Les Tigres s’inclinent aux penalties à Austin

AUSTIN (ÉTATS-UNIS), Samedi 13 octobre 2018.- Les penalties se sont une nouvelle fois avérés fatals
pour les Tigres de l’UANL (Université Autonome du Nuevo León), qui ont dû s’incliner quatre tirs au but à
trois après avoir fait match nul 2-2 à l’issue du match disputé sur la pelouse du Stade Dell Diamond de la
capitale texane.

Le match amical a réservé toutes sortes d’émotions au public qui avait empli aux trois quarts le petit stade.
Les buts Félins sont à mettre à l’actif de Ismael Sosa y Rafael de Souza « Carioca », tandis que le même
Carioca et Israel Jiménez sont les deux Universitaires qui ont manqué leurs penalties.

PREMIÈRE MI-TEMPS
Les 45 premières minutes de jeu se caractérisaient par de nombreuses allées et venues d’un but à l’autre
et par une lutte pour le ballon concentrée au milieu du terrain. Les Tigres étaient toutefois les premiers à se
montrer dangereux.

Dès la 6 e minute de jeu, Hugo Ayala tentait en effet de reprendre le ballon dans la surface de réparation
adverse, mais voyait celui-ci passer à gauche des cages adverses. Alan Pulido répondait pour les Chivas
mais le gardien des Félins captait son tir.

Mais à la 15 e minute de jeu, Guido Pizarro s’´échappait seul, pénétrait dans la surface des Chivas et
décochait un tir repoussé par la défense. André-Pierre Gignac, qui avait bien suivi, tentait à son tour de
marquer, mais son tir était finalement repris par Ismael Sosa, qui ne pardonnait pas et marquait le premier
but des Félins dans la surface.

Ce premier but donnait confiance aux Universitaires, qui laissaient l’initiative du jeu à leurs rivaux du jour,
lesquels se montraient particulièrement dangereux sur les ailes

Et à la 34 e minute, l’arbitre indiquait le point de penalty en faveur des Chivas après avoir considéré que
Pizarro avait touché le ballon de la main en se jetant au sol. Alan Pulido se chargeait de transformer et

ramenait Guadalajara au niveau de Monterrey jusqu’au coup de sifflet qui renvoyait les deux équipes au
repos.

SECONDE PÉRIODE
Les Tigres émergeaient des vestiaires avec cinq nouveaux joueurs sur le terrain, Juninho, Rafael Durán,
Lucas Zelarayán, Julián Quiñones et Eduardo Vargas remplaçant Jair Díaz, Edwin Cerna, Sosa, Gignac et
Javier Aquino.

Ces modifications permettaient aux Félins de repartir de l’avant, même si les Chivas ne cédaient pas un
pouce de terrain et se lançaient eux aussi à l’attaque dès que possible.

C’était cependant l’équipe de Monterrey qui se montrait la première dangereuse, d’abord par l’entremise de
Quiñones, dont le tir passait au-dessus de la barre transversale adverse, puis, à la 52 e minute, par le biais
de Vargas, dont le gardien adverse captait le tir.

Cinq minutes plus tard, Quiñones se sentait de nouveau suffisamment en confiance pour armer un tir que
le gardien des Chivas repoussait et, à peine une minute plus tard, c’était Edson Torres qui mettait à
l’épreuve Nahuel Guzmán sur un tir que le gardien argentin terminait par capter dans sa propre surface de
réparation.

Mais à la 61 e minute, sur un centre venu de la droite, Eduardo Tercero détournait la balle des Chivas dans
son propre but. Guadalajara prenait l’avantage après avoir été mené au tableau d’affichage.

Les Tigres ne baissaient cependant pas les bras et insistaient de plus belle en attaque. Leur ténacité était
récompensée à la 67 e minute : Quiñones, qui se battait pour le contrôle du ballon aux abords de la surface
adverse, cédait pour Rafael de Souza « Carioca », qui frappait du pied droit et voyait son ballon terminer
dans la lucarne droite de Guadalajara, ramenant les deux équipes à égalité.

Dans les dernières minutes de match, les Tigres bénéficiaient encore de deux occasions de s’imposer
avant l’issue du temps règlementaire, d’abord sur une action individuelle de « Carioca » qui cédait pour

Vargas sans que celui-ci ne parvienne à atteindre le ballon, puis par le biais de Quiñones, qui s’inclinait
finalement devant le gardien des Chivas, qui finissaient par s’imposer aux tirs au but.

COMPOSITION DES ÉQUIPES
TIGRES : Nahuel Guzmán ; Israel Jiménez, Hugo Ayala, Eduardo Tercero, Jair Díaz (Juninho à la 46 e
minute), Rafael de Souza, Guido Pizarro, Javier Aquino (Rafael Durán à la 46 e ), Edwin Cerna (Lucas
Zelarayán à la 46e), Ismael Sosa (Julián Quiñones à la 46 e ) et André-Pierre Gignac (Eduardo Vargas à la
46 e ).
Entraîneur : Miguel Mejía Barón
GUADALAJARA : Miguel Jiménez ; Jesús Sánchez, Jair Pereira (Carlos Salcido à la 70 e minute),
Hedgardo Marín, Miguel Ponce, Alan Cervantes, Michael Pérez, Jesús Godínez (César Huerta à la 87 e ),
Alejandro Zendejas, Gael Sandoval et Alan Pulido.
Entraîneur : José Cardozo

BUTS INSCRITS
1-0 (15 e minute) Guido Pizarro pénètre dans la surface de réparation des Chivas de Guadalajara et tire
sans succès. Mais André-Pierre Gignac profite du rebond pour passer à Ismael Sosa, qui n’a plus qu’à
pousser au fond des filets de Miguel Jiménez.
1-1 (35 e ) Main de Guido Pizarro dans la surface des Tigres. Alan Pulido se charge de tirer le penalty et
de ramener les deux équipes à égalité.
1-2 (57 e ) Centre par la droite qu’Eduardo Tercero expédie au fond des filets de son équipe.
2-2 (68 e ) Julián Quiñones cède pour Rafael Carioca, qui propulse un tir à mi-distance dans la lucarne
supérieure droite.

JOUEURS AVERTIS
Aucun

JOUEURS EXPULSÉS
Aucun