Les Tigres t’obligent toujours à être à 100 pour cent.- Jürgen Damm

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Mercredi 7 de septembre 2016.- Les Tigres savent qu’une équipe comme la leur cherche constamment à se renforcer avec des joueurs de qualité, motif pour lequel tous doivent tout donner et rivaliser sainement entre eux pour obtenir leur place dans l’équipe titulaire, a indiqué Jürgen Damm, milieu de terrain des Universitaires.

« (…) On doit être conscients du fait qu’une équipe comme les Tigres, qui a le meilleur effectif du Mexique, va constamment se renforcer avec des joueurs importants et que nous, qui jouons, devons nous habiter à ça, que des bons joueurs vont toujours arriver et qu’on doit rester à 100 pour cent pour faire partie de l’équipe titulaire. Dans mon cas, la blessure a affecté ma régularité et la place de titulaire qui était la mienne, mais ce sont des choses qui arrivent toujours.

« La concurrence des nouveaux arrivants est toujours importante, c’est une saine concurrence, tout le monde se bat pour être titulaire, alors il faut être le meilleur possible au cours des entraînements et des matches auxquels on participe pour démontrer au prof (Ricardo Ferretti) qu’on veut faire partie du 11 titulaire. C’est lui qui prendra la décision, c’est lui l’entraîneur, c’est lui le chef et c’est lui qui prendra la meilleure décision pour l’équipe.

Les qualités d’Andy Delort

« Il est très mobile à l’avant, c’est un joueur qui, comme Gignac, a un très bon tir de loin et je crois que ce type d’habileté va nous être très utile en attaque. Il a très envie de laisser son empreinte, de faire les choses aussi bien qu’André, et je crois que ce type de choses est très utile pour le groupe. Nous, ses coéquipiers, on va le soutenir, on va l’aider à comprendre ce que le Prof et nous-mêmes voulons transmettre, et, si Dieu le veut, il s’adaptera le plus vite possible au groupe ».

Chercher à rester devant contre Morelia

« Ça va être un match très important contre Morelia. On sait que les équipes du ‘Prof’ Enrique Meza jouent toujours bien et le thème du total de points va aussi compter et c’est important de rester au contact de la deuxième ou de la troisième place. Ça, c’est l’objectif à remplir, rester à ce niveau-là et marquer trois points, parce qu’il y a deux ou trois matches importants qui nous attendent et on doit marquer trois points à chaque fois pour se maintenir dans les premières places.

Avoir joué avec les deux meilleurs entraîneurs du Mexique

« J’ai la chance d’avoir joué avec les deux meilleurs entraîneurs de l’histoire du football et c’est important pour moi. Lors de ma première étape avec Pachuca, à l’âge de 19 ans, j’ai eu la chance de travailler avec le prof Meza, un être humain extraordinaire, aussi bien sur le terrain qu’en dehors, qui me soutenait beaucoup et qui m’a beaucoup appris en termes de football. C’est quelqu’un que j’apprécie beaucoup (…)

« Maintenant, j’ai un excellent entraîneur en la personne de ‘Tuca’, avec lequel, depuis un an que je suis ici, j’ai beaucoup appris et, évidemment il me reste encore beaucoup à apprendre, mais après les entraînements, il reste avec moi pour tirer, pour centrer, pour essayer de perfectionner ce qui me manque encore et la confiance que m’ont donnée ces entraîneurs, c’est quelque chose dont je suis très reconnaissant ».