Les Félines, leaders toujours invaincues de la Liga MX

Les joueuses de Ramón Villa Zevallos ont vaincu au Stade Morelos les Monarques Féminines de Morelia sur le score de 1 à 5 grâce à des buts signés Katty Martínez, Belén Cruz, Fernanda Elizondo, Greta Espinoza et Jacqueline Ovalle.

MORELIA (MEXIQUE), Lundi 29 octobre 2018.- Déjà qualifiées pour la phase finale du Tournoi d’Ouverture 2018, championnes sortantes et toujours invaincues, les Tigres Féminines ont profité de leur situation idéale pour ramener à Monterrey trois nouveaux points, cette fois du stade de l’équipe féminine des Monarques de Morelia.

La principale nouveauté à l’abord de cette Journée était que plusieurs des Universitaires habituellement titulaires avaient été laissées au repos pour l’occasion. Ainsi, Karen Luna, Liliana Mercado et Alejandra Gutiérrez avaient cédé leur place sur la pelouse à Paulina Solís et à Natalia Miramontes, qui disputaient leur premier match en tant que titulaires, ainsi qu’à Vania Villalobos, dont c’était le retour dans les buts après son excellente prestation contre Santos pour le compte de la 4e Journée de phase régulière. Pour l’occasion, c’était Nancy Antonio qui portait le brassard de capitaine.

Comme de coutume, les Tigresses sortaient des vestiaires déterminées à prendre l’initiative du match grâce à des rivales contraintes à faire certaines concessions mais qui résistaient plutôt bien aux premières minutes du match. Cependant, elles devaient s’incliner une première fois à la 12e minute de jeu, quand Belén Cruz recevait une longue passe de Cristina Ferral et armait depuis l’extérieur de la surface des Monarques un tir du droit que la gardienne locale Diana García ne pouvait pas capter.

À peine six minutes plus tard, Nancy Antonio récupérait le ballon et le cédait à Evelyn González, qui contrôlait et faisait parvenir jusqu’à Katty Martínez. Celle-ci n’avait alors plus qu’à le pousser au fond des filets de García pour marquer son 11e but de la saison, et déjà le deuxième de l’équipe de Monterrey après 19 minutes de jeu.

Les Tigresses avaient le vent en poupe et la confiance était au beau fixe. Maîtrisant le jeu comme elles aiment le faire, elles ne cessaient pour autant pas d’aller de l’avant malgré leur certitude de participer aux play-offs.

À la 31e minute, un de ces coups de pied arrêtés que l’équipe pratique inlassablement durant l’entraînement lui permettait d’accroître son avantage à 3-0 : Cruz cédait pour Jacqueline Ovalle, qui passait à son tour à González, dont la frappe puissante heurtait la barre transversale de Morelia. Mais Martínez récupérait de la tête et le ballon finissait sa course dans les pieds de Greta Espinoza, qui n’avait plus qu’à pousser au fond des filets de García.

Et alors que la première mi-temps touchait à sa fin, Martínez manquait de peu le quatrième but des Universitaires, sur un tir trop mou que la gardienne locale captait sans mal.

De retour du repos, des Tigresses sans changement d’effectif continuaient à mettre leurs adversaire en difficulté sur les duel et au milieu du terrain, sans compter les alertes constantes auxquelles la gardienne García était soumise, dont une reprise la tête de Nayeli Rangel sur corner, qui passait cependant au-dessus des cages des Monarques.

Martínez bénéficiait d’une nouvelle occasion à la 69e minute de jeu, sur une de ces actions que la joueuse affectionne, mais son ballon manquant de force était capté.

Quelques minutes plus tard, sur une sortie de Vania Villalobos, Dalia Molina obtenait enfin la réduction du score pour les Monarques. Après qu’Espinoza cède sa place sur le terrain à Akemi Yokoyama, les Tigresses bénéficiaient d’un sursaut de fraicheur en défense. Un peu plus tard c’est Paulina Solís qui sortirait, remplacée par Johana López. Puis Villa Zevallos envoyait Rangel au repos et Fernanda Elizondo faisait son entrée.

Et c’était précisément Elizondo qui faisait honneur à sa participation au match en marquant le quatrième but des siennes dans les arrêts de jeu : après s’être battu pour le ballon au milieu du terrain, Martínez cédait pour Elizondo, qui n’hésitait pas à frapper et marquait. Le dernier but de la soirée, une minute après, était lui une récompense aux efforts infatigables d’Ovalle, qui recevait un long ballon, dribblait deux fois la défense de Morelia et décochait une frappe du pied gauche qui terminait au fond des filets et donnait aux Tigresses le 1 à 5 définitif.

Ce résultat permet aux championnes sortantes de totaliser 34 points au classement général, de demeurer la seule équipe encore invaincue ce semestre et de pointer plus que jamais en tête du championnat féminin du Mexique.

COMPOSITION DES ÉQUIPES

TIGRES : Vania Villalobos ; Natalia Miramontes, Greta Espinoza (Akemi Yokoyama à la 63e minute), Cristina Ferral, Paulina Solís (Johana López à la 78e), Nancy Antonio, Nayeli Rangel (Fernanda Elizondo à la 88e), Belén Cruz, Evelyn González, Jacqueline Ovalle et Katty Martínez.

 MORELIA : Diana García ; Isamar Toledo, María Cruzaley, Eleisa Santos, María Ruiz (Layla García à la 84e minute), Kenia Menera, Nadia Barriga (Dalia Molina à la 55e), Madeleine Pasco, Ana Estrella, Diana Guatemala (María Sandoval à la 75e) et Lizette Rodríguez.

 

BUTS INSCRITS

0-1 (12e minute) Belén Cruz marque sur tir croisé depuis l’aile droite après avoir reçu une longue passe de Cristina Ferral

0-2 (19e)  Katty Martínez marque sur un centre d’Evelyn González et donne deux buts d’avance aux siennes.

0-3 (31e) Greta Espinoza envoie la balle au fond des filets de Morelia sur un centre de Katty Martínez après qu’une première frappe d’Evelyn González ait heurté la transversale de Diana García.

1-3 (76e) Morelia réduit le score grâce à un but de Dalia Molina qui profite d’une sortie de Vania Villalobos.

1-4 (92e) Fernanda Elizondo reçoit une petite passe de Katty Martínez et marque de nouveau pour les Universitaires.

1-5 (93e) Jacqueline Ovalle marque le dernier but Félin de la soirée sur une superbe frappe du pied gauche après s’être débarrassée de deux défenseuses locales dans la surface des Monarques.