Les Félines ne sont plus invaincues

LEÓN (MEXIQUE), Lundi 14 janvier 2019.- L’équipe Féminine des Tigres n’a pas su profiter de ses occasions offensives et a commis en défense des erreurs qui ont fini par lui coûter la victoire et ont mis fin à une série de 25 rencontres sans victoire. Elles ont en effet dû s’incliner 2-1 contre les Émeraudes de León en Tournoi de Clôture 2019.

Bien qu’elles aient pris l’avantage à l’extérieur 1-0 dès la 11e minute de jeu, deux erreurs, la seconde d’entre elles à la 90e minute du match, ont valu aux Universitaires, qui comptent 3 points au classement général, leur première défaite en 25 rencontres.

PREMIÈRE MI-TEMPS

Le match débutait de manière équilibrée, mais les Félines commençaient peu à peu à assurer la possession de balle en attaquant sur les deux ailes et en pressant très haut leurs rivales du soir.

À la 6e minute de jeu, Evelyn González reprenait sur l’aile gauche un centre de Belén Cruz, mais son tir du pied gauche passait à droite des buts de León.

Cinq minutes plus tard, sur coup de pied arrêté, Jacqueline Ovalle propulsait sans hésiter une frappe du pied gauche qui rasait le poteau droit et finissait au fond des filets de Gabriela Herrera. Les pupilles de Ramón Villa Zevallos menaient 1-0.

À la 27e minute, les Émeraudes tentaient de riposter sur un tir à mi-distance de Michelle González qui sortait finalement du terrain légèrement dévié.

L’équipe locale commençait néanmoins à s’approprier de plus en plus souvent le ballon, comme à la 31e minute, où Nancy Antonio devait revenir en catastrophe en arrière pour sauver le but des Tigresses menacé une nouvelle fois par González.

Deux minutes plus tard, Natalia Miramontes était dépassée sur son aile gauche, où Diana García parvenait à centrer après l’avoir débordée, mais le ballon parcourait toute la surface de Monterrey sans que personne n’intervienne à temps pour le reprendre.

Les Tigresses essayaient pour leur part de se défaire de la pression auxquelles elles étaient soumises sur de longs ballons. À la 41e minute, Lizbeth Ovalle s’échappait, mais était privée du ballon dans la surface adverse. Les Universitaires réclamaient un penalty sur l’action, mais l’arbitre de la rencontre décrétait un dégagement en faveur de l’équipe locale.

SECONDE PÉRIODE

La formation locale revenait du repos plus déterminée que jamais à partir à l’attaque : dès la 46e minute, María de los Ángeles Martínez devait intervenir pour sauver ses cages. Trois minutes plus tard, une reprise la tête de la Yamile Franco passait à droite du but de Monterrey.

Une dizaine de minutes après, à la 58e, Ovalle avait une nouvelle occasion, de nouveau sur un coup de pied arrêté de loin. Elle cherchait à atteindre la lucarne gauche d’Herrera, mais celle-ci parvenait à dévier le ballon en corner.

À la 63e minute, Evelyn González tentait sa chance sur un tir du pied droit qui passait au-dessus de la transversale adverse, illustration de la volonté des Tigresses de creuser l’écart.

León tentait pour sa part de refaire son retard à coups de longs ballons, en quête d’une erreur adverse qui lui permettrait de chercher l’égalisation.

Ovalle se montrait insistante en attaque à la 68e minute : elle prenait le temps de trouver la meilleure position possible sur l’aile gauche et décochait un tir que la gardienne locale contrôlait en deux temps.

Mais lors de la minute de jeu suivante, Cruz commettait dans sa propre surface de réparation l’erreur que León attendait: sur une tentative de dégagement des Félines, Perla Navarrete lui dérobait le ballon et, face au but laissé seul, permettait aux siennes d’égaliser.

Fernanda Elizondo repartait cependant à l’attaque pour les Universitaires, d’abord à la 79e minute, avec un tir passait juste au-dessus de la barre transversale du but d’Herrera, puis sept minutes plus tard, sur une nouvelle frappe que la portière locale contrôlait en deux temps.

Et l’impensable pour les Tigresses se produisait à la 90e minute, quand leur gardienne Martínez laissait le ballon esseulé dans la surface sur un corner adverse. Selene Valera exploitait immédiatement l’occasion et donnait à León un avantage 2-1 synonyme de conclusion d’une série de 25 matches Universitaires sans avoir connu la défaite.

COMPOSITION DES ÉQUIPES

LEÓN : 1 Gabriela Herrera ; 2 Claudia Anguiano, 3 Nataly Cárdenas, 4 Selene Valera, 5 Jeniffer Salazar, 8 Michelle González, 10 Diana García (14 Leticia Vázquez à la 83e minute), 23 Tania García (25 Dariana Rubio à la 70e), 11 Yamile Franco, 20 Perla Navarrete et 24 Denisse Valdez (6 Joselyn de la Rosa à la 89e).

Entraîneur : Everaldo Begines

TIGRES : 29 María de los Ángeles Martínez ; 3 Jazmín Enrigue, 22 Selene Cortés, 6 Nancy Antonio, 7 Liliana Mercado, 11 Nayeli Rangel (5 Fernanda Elizondo à la 62e minute), 14 Jacqueline Ovalle, 18 Belén Cruz, 31 Natalia Miramontes, 9 Evelyn González (19 Blanca Solís à la 73e) et 10 Katty Martínez (24 Vanessa González à la 87e).

Entraîneur : Ramón Villa Zevallos

BUTS INSCRITS

0-1 (11e minute) Jacqueline Ovalle marque sur coup franc depuis l’extérieur de la surface de réparation de León.

1-1 (69e) Perla Navarrete dérobe le ballon aux Félines et l’envoie dans les cages laissées sans surveillance.

2-1 (90e) Sur corner, Selene Valera profite d’un ballon laissé à la dérive dans la surface et donne l’avantage à León.

 

JOUEUSES AVERTIES

LEÓN : Michelle González (75e minute)

TIGRES : Aucune

Joueuses expulsées

Aucune

 

ARBITRE : Lucila Venegas

Juge de touche nº1 : Enedina Caudillo

Juge de touche nº2 : Damaris Jiménez

Quatrième arbitre : Ramón Guerrero