Les Tigresses plus grandes championnes du Mexique

GUADALUPE (MEXIQUE), Lundi 13 mai 2019.- L’équipe féminine des Tigres de l’Université Autonome du Nuevo Léon (UANL) est devenue lundi soir la formation la plus titrée du football féminin mexicain après sa victoire 2-1 (score global 3-2) contre les Rayadas, un triomphe acquis pour la seconde fois sur la pelouse du Stade BBVA, le terrain de l’autre équipe de Monterrey.

 

Jaqueline Ovalle demeurera la principale personnalité de ce match retour, d’abord en étant l’auteure de la passe qui permettait que Blanca Solís marque le premier but Félin de la tête, puis en se chargeant elle-même d’inscrire le second but de sa formation, un tir dans la surface de réparation adverse, à la 25eminute.

 

PREMIÈRE MI-TEMPS

Les Félines étaient déterminées à remporter le titre du Tournoi de Clôture 2019 de la ligue MX Féminine et elles le démontraient dès la première minute de jeu : après juste 30 secondes de jeu, Blanca Solís pénétrait dans la surface de réparation de l’équipe locale et décochait un tir qui passait à droite des cages gardées par Blanca Lozoya.

 

Mais les Universitaires avaient affaire à une forte opposition, elle aussi désireuse de conquérir son premier titre et, à la troisième minute de jeu, Dinora Gaza pénétrait dans la surface des Félines et, seule face au but d’Ofelia Solís, décochait un tir que Selene Cortés déviait d’extrême justesse en corner. Les Tigresses l’avaient échappé belle.

 

C’est peu après que débutait la période la plus féconde de la première mi-temps pour les joueuses Universitaires : à la 9eminute, Jaqueline Ovalle entrait dans la surface de réparation adverse du côté gauche, entraînait dans sa course une arrière locale et centrait à destination de Blanca Solís, qui reprenait de la tête pour permettre aux siennes de mener 1-0 à l’extérieur.

 

Un quart d’heure plus tard, à la 24e, Liliana Mercado décochait sur coup de pied arrêté un tir que Lozoya repoussait de peu, privant les Félines de leur second but.

 

Ce n’était que partie remise : une minute plus tard, Ovalle récupérait un ballon dans la surface rivale, le contrôlait et expédiait un tir puissant contre lequel Lozoya ne pouvait rien. Les Tigresses menaient 2-0 et leur second titre de championnes du Mexique n’avait jamais été aussi proche.

 

Cinq minutes plus tard, Mercado recevait le ballon sur la gauche, s’échappait et centrait. Mais elle dosait mal son tir et le ballon sortait du terrain. Une minute plus tard, c’était au tour de Nancy Antonio, qui recevait le ballon dans l’axe mais réagissait trop lentement.

 

Les Rayadas tentaient de riposter quelques secondes plus tard, lorsque Mónica Monsiváis s’échappait malgré le marquage universitaire. Cependant, Ofelia Solís intervenait à temps et récupérait le ballon.

 

Les Tigresses se montraient de nouveau très dangereuses lorsqu’Ovalle s’échappait une fois de plus du côté gauche, mais voyait son centre repoussé par la gardienne locale. Katty Martínez avait bien suivi, mais elle ne parvenait pas à reprendre le ballon dans de bonnes conditions et les choses en restaient là.

 

L’équipe locale commençait toutefois à récupérer de plus en plus le ballon et ses offensives à répétition mettaient notablement en danger les Tigresses.

 

Pour preuve, le tir à mi-distance que Gabriela Álvarez décochait à la 36eminute et qui terminait dans les gants de Solís. Puis, six minutes plus tard, l’échappée de Monsiváis dans l’axe et sa frappe, qui sortait à gauche du but Félin. Enfin, deux minutes plus tard, un nouveau tir de l’attaquante locale qui, cette fois, passait au-dessus de la transversale de Solís.

 

Les joueuses Rayadas tentaient toujours de revenir au score alors que l’on disputait les arrêts de jeu, mais le tir croisé de Garza passait à droite des cages Universitaires.

 

SECONDE PÉRIODE

Au retour des vestiaires, les Rayadas étaient contraintes de tenter le tout pour le tout et elles décidaient dès la reprise du jeu de procéder à deux remplacements au sein de leur effectif.

 

Pour leur part, les Tigres contrôlaient de moins en moins le ballon, ce qui n’empêchait pas que, à la 50eminute, Martínez profite d’une erreur de la gardienne locale pour tenter sa chance alors que le but était resté grand ouvert. Malheureusement, sa frappe passait à gauche des cages de Lozoya, privant les siennes de leur troisième but de la soirée.

 

À la 57eminute, sur corner des Universitaires, Antonio sautait plus haut que tout le monde dans la surface adverse et reprenait le ballon de la tête, mais celui-ci passait à droite du but local. Les Félines paraissaient décidées à reprendre le contrôle de la balle et des offensives.

 

De fait, à la 66eminute, Belén Cruz était sur le point d’inscrire un superbe but quand, voyant Lozoya trop avancée, elle tentait sa chance de loin. Mais la gardienne locale parvenait à détourner de justesse en corner.

 

Deux minutes plus tard, c’est la Rayada Alicia Cervantes qui s’échappait dans l’axe et, sans que personne ne parvienne à l’en empêcher, décochait un tir puissant qui permettait aux siennes de réduire la marque. Les Tigresses ne menaient plus que 2-1.

 

C’est ce moment du match que Ramón Villa Zevallos choisissait pour procéder à son premier remplacement de la rencontre : Blanca Solís sortait et cédait sa place à Carolina Jaramillo, chargée de renforcer l’offensive Universitaire.

 

Mais l’équipe dominante à ce moment de la rencontre était bel et bien celle des Rayadas, qui prenaient à leur compte la récupération au milieu de terrain et semaient le trouble au sein des lignes Universitaires.

 

À la 74eminute de jeu, sur coup de pied arrêté, Mercado expédiait toutefois une frappe qui finissait son vol dans la barre transversale locale, sauvant les joueuses en bleu et blanc du troisième but Félin.

 

Une dizaine de minutes plus tard, Ovalle tentait de nouveau sa chance sur un tir qui passait à droite du but de Lozoya. Pour leur part, les Rayadas cherchaient à profiter de toutes les négligences défensives des Tigresses afin de revenir à leur hauteur.

 

Deux minutes après, à la 86e, Martínez récupérait le ballon et ouvrait sur la gauche en direction d’Ovalle, dont le tir terminait dans les gants de Lozoya.

 

Alors que l’on jouait la dernière minute du temps réglementaire, Ovalle, encore elle, recevait une passe en profondeur de Mercado et décochait un tir qui frôlait le poteau gauche adverse. Et c’est toujours Ovalle, qui, à la 91eminute, pénétrait seule dans la surface rivale, mais croisait trop son tir, qui sortait du terrain.

 

Finalement, lors de la 4eminute d’arrêt de jeu, Monsiváis tentait de récupérer le ballon sur une passe en retrait d’une coéquipière Rayada, mais la défense Universitaire intervenait à temps, sous les acclamations des « Incomparables » supporters présents dans les travées du stade BBVA.

 

COMPOSITION DES ÉQUIPES

RAYADAS: 1 Claudia Lozoya ; 2 Alexia Frías, 4 Rebecca Bernal, 9 Mónica Monsiváis, 10 Dinora Garza (20 Daniela Solís à la 46eminute), 16 Selena Castillo (25 Noralí Armenta à la 80e), 17 Alicia Cervantes, 18 Aylín Avilez (8 Diana Evangelista à la 46e), 19 Mariana Cadena, 26 Valeria Valdez et 29 Gabriela Álvarez

Entraîneur : Héctor Becerra

TIGRES: 20 Ofelia Solís ; 4 Greta Espinoza, 6 Nancy Antonio, 7 Liliana Mercado, 10 Katty Martínez, 13 Karen Luna, 14 Jaqueline Ovalle (9 Evelyn González à la 95eminute), 15 Cristina Ferral, 18 Belén Cruz, 19 Blanca Solís (8 Carolina Jaramillo à la 69e) et 22 Selene Cortes (17 Natalia Villarreal à la 82e)

Entraîneur : Ramón Villa Zevallos

 

BUTS INSCRITS

0-1       (9eminute) Jaqueline Ovalle centre depuis le secteur gauche à destination de Blanca Solís, qui reprend et marque le premier but des Félines.

0-2       (25e) Jaqueline Ovalle contrôle le ballon dans la surface de réparation adverse et domine Claudia Lozoya d’un tir puissant qui permet aux Universitaires de mener 2-0.

1-2       (68e) Alicia Cervantes s’échappe dans l’axe malgré le marquage et réduit le score d’une frappe puissante.

 

JOUEUSES AVERTIES

Aucune

 

JOUEUSES EXPULSÉES

Aucune

 

ARBITRE : Diana Pérez

Juge de touche nº1 : Sandra Ramírez

Juge de touche nº2 : Jessica Morales

Quatrième arbitre : Priscila Pérez