Les Tigres s’inclinent 1-0 à domicile

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Samedi 19 janvier 2019.- Un penalty sifflé en faveur de Cruz Azul au cours de la première mi-temps aura suffi pour que les Tigres de l’Université Autonome du Nuevo León (UANL) concèdent leur première défaite de la saison, sur leur propre pelouse, face à l’équipe de Mexico.

Sur une faute commise dans la surface Féline par Guido Pizarro, l’arbitre de la rencontre Fernando Guerrero indiquait le point de penalty et Elías Hernández se chargeait de donner l’avantage aux siens, maintenant les Universitaires sans changement au classement général de la Liga MX avec quatre points.

PREMIÈRE PÉRIODE

Le match débutait sous le signe de l’intensité : Enner Valencia était victime d’une faute dès la 2e seconde de jeu et Nahuel Guzmán devait anticiper une dangereuse offensive de Cruz Azul à la 2e minute de jeu. Il était clair que les Tigres et que leurs rivaux venus de Mexico vendraient chère leur peau.

Les Félins étaient sur le point de marquer leur premier but à la 11e minute sur une attaque sur l’aile droite. Valencia recevait une passe en retrait et tirait, mais le gardien adverse Jesús Corona déviait de justesse en corner.

Un peu plus tard, c’est le Français André-Pierre Gignac qui tentait sa chance sur une tête qui passait de très peu au-dessus de la barre transversale de Cruz Azul.

À la 19e minute de jeu, Luis Quiñones dérobait le ballon sur con côté gauche, pénétrait dans la surface de réparation rivale et centrait, mais la défense de Cruz Azul repoussait loin de ses cages.

Une minute plus tard, c’est Hugo Ayala qui reprenait une tête dans la surface à la suite d’un corner décrété en faveur des Félins. Mais la balle passait une nouvelle fois au-dessus de la transversale de Corona. L’ouverture du score par l’équipe de Monterrey paraissait une simple question de temps à ce moment de la rencontre.

Et Gignac confirmait cette intention peu après : sur une action individuelle, il dribblait deux adversaires mais voyait son tir raser le poteau gauche, laissant le public local stupéfait et sur sa fin.

Mais, alors que l’on jouait la 31e minute du match, Guido Pizarro commettait une faute et Cruz Azul obtenait un penalty qu’Elías Hernández se chargeait de tirer et de marquer en rasant le poteau droit de Nahuel Guzmán, pourtant parti du bon côté. Les Tigres étaient menés sur leur terrain et leur soirée se compliquait singulièrement.

SECONDE MI-TEMPS

Obligés à revenir au score, les Tigres se lançaient à l’attaque dès le retour des vestiaires, mais leurs offensives restaient stériles, tandis que leurs adversaires parvenaient pour leur part à menacer à plusieurs reprises le but de Guzmán.

Á la 54e minute, Gignac entreprenait une nouvelle action individuelle qui se soldait par un tir puissant, mais qui passait légèrement à l’extérieur du but de la « Machine » bleue de Mexico.

Celle-ci ripostait sur un tir de Martín Cauteruccio qui s’écrasait sur la barre transversale, évitant aux Tigres d’encaisser leur second but de la soirée. Luis Rodríguez répliquait pour le compte des Félins, mais sa frappe passait de très peu à gauche des cages de Corona.

Et à la 59e minute, Jonathan Rodríguez semait la panique au sein des Tigres et du public local sur un tir dans la surface qui passait tout près des cages de Guzmán.

Ricardo « Tuca » Ferretti procédait alors à son premier changement de la soirée et, à la 62e minute de jeu, Luis Quiñones sortait au profit de Jürgen Damm, chargé d’apporter plus de vitesse au déploiement offensif et de soutien défensif du côté gauche.

Six minutes plus tard, Enner Valencia profitait d’une erreur adverse et s’échappait. Malgré le marquage, il contrôlait le ballon, entait dans la surface adverse et centrait. Mais la défense de Cruz Azul déviait finalement en corner.

Un peu plus tard, Eduardo Vargas faisait son entrée en remplacement de Valencia, illustrant la volonté de « Tuca » Ferretti de redonner de la vigueur à l’attaque Universitaire pour les 15 minutes de match restantes.

Et l’intention était sur le point de se transformer en égalisation du nouvel entrant juste cinq minutes plus tard, sur une passe en retrait de Damm dans la surface de Cruz Azul. Mais le tir du Chilien passait à gauche du but de Corona.

Et l’arbitre entérinait finalement cette première défaite de la saison de Clôture 2019 des Tigres, qui comptent toujours quatre points en trois matches disputés au classement général de la compétition.

COMPOSITION DES ÉQUIPES

TIGRES : 1 Nahuel Guzmán ; 4 Hugo Ayala, 5 Rafael de Souza, 10 André-Pierre Gignac, 13 Enner Valencia (9 Eduardo Vargas à la 74e minute), 19 Guido Pizarro, 21 Francisco Meza, 23 Jair Díaz, 26 Luis Quiñones (25 Jürgen Damm à la 62e), 28 Luis Rodríguez et 33 Julián Quiñones

Entraîneur : Ricardo « Tuca » Ferretti

CRUZ AZUL : 1 Jesús Corona ; 2 Pablo Aguilar, 4 Julio Domínguez, 5 Igor Lichnovsky, 7 Martín Cauteruccio, 8 Javier Salas, 11 Elías Hernández (17 Edgar Méndez à la 65e minute), 13 Jonathan Rodríguez (31 Orbelín Pineda à la 73e), 16 Adrián Aldrete, 22 Rafael Bacca et 25 Roberto Alvarado (27 José Madueña à la 87e)

Entraîneur : Pedro Caixinha

BUTS INSCRITS

0-1 (32e minute) Elías Hernández tire et marque un penalty sur une faute de Guido Pizarro

 

JOUEURS AVERTIS

TIGRES : Guido Pizarro (23e minute).

CRUZ AZUL : Roberto Alvarado (43e minute) et Igor Lichnovsky (80e)

JOUEURS EXPULSÉS

Aucun

ARBITRE : Fernando Guerrero

Juge de touche nº1 : Andrés Hernández

Juge de touche nº2 : Jimmy Acosta

Quatrième arbitre : Eduardo Galván