Les Tigres prennent leur premier point

TORREÓN (MEXIQUE), Dimanche 17 juillet 2016.- Le match inaugural du Tournoi d’Ouverture 2016 de la Ligue MX s’est soldé par un score nul et vierge des Tigres de l’UANL (Université Autonome du Nuevo León) sur le terrain de l’équipe de Santos, à Torreón.

La rencontre débutait sur un rythme peu soutenu, malgré une alerte provoquée par Emiliano Armenteros, dont le tir terminait dans les gants de Nahuel Guzmán dès la première minute de jeu.

En l’absence d’André-Pierre Gignac, qui vient de participer à l’Euro 2016, et de Guido Pizarro, suspendu après avoir été expulsé lors du match pour le titre de Champion des Champions, les Tigres cherchaient à faire jeu égal avec leurs adversaires et parvenaient par instants à les dominer.

Manuel Viniegra, qui avait finalement été retenu par l’entraîneur des Tigres Ricardo Ferretti pour remplacer Pizarro, faisait preuve d’une bonne entente avec Jesús Dueñas, l’autre récupérateur félin.

A la 18è minute, Ismael Sosa s’échappait sur la droite, entraînant dans sa course un arrière adverse, et parvenait dans la surface, où il décochait un tir-centre qu’Agustín Marchesin, gardien  de Santos, rejetait sous la menace de Lucas Zelarayán.

Santos répondait par le biais d’une volée de Freddy Hinestroza qui s’écrasait sur le poteau gauche avant d’être dégagée par la défense universitaire. Il s’en fallait de quelques centimètres pour que Torreón n’ouvre le score.

Les Tigres tentaient d’imposer leur style de toucher de balle et, à la 29è minute, Sosa réapparaissait dans la surface, cette fois sur un tir suffisamment proche du montant droit du but de Santos pour frôler le filet.

La seconde mi-temps était marquée par une domination de Santos, qui prenait à son compte la possession de balle et parvenait plus facilement aux abords du but de Guzmán, sans toutefois parvenir à concrétiser.

A la 61è minute, Torreón bénéficiait d’une nouvelle occasion : après avoir contrôlé le ballon dans la surface, Jonathan Rodríguez voyait sa frappe puissante rejetée par le poteau gauche des cages félines.
Deux minutes plus tard, sur une bonne occasion offensive, Israel Jiménez tentait depuis le bord de la surface un tir lobé qui manquait de tromper Marchesin. Les Tigres à leur tour se montraient dangereux.
C’est alors que le duo formé par Ferretti et Miguel Mejia Barón décidait de procéder à un double changement, en remplaçant Zelarayán et Aquino par Fernando Fernández et Luis Quiñones, afin de gagner en vitesse offensive.

A la 80è minute, Sosa marquait, mais voyait son but refusé pour hors-jeu. Monterrey ne baissait pas les bras.

Sosa se montrait de nouveau dangereux à la 86è minute, en partant dans l’axe après s’être débarrassé du marquage d’un défenseur, mais il gâchait une claire option de but dans son face à face avec Marchesin.

L’équipe locale réagissait sur une reprise de la tête de Molina qui s’écrasait sur la transversale de Guzmán, sauvant de la défaite des Tigres qui parvenaient à rapporter de Torreón leur premier point de ce Tournoi d’Ouverture 2016.
COMPOSITION DES EQUIPES

SANTOS: Agustín Marchesin; José Abella, Jesús Molina, Diego de Buen (Martín Bravo à la 78è minute), Bryan Rabello (Walter Sandoval à la 66è), Jonathan Rodríguez, Néstor Araujo, Freddy Hinestroza (Ulises Dávila à la 78è), Jorge Flores, Emiliano Armenteros et Carlos Izquierdoz.
TIGRES: Nahuel Guzmán; Israel Jiménez, Juninho, Hugo Ayala, Jorge Torres Nilo, Manuel Viniegra, Jesús Dueñas, Javier Aquino (Luis Quiñones à la 66è minute), Lucas Zelarayán (Fernando Fernández à la 66è), Damián Álvarez (Francisco Torres à la 88è) et Ismael Sosa.