Les Tigres condamnés à remonter à domicile

GUADALUPE (MEXIQUE), Mercredi 15 mai 2019.- Les Tigres de l’Université Autonome du Nuevo León (UANL) ont quitté le stade BBVA blessés mais plus déterminés que jamais à refaire leur retard sur leur pelouse du Stade Universitaire après s’être inclinés 1-0 contre les Rayados, l’autre équipe de Monterrey, en demi-finale aller du Tournoi de Clôture 2019 de la Liga MX.

 

Les Félins ont maintenant l’obligation de gagner samedi soir afin de remporter un Clásico(derby) local éliminatoire plus ouvert que jamais.

 

PREMIÈRE MI-TEMPS

Les toutes premières minutes de jeu s’avéraient extrêmement difficiles pour les Félins, soumis aux attaques successives et dangereuses de leurs rivaux du soir face à leur public.

 

Dès la 2eminute de jeu, Carlos Salcedo dégageait mal le ballon et Rogelio Funes Mori le récupérait avant de pénétrer dans la surface de réparation des Tigres. Toutefois, au moment du duel avec le gardien Universitaire Nahuel Guzmán, c’est ce dernier qui s’imposait et qui sauvait son camp de ce qui aurait pu être le premier but de la partie.

 

Lors de la minute de jeu suivante, Luis Rodríguez tentait sa chance sur un tir depuis l’extérieur de la surface de réparation adverse que la défense locale bloquait finalement.

 

Un peu plus tard, à la 7eminute, Avilés Hurtado pénétrait dans la surface Féline du côté droit, obligeant Guzmán à s’avancer à sa rencontre, et parvenait à centrer. Mais, au second poteau, « Chaka » Rodriguez détournait le ballon en corner.

 

C’est à la 12eminute de jeu que les Tigres bénéficiaient de leur meilleure occasion de cette première période : Luis Quiñones s’avançait dans l’axe malgré le marquage adverse et parvenait à frapper, mais son ballon ne faisait que survoler la barre transversale de Marcelo Barovero, gardien des Rayados.

 

Pour leur part, les Rayados continuaient à se montrer particulièrement dangereux en attaque face à leur public et, à la 13eminute, Dorlan Pabón recevait une passe en retrait de Miguel Layún, qui centrait à son tour pour Funes Mori, lequel tirait et trompait Guzmán. L’équipe locale menait 1-0 et mettait les Tigres en difficultés.

 

À partir de ce moment, l’attaque des joueurs en bleu et blanc baissait quelque peu de rythme et les Universitaires tentaient de reprendre l’initiative du match. À la 19eminute de jeu, Jesús Dueñas décochait une frappe que captait Barovero. Un peu plus tard, à la 21e, Enner Valencia reprenait de la tête, mais voyait son ballon passer à droite du but adverse.

 

Une dizaine de minutes après, à la 32e, Quiñones surgissait de nouveau dans la surface rivale et frappait après avoir pivoté. Mais son tir finissait dans les gants du portier local.

 

Les Tigres paraissaient décidément vivre une embellie en cette fin de première période puisque, à la 36eminute, le même Quiñones s’échappait seul et passait en profondeur pour Valencia, qui était néanmoins privé du ballon par la défense locale.

 

SECONDE MI-TEMPS

Les Universitaires revenaient des vestiaires déterminés à contrôler davantage le ballon et, du fait des conditions de la pelouse locale, à jouer le plus en profondeur possible. Mais, dès la reprise des débats, deux nouveaux joueurs des Tigres, Guido Pizarro et Luis Quiñones, écopaient d’un carton jaune. Peu avant, c’est Dueñas qui avait été averti.

 

À la 52eminute, André-Pierre Gignac passait du côté droit à Quiñones, qui semblait avoir une bonne chance de pénétrer dans la surface, mais était finalement contré par les arrières locaux. Quelques secondes plus tard, le Français remettait de la tête à Valencia dans la même surface, mais la défense rivale prenait le dessus.

 

À ce moment du match, les Rayados cherchaient clairement à récupérer le ballon et à repartir aussi rapidement que possible à l’attaque, afin de provoquer une erreur des Universitaires.

 

À l’heure de jeu, Rodríguez recevait le ballon dans la surface adverse, dribblait et cherchait à retrouver ses appuis. Mais la défense bleue et blanche récupérait le ballon.

 

C’est à ce moment de la rencontre que l’entraîneur des Tigres Ricardo « Tuca » Ferretti procédait à son premier changement de la soirée : il faisait sortir Valencia, qui avait vécu une soirée difficile, et le remplaçait par le Chilien Eduardo Vargas, chargé de renforcer l’attaque Féline.

 

Un peu plus tard, Lucas Zelarayán substituerait Quiñones qui, malgré ses efforts, n’était pas parvenu à mettre en échec l’équipe adverse.

 

Gignac tentait sa chance à la 69eminutes, sur un tir qui passait largement au-dessus de la transversale de Barovero, mais les Tigres commençaient bel et bien à récupérer de plus en plus de ballons et à renforcer leur présence offensive.

 

De fait, trois minutes plus tard, Javier Aquino décochait un tir à mi-distance qui passait à gauche du but des Rayados.

 

À la 79eminute, Dueñas prenait le temps de tirer, mais voyait le ballon sortir à droite des cages de Barovero. Quelques secondes plus tard, Rodríguez cédait sa place sur le terrain à Israel Jiménez.

 

L’équipe locale n’était pas en reste et ripostait à la 84eminute par l’intermédiaire d’un tir de Maxi Meza qui venait de rentrer sur le terrain à la place d’Hurtado.

 

Aquino se montrait de nouveau dangereux à la 87eminute : sur une passe au centre de Vargas depuis le secteur droit, la défense locale tentait de passer le ballon à son gardien et le Félin venu de Oaxaca était sur le point de surprendre tout le monde et d’égaliser.

 

COMPOSITION DES ÉQUIPES

MONTERREY: 1 Marcelo Barovero ; 4 Nicolás Sánchez, 7 Rogelio Funes Mori, 8 Dorlan Pabón (19 Ángel Saldívar à la 80eminute), 16 Celso Ortíz, 17 Jesús Gallardo, 18 Avilés Hurtado (32 Maximiliano Meza à la 67e), 20 Rodolfo Pizarro (3 César Montes à la 78e), 21 Miguel Layún, 29 Carlos Rodríguez et 33 Stefan Medina

Entraîneur : Diego Alonso

TIGRES: 1 Nahuel Guzmán ; 3 Carlos Salcedo, 4 Hugo Ayala, 5 Rafael de Souza, 10 André-Pierre Gignac, 13 Enner Valencia (9 Eduardo Vargas à la 62eminute), 19 Guido Pizarro, 20 Javier Aquino, 26 Luis Quiñones (8 Lucas Zelarayán à la 67e), 28 Luis Rodríguez (2 Israel Jiménez à la 80e) et 29 Jesús Dueñas

Entraîneur : Ricardo « Tuca » Ferretti

 

BUTS INSCRITS

1-0       (13eminute) Dorlan Pabón tente sa chance à mi-distance et Rogelio Funes Mori prolonge de la tête pour permettre à l’équipe locale d’ouvrir le score.

 

JOUEURS AVERTIS

MONTERREY : Jesús Gallardo (15eminute), Carlos Rodríguez (18e) et Rodolfo Pizarro (55e)

TIGRES : Jesús Dueñas (5eminute), Guido Pizarro (46e), Luis Quiñones (48e), Nahuel Guzmán (64e) et André-Pierre Gignac (93e)

 

JOUEURS EXPULSÉS

Aucun

 

ARBITRE: Jorge Isaac Rojas

Juge de touche nº1 : Michel Morales

Juge de touche nº2 : César Cerritos

Quatrième arbitre : Diego Montaño