Les Tigres s’inclinent 2-0 à Houston

HOUSTON (ÉTATS-UNIS).- Samedi 7 octobre 2017.- Les Tigres de l’UANL n’ont pas montré leur meilleur visage sur le pelouse de Houston et ont fini par chuter 2-0 face aux Monarques de Morelia à l’issue d’un match amical disputé à l’occasion de la date FIFA du mois d’octobre.

PREMIÈRE MI-TEMPS

La première mi-temps se caractérisait par une domination territoriale des Tigres face à une équipe de Morelia qui tentait sa chance sur les ailes, mais ne parvenait pas à inquiéter Eduardo Fernández, le goal des Tigres.

C’est le Félin français Timothée Kolodziejczak qui ouvrait le bal des occasions universitaires : après avoir contrôlé le ballon, son tir trop timide terminait dans les gants du goal de Morelia, Jair Urbina, issu d’ailleurs du Centre de Formation des Tigres.

Trois minutes plus tard, Larry Vásquez dérobait le ballon à un rival qui dégageait son but, cédait pour André-Pierre Gignac, lequel pénétrait dans la surface mais était à son tour dépossédé de la balle par la défense adverse.

Et ce n’est qu’à la 12e minute de jeu que Morelia montrait ses premières velléités offensives, lorsque Miguel Sansores tentait de récupérer un long ballon. Mais Fernández sortait à sa rencontre et l’attaque en restait là.

À la 20e minute de jeu, Jesús Dueñas recevait un long ballon qu’il cherchait à contrôler de la poitrine, mais qui finissait par lui échapper. Les Tigres dominaient leurs rivaux de la soirée, mais n’arrivaient pas à concrétiser.

Luis Rodríguez faisait parler de lui à la 26e minute de jeu, sur un tir depuis l’extérieur de la surface qui filait à côté du poteau droit rival. Les Tigres ne baissaient pas les bras.

Trois minutes plus tard, le même Rodríguez recevait sur l’aile droite, se défaisait d’un rival et passait à Alberto Acosta, dont le tir dans la surface était contré par la défense des Monarques.

Dans les tout derniers instants de jeu règlementaire de cette première mi-temps, Morelia bénéficiait d’une excellente occasion sur coup de pied arrêté, mais le tir de Juan Pablo Rodríguez passait une fois encore à côté du but gardé par Fernández.

SECONDE PÉRIODE

.

Le début de la seconde période, pour laquelle Morelia réalisait sept changements de joueurs et Monterey deux, offrait un jeu nettement plus mobile, à tel point que le Monarque Valdès reprenait de la tête après à peine cinq minutes de jeu. Toutefois, son ballon filait au-dessus de la transversale des Tigres.

Monterrey répliquait à la 49e minute par l’entremise d’Acosta, dont le centre sur l’aile droite paraissait idéal pour Rafael Durán. Cependant, la défense repoussait le ballon. Une minute après, sur un une-deux entre Gignac et « Chaka » Rodríguez, ce dernier se retrouvait seul face au gardien de Morelia, mais négociait mal son occasion et ratait le coche.

Un peu plus tard, à la 53e minute de jeu, Acosta pénétrait dans la surface et tirait. La défense repoussait et Gignac pouvait reprendre, mais son ballon s’envolait au-dessus du but de Morelia.

C’était Morelia qui profitait le premier de ses occasions : Ángel Sepúlveda pénétrait dans la surface depuis l’aile gauche et trompait Fernández d’un tir croisé qui permettait aux Monarques d’ouvrir le score.

Menés, les Tigres partaient à l’assaut du but rival et commençaient à se montrer de plus en plus dangereux pour Urbina.

À la 67e minute, Gignac arrivait esseulé sur l’aile droite et parvenait à centrer, mais la défense Monarque intervenait et déviait en corner.

Plus tard, à la 70e minute, Gignac avait une double occasion et tirait à deux reprises dans la surface, mais les défenseurs de Morelia demeuraient vigilants.

Quelque six minutes plus tard, Acosta centrait depuis le secteur droit à destination de Rafael de Souza « Carioca », qui contrôlait le ballon et tirait, mais était finalement contré dans la surface.

Les Tigres avaient l’initiative du jeu, mais leurs rivaux de la soirée attendaient patiemment l’occasion d’alourdir le score et, à la 86e minute, le tir croisé de Jefferson Cuero échappait à la vigilance de Fernández. Les Monarques menaient 2-0.

À la 89e minute, Gignac tentait une nouvelle fois sa chance, après que Durán lui ait cédé le ballon aux abords de la surface. Mais son tir passait à côté du montant gauche.

Les Tigres clôturaient finalement sur une défaite cette visite au Texas à l’occasion de la date FIFA et devront à présent se concentrer sur leur déplacement à León, comptant pour la 13e Journée du Tournoi d’Ouverture 2017.

COMPOSITION DES ÉQUIPES

TIGRES : Eduardo Fernández; Timothée Kolodziejczak (Jorge Torres Nilo à la 46e minute), Juninho, Francisco Meza, Alberto Acosta, Luis Rodríguez, Jesús Dueñas, Larry Vásquez (Rafael Durán à la 46e), Rafael de Souza, Damián Álvarez (José Francisco Torres à la 57e) et André-Pierre Gignac

DT : Ricardo Ferretti

MORELIA : Jair Urbina (Sebastián Sosa à la 46e minute); Enrique Pérez (Carlos Guzmán à la 46e), Gerardo Rodríguez, Eduardo Chávez (Sebastián Vegas à la 46e), Gabriel Achiller (Emanuel Loeschbor à la 68e), Diego Mejía (Diego Valdés à la 46e), Jorge Zárate (Rodrigo Millar à la 46e), Ángel Sepúlveda (Jefferson Cuero à la 68e), Aldo Rocha (Mario Osuna à la 46e), Miguel Sansores (Gastón Lazcano à la 46e) et Juan Pablo Rodríguez

DT : Roberto Hernández

BUTS INSCRITS

0-1    (61e minute) Ángel Sepúlveda entre dans la surface de réparation des Tigres et Eduardo Fernández ne peut rien faire contre son tir croisé.

0-2    (86e) Une frappe croisée de Jefferson Cuero échappe à la vigilance de Fernández.

JOUEURS AVERTIS

TIGRES : Damián Álvarez (54e minute)

MORELIA : Carlos Guzmán (83e minute) et Diego Valdés (92’).

JOUEURS EXPULSÉS

Aucun