Les Tigres sont de nouveau en finale

HOUSTON (ÉTATS-UNIS), mardi 20 août 2019.- Tout comme lors de la finale du Tournoi d’Ouverture 2016 de la Liga MX, c’est aux tirs au but que les Tigres de l’Université Autonome du Nuevo León (UANL) ont vaincu l’équipe de l’América de Mexico mardi soir, après avoir fait match nul 2-2 à l’issue du temps réglementaire.

Deux buts marqués contre leur camp par des joueurs de Mexico, le second à l’occasion de la toute dernière action du match, ont permis aux Félins d’aller conquérir une nouvelle finale, en l’occurrence celle de la Leagues Cup, en s’imposant 5-3 à l’épreuve des tirs au but.

PREMIÈRE MI-TEMPS

Le début de la rencontre était incontestablement à mettre à l’actif de l’América. Mais, au gré du temps qui passait, la balle était de plus en plus souvent contrôlée par les joueurs à l’uniforme bleu et or, qui passaient par les deux ailes afin d’aller porter le danger devant le gardien de but de Mexico.

Après cinq minutes de jeu, le capitaine Félin Guido Pizarro conquérait le ballon aux abords de la surface de réparation adverse, mais était privé de celui-ci au moment où il s’apprêtait à armer un tir puissant

Un peu plus tard, à la 14e minute, Jürgen Damm semait le trouble dans la défense de l’América depuis l’aile droite en expédiant un centre que le gardien de Mexico ne parvenait pas à capter, mais que le défenseur Paul Aguilar, lui, déviait dans ses propres filets en essayant d’empêcher Enner Valencia le récupérer le ballon. Ce but contre son camp permettait aux Tigres de prendre l’avantage.

Devant au tableau d’affichage, la formation de Monterrey cherchait à temporiser et à obligeait sa rivale à aller de l’avant pour refaire son retard.

Ceci permettait aux Universitaires de se montrer de nouveau dangereux à plusieurs occasions, comme à la 21e minute, moment du match ou Damm s’échappait de nouveau sur son aile de prédilection, pénétrait dans la surface de réparation adverse et centrait. Mais, cette fois-ci, la défense de Mexico contrait sans le moindre problème.

Trois minutes après, Damm tentait une nouvelle fois sa chance, mais voyait sa frappe puissante passer à gauche des cages gardées par Óscar Jiménez.

Et, à la 31e minute, Damm, encore lui, parvenait une nouvelle fois à se défaire du marquage et à pénétrer dans la surface adverse pour se retrouver face à face avec le gardien. Toutefois, il décidait de centrer et permettait au portier américaniste de récupérer le ballon.

Ce qui aurait pu être un score de 2-0 en faveur des Tigres permettait trois minutes après à l’América de revenir au tableau d’affichage, après que l’arbitre de la rencontre ait sifflé un penalty en sa faveur, non sans avoir consulté l’arbitrage vidéo. Andrés Ibargüen ne manquait pas la chance de permettre aux siens d’égaliser.

Mais ce retour aux affaires de l’América semblait redonner de l’entrain aux Tigres : à la 38e minute, Damm s’échappait une nouvelle fois pour centrer, trouvant cette fois Javier Aquino qui reprenait de la tête un ballon qui terminait dans les gants de Jiménez

SECONDE PÉRIODE

Au retour des vestiaires, les Tigres dominaient le match en assurant l’essentiel de la possession de balle et des déploiements offensifs. Mais les Universitaires manquaient d’efficacité, alors que leurs rivaux du soir favorisaient clairement le jeu en contre.

À la 57e minute, Eduardo Vargas tentait sa chance sur une frappe à mi-distance que la défense de Mexico contenait avant de terminer dans les gants du gardien.

Trois minutes plus tard, à l’heure de jeu, Luis Quiñones, qui avait remplacé Damm sur la pelouse, centrait à l’intention de Valencia, dont le tir passait au-dessus de la barre transversale adverse.

Trois minutes après, Valencia se montrait de nouveau dangereux sur une reprise de la tête postérieure à un centre de Luis « Chaka » Rodríguez. Mais le gardien captait de nouveau le ballon.

Un peu plus tard, Quiñones pénétrait une nouvelle fois dans la surface de Mexico et, juste avant que le ballon ne sorte du terrain, parvenait à centrer. Cependant, les arrières déviaient en corner.

À ce moment de la rencontre, les Tigres étaient clairement dominateurs et donnaient l’impression d’être capables de marquer un deuxième but à n’importe quel moment.

Toutefois, à la 75e minute, c’est l’América qui inquiétait le gardien des Tigres Nahuel Guzmán sur un tir de la gauche qui passait à droite des cages gardées par l’Argentin.

Et c’est sur un nouveau contre que l’équipe de Mexico prenait l’avantage, plus précisément sur un tir à mi-distance d’Ibargüen que Guzmán parvenait à dévier sans pour autant pouvoir éviter d’encaisser un but qui semblait synonyme d’élimination pour les Tigres.

Un peu plus tard dans le match, alors qu’il restait cinq minutes à jouer, l’América était réduit à 10 joueurs après l’expulsion de Roger Martínez. Les Tigres ne perdaient pas l’occasion de se précipiter sur le but adverse.

Finalement, alors que l’on jouait la 95e minute de temps réglementaire, Rodríguez centrait depuis l’aile droite et voyait son ballon parvenir jusqu’à la surface de réparation de Mexico, où Bruno Valdez tentait de reprendre de la tête, mais trompait son propre gardien de but.

Après ce retour in extremis au tableau d’affichage, les deux équipes procédaient à la séance de tirs au but, laquelle se soldait par un sans-faute des Tigres grâce aux tirs de Gignac, Valencia, Quiñones, Chaka Rodríguez et Carlos Salcedo, auteur du penalty de la victoire après que Guzmán ait, lui, bloqué la frappe de l’américaniste Leonel López.

Grâce à ce résultat, les Tigres auront l’occasion de disputer leur seconde finale en trois mois, celle de la Leagues Cup, qui les opposera à l’équipe mexicaine de Cruz Azul à Las Vegas.

COMPOSITION DES ÉQUIPES

AMÉRICA : 27 Oscar Jiménez ; 3 Jorge Sánchez, 5 Guido Rodríguez, 9 Roger Martínez, 11 Andrés Ibargüen, 17 Francisco Córdova (187 Israel García à la 76e minute), 18 Bruno Valdez, 22 Paul Aguilar, 23 Antonio López (2 Carlos Vargas à la 40e), 25 Fernando González et 30 Alex Ibarra (206 Arturo Sánchez à la 85e).

Entraîneur : Miguel Herrera   

TIGRES : 1 Nahuel Guzmán ; 3 Carlos Salcedo, 4 Hugo Ayala, 6 Jorge Torres Nilo, 9 Eduardo Vargas (10 André-Pierre Gignac à la 61e minute) 13 Enner Valencia, 19 Guido Pizarro, 20 Javier Aquino, 25 Jürgen Damm (23 Luis Quiñones à la 58e minute), 28 Luis Rodríguez et Jesús Dueñas (5 Rafael de Souza à la 46e).

Entraîneur : Ricardo Ferretti

BUTS INSCRITS

1-0 (14e minute) Jürgen Damm centre depuis l’aile gauche et Paul Aguilar détourne dans son propre but.

1-1 (36e) Andrés Ibargüen permet à l’América de revenir au score sur penalty.

2-1 (83e) Andrés Ibargüen décoche un tir à mi-distance que Nahuel Guzmán ne parvient pas à dévier.

2-2 (95e) Les Tigres reviennent au score grâce à un but contre son camp de Bruno Valdez qui dévie le ballon de la tête dans ses propres filets.

JOUEURS AVERTIS

AMÉRICA : Antonio López (12e minute)

TIGRES : Eduardo Vargas (24e minute) et André-Pierre Gignac (89e)

JOUEURS EXPULSÉS

AMÉRICA : Roger Martínez (89e minute)

TIGRES : Aucun