Les Tigres concèdent le nul à domicile et se compliquent la vie

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Samedi 27octobre 2018.- Les Tigres de lUniversité Autonome du Nuevo León nont pas su préserver leur avantage de deux buts à un et ont dû concéder le match nul à domicile contre les Loups de lUniversité Autonome de Puebla (BUAP), un résultat qui complique leur qualification à la phase finale du TournoidOuverture 20218 de la Liga MX.

Les deux buts inscrits par Julián Quiñones, entré en deuxièmepériode, nauront pas suffi pour vaincre un rival qui a profité des deux utilisations de lassistance vidéo à larbitrage (VAR) pourobtenir un penalty, ainsi que laction de légalisation.

PREMIÈRE MI-TEMPS

Le début de match semblait prometteur pour les Tigres qui prenaient dassaut la moitié de terrain adverse afin de marquer et de prendre l’avantage aussi vite que possible. Mais ils se heurtaient à des Loups de Puebla bien organisés qui ne cédaient pas à la panique.

Rafael Durán, une nouvelle fois titularisé afin daccumuler autant de minutes de jeu que possible, se plaçait à cette occasionsur laile droite, et commençait à y multiplier les centres de qualité dans la surface adverse en quête dun éventuel buteur.

À la 13e minute de jeu, Luis Rodríguez centrait et trouvaitDurán, mais le Félin issu du Centre de Formation local ne parvenait pas à adopter la position idéale pour tirer.

Une minute après, Eduardo Vargas séchappait seul depuis le milieu de terrain et parvenait jusquaux abords de la surface de Puebla, où il frappait. Mais Antonio Rodríguez, gardien des Loups, semparait de la balle.

Les Félins avaient une nouvelle chance à la 20e minute de jeu, sur un une-deux entre Luis Rodríguez et Eduardo Vargas. « Chaka » se retrouvait ainsi face aux cages de Puebla et tirait, mais le gardien des Loups intervenait une nouvelle fois pour maintenir sa cage inviolée.

À peine une minute après, cétait Javier Aquino qui reprenait de la tête dans la surface adverse, mais Rodríguez demeurait intraitable.

Vargas tentait une nouvelle fois sa chance sur un tir depuis lextérieur de la surface de Puebla, qui passait au-dessus de la transversale. Les Tigres étaient arc-boutés sur le but de leurs rivaux du jour, mais ceux-ci se défendaient bien.

Plus tard, à la 35e minute, cétait Durán qui surgissait dans la surface adverse et obligeait le gardien rival à sortir, mais laction séternisait et Rodríguez parvenait à récupérer le ballon.

Larbitrage vidéo intervenait à la 40e minute, sur une action disputée dans la surface de Nahuel Guzmán. Après révision, larbitre de la rencontre indiquait le point de penalty des Félins pour une main de Luis Rodríguez et Leonardo Ramos ne se privait pas denvoyer le ballon au fond des filets locaux.

Les Loups menaient 1-0 et les Tigres consacraient les toutes dernières minutes de la première mi-temps à tenter de concrétiser leurs occasions pour rentrer au vestiaire sur un score de parité, mais rien ny faisait.

SECONDE PÉRIODE

Ricardo « Tuca » Ferretti procédait à son premier changementdès la reprise du jeu : Durán sortait et était remplacé par Julián Quiñones, lequel ferait preuve de son efficacité après tout justesept minutes de jeu : à la 53e, les Tigres revenaient au score sur une reprise du Colombien qui avait bien suivi alors que Rodríguez avait initialement repoussé un tir puissant dAquino. Le Stade Universitaire retrouvait son enthousiasme.

Les Félins cherchaient alors à mieux sorganiser en attaque pour se détacher aussi rapidement que possible, ce quils étaient sur le point de réussir à la 67e minute, par le biais dune frappe puissante de Quiñones qui passait de peu à gauche du but de Puebla.

Deux minutes après, le trio formé de Vargas, Gignac et « Carioca » orchestrait une action qui passait de très peu à droitedu montant de Rodríguez. Les Tigres ne relâchaient à aucun moment leur pression.

Et à la 78e minute, les Félins bénéficiaient dune action semblable à celle de leur premier but de la soirée : Gignac adressait une frappe puissante qui était rejetée par le gardien de Puebla et Quiñones, qui venait de larrière, navait plus quà pousser au fond des filets adverses pour donner lavantage 2-1 aux Universitaires de Monterrey.

Cest le moment que choisissait « Tuca » pour réaliser un autre changement : il faisait sortir Vargas et entrer Enner Valencia afin de muscler lattaque locale et de partir à la conquête duntroisième but synonyme de victoire finale.

De fait, Hugo Ayala était sur le point de lobtenir à la 85eminute, mais sa reprise de la tête filait au-dessus de la barretransversale adverse.

Cependant, les Loups navaient pas dit leur dernier mot et, exploitant les erreurs des Tigres, ils parvenaient à égaliser à la 87e minute grâce à une tête de Francisco « Maza » Rodríguez, dont le but était validé par larbitrage vidéo avant dapparaître au tableau daffichage du Stade Universitaire.

Et malgré les occasions répétées dont bénéficiaient les Tigres au cours des six minutes darrêts de jeu accordées par larbitre, ilesse voyaient contraints de se répartir les points avec leurs rivauxde jour devant leur public de Monterrey.

COMPOSITION DES ÉQUIPES

TIGRES : Nahuel Guzmán ; Luis Rodríguez, Juninho, Hugo Ayala, Jesús Dueñas, Rafael de Souza, Guido Pizarro, Javier Aquino, Rafael Durán (Julián Quiñones à la 46e minute), Eduardo Vargas (Enner Valencia à la 84e) et André-Pierre Gignac.

Entraîneur : Ricardo « Tuca » Ferretti

LOBOS BUAP : Antonio Rodríguez ; Javier Rodríguez, FélixCrisanto, Abraham González, Brayan Rabello, Jordan Sierra (José Esquivel à la 80e minute), Michel Orozco, Aldo Cruz, Leonardo Ramos, Colin Kazim (Alberto Lainez à la 76e) etMichaell Chirinos (Luis Olascoaga à la 95e).

Entraîneur : Francisco Palencia

BUTS INSCRITS

0-1 (43e minute) Main de Luis Rodríguez dans la surface de réparation des Tigres. Leonardo Ramos tire le penalty et marque.

1-1 (58e) Javier Aquino tire, le gardien de Puebla repousse et Julián Quiñones, qui avait suivi, reprend et marque.

2-1 (78e) Tir dAndré-Pierre Gignac repoussé par Antonio Rodríguez et repris par Julián Quiñones une nouvelle fois venu de larrière qui envoie le ballon au fond des filets des Loups.

2-2 (87e) Francisco « Maza » Rodríguez reprend de la tête un ballon dans la surface de réparation des Félins et rétablit la parité.

JOUEURS AVERTIS

TIGRES :   Hugo Ayala (35e minute), Luis Rodríguez (43e), Jesús Dueñas (47e) et André-Pierre Gignac (82e)

LOBOS : Antonio Rodríguez (53e minute) et Leonardo Ramos (62e)

JOUEURS EXPULSÉS

Aucun

                       

ARBITRE : Diego Robles

Juge de touche nº1 : Andrés Hernández

Juge de touche nº2 : Juan Carlos Salinas

Quatrième arbitre : Edgar Ulises Rangel