Les Tigres laissent échapper le triomphe à San Luis

SAN LUIS POTOSI (MEXIQUE), Samedi 17 août 2019.- Les Tigres de l’Université Autonome du Nuevo Léon (UANL) ont laissé échapper le triomphe sur la pelouse du stade Alfonso Lastras de San Luis Potosí pour concéder le match nul face à l’Atlético San Luis sur le score de 1-1

Un but contre son camp de l’équipe locale à la 77e minute provoqué par Hugo Ayala sur une reprise de la tête dans la surface adverse donnait l’avantage aux Universitaires qui comptaient en outre un élément de plus sur le terrain. Mais une erreur commise trois minutes plus tard les empêchait d’empocher les trois points de la victoire

PREMIÈRE MI-TEMPS

La première période de jeu présentait deux visages bien distincts : les Tigres, qui avaient quelques difficultés à trouver leurs marques sur le terrain, démarraient mollement le match et ne parvenaient qu’avec difficulté à contrôler le ballon face à une formation rivale qui évoluait sans complexe.

Dès la 8e minute de jeu l’équipe locale se montrait dangereuse pour les cages gardé par Nahuel Guzmán, mais le tir de Nicolas Ibáñez passait au-dessus du but de Monterrey.

Six minutes plus tard, Francisco Venegas, qui venait de se réincorporer au tournoi semestriel mexicain après avoir participé aux Jeux Panaméricains avec l’équipe nationale du Mexique, s’échappait sur la gauche et centrait, mais voyait son ballon sortir du terrain.

Alors que l’on jouait la 20e minute, Guzmán interceptait un centre sur corner de l’équipe adverse. Trois minutes plus tard, Eduardo Vargas centrait lui aussi sur corner et obligeait le gardien local à s’employer à fond pour ne pas encaisser le premier but de la rencontre

Peu à peu, les Félins faisaient parler leur supériorité et, entre les 30 et 34e minutes de jeu, se montraient menaçants à plusieurs reprises, sans toutefois parvenir à leurs fins

À la 30e minute de jeu, Enner Valencia s’échappait sur l’aile et pénétrait dans la surface adverse pour adresser un tir centré que le gardien de San Luis détournait de justesse en corner.

Trois minutes plus tard, c’est Luis Quiñones qui pénétrait dans la surface depuis le secteur droit du terrain et centrait à destination d’André-Pierre Gignac. Cependant le gardien local parvenait à dévier d’une main la trajectoire du ballon.

Le même Gignac s’échappait quant à lui à la 38e minute, après avoir contrôlé le ballon et s’être retrouvé face à un seul défenseur local. Mais il faisait preuve de maladresse et voyez l’occasion lui échapper au moment même où l’arbitre de la rencontre sifflait une position de hors-jeu à son encontre.

SECONDE MI-TEMPS

L’équipe locale revenait des vestiaires en faisant preuve de plus de détermination qu’en première mi-temps et, à la 46e minute, Guzmán plongeait de manière spectaculaire pour éviter lui aussi d’encaisser le premier but de la rencontre.

Six minutes plus tard, Gignac semblait être sur le point de marquer après s’être jeté en avant afin de reprendre une balle de la tête. Mais un défenseur local parvenait à dévier le ballon et à empêcher l’avant français de parvenir à ses fins.

L’entraîneur de l’équipe de Monterrey Ricardo « Tuca » Ferretti décidait alors de procéder à deux remplacements et faisait sortir Vargas et Venegas qui cédaient leur place sur le terrain à Lucas Zelarayán et Jorge Torres Nilo, chargés de renforcer le secteur gauche des Tigres.

Plus tard, les choses semblaient s’améliorer pour l’équipe Universitaire : en effet, à la 75e minute, avec l’aide du vidéo arbitrage, l’arbitre de la rencontre expulsait Camilo Mayada pour une faute commise sur Luis Quiñones : Lors de l’action suivante, Joaquín Laso tentait de dévier une reprise de la tête d’Hugo Ayala, mais son ballon finissait dans les filets de sa propre formation.

Cependant, l’avantage pris par les Universitaires au tableau d’affichage était de courte durée : trois minutes plus tard, sur un ballon perdu par les Félins au milieu de terrain, San Luis orchestrait un contre qui se soldait par un but de Germán Berterame.

La domination des Tigres était indiscutable dans les derniers instants de jeu et Valencia était sur le point de donner l’avantage aux siens, mais son tir heurtait finalement le montant droit local et les choses en restaient là.

COMPOSITION DES ÉQUIPES

ATLÉTICO DE SAN LUIS : 1 Carlos Rodríguez ; 4 Matías Catalán, 5 Pedro Álvarez, 6 Noé Maya, 9 Nicolás Ibáñez, 15 Jorge Sánchez, 16 Luis Reyes (10 Ricardo Centurión à la 83e minute), 18 Camilo Mayada, 22 Ian González (7 Germán Berterame à la 61e), 25 Joaquín Laso et 28 Dionicio Escalante

Entraîneur : Alfonso Sosa

TIGRES : 1 Nahuel Guzmán ; 3 Carlos Salcedo, 4 Hugo Ayala, 5 Rafael de Souza, 9 Eduardo Vargas (8 Lucas Zelarayán à la 63e), 10 André-Pierre Gignac, 13 Enner Valencia, 15 Francisco Venegas (6 Jorge Torres Nilo à la 63e), 19 Guido Pizarro, 23 Luis Quiñones (25 Jürgen Damm à la 87e) et 29 Jesús Dueñas

Entraîneur : Ricardo Ferretti

BUTS INSCRITS

0-1 (77e minute) But contre son camp de Joaquín Laso.

1-1 (80e) Germán Berterame reprend dans l’axe et permet aux siens d’égaliser.

JOUEURS AVERTIS

ATLÉTICO SAN LUIS : Noé Maya (22e minute), Germán Berterame (81e)

TIGRES : Aucun

JOUEURS EXPULSÉS

ATLÉTICO SAN LUIS : Camilo Mayada (75e minute)

TIGRES : Aucun

ARBITRE : Erick Miranda

Juge de touche nº1 : Mario López

Juste de touche nº2 : José de Jesús Baños

Quatrième arbitre : Aldo Cano