Monarques de Morelia grâce à un but signé Nayeli Rangel.

Grâce à ce triomphe, les pupilles de Ramón Villa Zevallos totalisant 33 points, soit une unité de plus que leurs rivales de la ville, les Rayadas de Monterrey, qui comptent cependant un match de moins qu’elles.

PREMIÈRE MI-TEMPS

Les premières minutes s’avéraient difficiles pour des Félines qui semblaient avoir le plus grand mal du monde à organiser leur attaque, tandis que leurs adversaires du jour dominaient clairement en matière de possession de balle et de déploiement offensif.

De fait, dès la 6e minute de jeu, la Monarque Diana Guatemala recevait le ballon aux abords de la surface des Tigresses et tentait de provoquer le duel avec la gardienne de but Féline Vania Villalobos. Mais la ballon restait à la dérive et Jazmín Enrigue finissait par éloigner le danger des cages Universitaires.

Il n’en fallait pas plus à Monterrey pour réagir et les Tigresses commençaient à se montrer de plus en plus à leur aise dans leur contrôle et leur circulation de balle, se rapprochant dangereusement de la surface de Morelia.

Et c’est ainsi qu’au quart d’heure de jeu, sur un nouveau ballon laissé à la dérive après un corner des Tigres, Nayeli Rangel profitait d’une série de rebonds pour ouvrir le score en faveur de Monterrey. Cette avance au tableau d’affichage avait pour effet de permettre à Rangel et à ses coéquipières de parfaire leur positionnement sur la pelouse du Stade Morelos.

Un peu plus tard, à la 24e minute, Belén Cruz s’échappait sur l’aile gauche, pénétrait dans la surface de réparation adverse et exécutait un centre potentiellement dangereux que la défense locale déviait immédiatement en corner.

Deux minutes plus tard, les Monarques réagissaient, une nouvelle fois par l’entremise de Guatemala qui contrôlait le ballon et décochait un tir puissant qui passait de justesse à gauche du but de Monterrey, une illustration des occasions répétées de Morelia à ce moment du match.

María Sandoval tentait elle aussi sa chance à la 31e minute, mais voyait sa frappe passer largement au-dessus du but gardé par Villalobos.

Les Félines ripostaient sept minutes plus tard, par le biais de Cruz qui contrôlait le ballon aux abords de la surface de Morelia, mais dont le tir passait légèrement à l’extérieur du poteau droit de García.

Trois minutes après, les Félines semblaient sur le point de creuser l’écart. Natalia Villarreal profitait d’une petite remise d’Evelyn González pour se retrouver face à face avec la gardienne de Morelia, qui parvenait cependant à bloquer le tir de la Féline.

SECONDE PÉRIODE

Les Universitaires revenaient sur la pelouse du Stade Morelos déterminées à surprendre la gardienne rivale : dès le coup d’envoi, après à peine trois secondes de jeu, Cruz tirait de loin, mais García réagissait bien et évitait que les siennes ne s’inclinent une deuxième fois dans le match.

Morelia réagissait à la 50e minute de jeu, sur un contrôle de belle suivi d’un tir de María Cruzaley, mais Villalobos intervenait et déviait en corner.

Ramón Villa Zevallos décidait alors de procéder à ses premiers changements de l’après-midi, envoyant sur le terrain María Fernanda Elizondo puis Sonia Vázquez, afin de donner une plus grande vitesse offensive à sa formation.

À la 68e minute, Evelyn González s’échappait sur l’aile droite, se défaisait du marquage rival et centrait. Mais personne n’était à la réception et les choses en restaient là.

María Fernanda Elizondo avait aussi une occasion de but à la 78e minute, mais son tir, après s’être retournée face aux cages locales, passait au-dessus de la transversale de García.

Evelyn González bénéficiait à son tour de la possibilité d’accroître l’avance des Tigresses à la 82e minute sur un tir à distance qui obligeait García à sortir de son but. Mais l’attaquante Universitaire n’arrivait pas à conclure.

Quatre minutes plus tard, la gardienne de Morelia déviait en corner un coup franc direct de Liliana Mercado. Peu avant, Villalobos avait cafouillé dans sa propre surface de réparation et il s’en était fallu de très peu pour que les Monarques n’égalisent.

Liliana Rodríguez, entrée à la 76e minute de jeu pour le compte des Tigresses, avait elle aussi une occasion quand elle recevait le ballon tout près de la surface adverse à la 86e minute. Mais son tir ne faisait que survoler le but de la gardienne locale.

COMPOSITION DES ÉQUIPES

MORELIA : 2 Diana García ; 3 Michell Guerrero, 5 María Cruzaley, 11 Andrea Torres, 13 María Ruíz, 15 Alejandra Calderón (16 Maria del Socorro Gutiérrez à la 84e minute), 19 Jaqueline Ayala, 20 Diana Guatemala (17 Madeleine Pasco à la 66e), 21 María Sandoval, 22 Dalia Molina et 27 Sahiry Cruz

Entraîneur : Filadelfo Rangel

TIGRES : 33 Vania Villalobos ; 3 Jazmín Enrigue, 4 Greta Espinoza, 7 Liliana Mercado, 9 Evelyn González, 11 Nayeli Rangel (5 Fernanda Elizondo à la 59e minute), 13 Karen Luna, 17 Natalia Villarreal, 18 Belén Cruz (27 Liliana Rodríguez à la 76e), 21 Jaquelin García et 22 Selene Cortés (16 Sonia Vázquez à la 64e)

Entraîneur : Ramón Villa Zevallos

BUTS INSCRITS

0-1 (15’) Nayeli Rangel marque le seul but de la rencontre en reprenant dans la surface de réparation adverse un ballon laissé à la dérive.

JOUEUSES AVERTIES

MORELIA : María Ruíz (52e minute)

TIGRES : Nayeli Rangel (22e minute)

JOUEUSES EXPULSÉES

Aucune

ARBITRE : Lizzet García

Juge de touche nº1 : Mayra Rangel

Juge de touche nº2 : Damaris Jiménez

Quatrième arbitre : Edgardo Espejo