Les Tigres laissent échapper la victoire au Costa Rica

HEREDIA (COSTA RICA), Mardi 20 février 2018.- En l’espace de cinq petites minutes, les Tigres de l’UANL (Université Autonome du Nuevo León) ont vu s’échapper une avance de deux buts et ont finalement fait match nul 2-2 contre le club Herediano costaricain à l’issue du match aller de Huitièmes de Finale de la Ligue des Champions de la CONCACAF.

Malgré cette désillusion, ce match nul reste positif puisqu’il permettrait aux Félins de se qualifier pour le tour suivant en faisant match nul 0-0, 1-1 ou, bien entendu, en gagnant le match retour, qui se déroulera sur leur pelouse du Stade Universitaire dans quelques jours.

PREMIÈRE MI-TEMPS
Les Tigres connaissaient un début de match laborieux face à un adversaire déterminé à faire valoir l’avantage de jouer devant son public en mettant très haut la pression sur l’équipe de Monterrey.

Mais peu à peu, les pupilles de Ricardo « Tuca » Ferretti prenaient la direction des débats, particulièrement en termes de récupération et de contrôle du ballon.

Après trois minutes de jeu, Lucas Zelarayán ouvrait le terrain pour Enner Valencia, qui contrôlait le ballon et dont le tir passait juste à côté du poteau gauche d’Herediano. Cinq minutes plus tard, la défense locale déjouait une action dangereuse des Tigres dans sa surface de réparation.

Valencia faisait de nouveau parler de lui à la 10e minute sur un long ballon, mais Leonel Moreira, gardien de l’équipe costaricaine, intervenait à temps pour écarter le danger.

Les Félins commençaient à inquiéter les plus de 6.000 supporters présents dans les travées du Stade Eladio Rosabal, notamment grâce aux centres par la gauche de Jorge Torres Nilo et au travail de Jürgen Damm sur l’aile droite.

Á la 13e minute, d’ailleurs, ce dernier reprenait un corner de la tête, obligeant Moreira à dévier d’une main et à concéder un nouveau tir de coin.

Et sur cette seconde action, à la 14e minute de jeu, Damm reprenait le ballon, cette fois pour Francisco Meza bien placé au second poteau, qui n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des filets pour le plus grand plaisir des plus de 500 « Incomparables » supporters des Tigres qui avaient fait le déplacement du Mexique au Costa Rica. Les Félins menaient 1-0

Á la 23e minute, c’est Valencia qui reprenait de la tête, forçant la défense locale à détourner en corner et, deux minutes plus tard, l’Équatorien qui avait dérobé le ballon et se retrouvait seul face au gardien, était victime d’une faute non signalée par l’arbitre de la rencontre.

Deux minutes plus tard, Zelarayán faisait littéralement trembler le montant droit du but d’Herediano sur un puissant tir qui semblait prendre tout droit le chemin des filets costaricains.

Herediano commençait à faire pression et à aller résolument de l’avant, représentant à ce moment du match un danger notable pour le but de Nahuel Guzmán, gardien de but des Universitaires.

D’ailleurs, à la 35e minute de jeu, Juan Pablo Vargas bénéficiait de l’occasion la plus claire de l’Herediano au cours de cette première période, mais sa reprise de la tête terminait dans les gants de Guzmán.

SECONDE PÉRIODE
Le début de la seconde période ressemblait en tous points à celui de la première : l’Herediano cherchait à contrôler le ballon et à se déployer le plus possible, et ce sont les Costaricains qui bénéficiaient des meilleures occasions sur coup de pied arrêté.

C’est ainsi qu’à la 51e minute de jeu, Luis Ángel Landin profitait d’une négligence de marquage d’Eduardo Vargas, entré au retour des vestiaires, pour pénétrer seul dans la surface de réparation de Monterrey. Mais son tir était repoussé de manière spectaculaire par Guzmán.

À la 59e minute, alors que la pression des Costaricains était à son paroxysme, Ismael Sosa ouvrait sur la droite pour Damm, dont le centre était repris par Zelarayán. Les Tigres menaient 2-0.

À partir de ce moment, les Félins commençaient à avoir un meilleur contrôle de la balle, à se déplier de mieux en mieux et á récupérer de plus en plus dans leur propre moitié de terrain.

Un peu plus tard, Meza se blessait sur le gazon artificiel de la pelouse costaricaine et il était remplacé par Alberto Acosta à la 71e minute.

Vargas s’échappait à la 76e minute du côté droit et centrait, mais aucun Tigre n´’était là pour reprendre. Quant à Sosa, son tir dans la surface après avoir dribblé un adversaire terminait dans les gants de Moreira à la 78e minute.

Mais les choses se compliquaient singulièrement pour les Mexicains à la 88e minute, quand l’arbitre décrétait un penalty en faveur d’Heredia, que Yendrick Ruiz se chargeait de marquer une minute plus tard. Seulement menés 2-1, les « Ticos » reprenaient espoir.

Et lors de la première minute d’arrêts de jeu, un mauvais dégagement de Monterrey laissait le ballon à la dérive, ce dont profitait Jairo Arrieta pour ramener son équipe au niveau des Tigres en toute fin de match.

Monterrey devra à présent faire match nul 0-0 ou 1-1, ou encore gagner sur n’importe quel score la semaine prochaine sur sa pelouse afin d’accéder aux Quarts de Finale de la Ligue des Champions de la CONCACAF.

COMPOSITION DES ÉQUIPES
HEREDIANO: Leonel Moreira ; Jhamir Ordain, Allan Cruz, Omar Arellano (José Sánchez à la 61e minute), Elías Aguilar, Randall Azofeifa, Junior Díaz (Yendrick Ruiz à la 29e), Pablo Salazar, Luis Landin (Jairo Arrieta à la 77e), Juan Pablo Vargas et Keyner Brown
TIGRES : Nahuel Guzmán ; Jorge Torres Nilo, Timothée Kolodziedjczak, Hugo Ayala, Francisco Meza (Alberto Acosta à la 71e minute), Rafael de Souza, Larry Vásquez, Jürgen Damm, Enner Valencia (Eduardo Vargas à la 46e), Lucas Zelarayán et Ismael Sosa

BUTS INSCRITS
0-1 (14e minute) Francisco Meza pénètre seul dans la surface et reprend un corner pour donner l’avantage 1-0 aux Tigres.
0-2 (59e) Ismael Sosa ouvre pour Jürgen Damm, qui centre depuis le secteur droit à destination de Lucas Zelarayán, qui marque le deuxième but Félin.
1-2 (89e) Sur penalty, Yendrick Ruiz ramène Heredia à un but des Tigres.
2-1 (91e) Mauvais dégagement des Tigres qui permet à Jairo Arrieta de marquer et à Heredia de faire match nul sur sa pelouse.

JOUEURS AVERTIS
HEREDIANO : Yendrick Ruiz (41e minute), Elías Aguilar (52e), Luis Landin (60e), Juan Pablo Vargas (65e)
TIGRES : Larry Vásquez (40e minute)

JOUEURS EXPULSÉS
Aucun

ARBITRE : Ismael Elfath (USA)
Juge de touche nº1 : Corey Rockwell (USA)
Juge de touche nº2 : Ian Anderson (USA)
Quatrième arbitre : Ted Unkel (USA)