Les Tigresses prennent place en demi-finale

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Lundi 29 avril 2019.- L’équipe féminine des Tigres de l’UANL (Université Autonome du Nuevo León) s’est encore rapprochée un peu plus près du titre de championne du Mexique en disposant 2-0 (score global 4-1) de l’équipe de Puebla à l’issue du match retour des quarts de finale du Tournoi de Clôture 2019 de la Liga MX Féminine.

C’est un but de Greta Espinoza pour les Universitaires, puis un autre de Diana Anguiano contre son camp, tous deux marqués en seconde période, qui auront permis aux Félines d’accéder à la demi-finale de la compétition, où elles retrouveront l’América, formation contre laquelle elles ont perdu leur titre de championnes la saison dernière.

PREMIÈRE MI-TEMPS

Dès la première minute de jeu, les Félines envahissaient la surface de réparation adverse, mais la défense de Puebla parvenait à écarter le danger.

Un peu plus tard, à la 8e minute de jeu, Katty Martínez recevait un ballon dans l’axe alors qu’elle se trouvait dans la surface rivale et reprenait, mais la gardienne de Puebla bloquait le tir en se couchant sur sa gauche.

Les Tigresses dominaient en termes de possession et de récupération, et se montraient aussi plus percutantes que leurs rivales du soir en attaque, mais, alors que l’on jouait depuis 20 minutes, Mariela Jiménez s’échappait dans l’axe. Malgré le marquage, elle atteignait la surface Universitaire, où la gardienne Féline Ofelia Solís la dépossédait finalement du ballon.

Lors de la minute de jeu suivante, Monterrey ripostait sur une tête de Nancy Antonio qui reprenait un corner des siennes dans la surface de Puebla, mais voyait son ballon s’écraser sur la barre transversale de Morales.

À la 27e minute, les Félines avaient le premier but de la partie au bout du pied, lorsque Selene Cortés récupérait le ballon et passait en retrait à destination de Martínez, laquelle cédait à son tour à Blanca Solís, qui pénétrait dans la surface adverse malgré la couverture d’une arrière rivale. Morales intervenait finalement et les choses en restaient là.

Les Tigresses continuaient à assurer la possession du ballon et, à la 43e minute, obligeaient de nouveau Morale à intervenir en plongeant sur sa droite pour éviter le premier but des Félines, à quelques secondes du repos.

SECONDE PÉRIODE

Au retour des vestiaires, la dynamique de la rencontre restait la même : Les Tigresses se montraient de plus en plus insistantes en termes de présence dans la surface de réparation de Puebla, tandis que les joueuses venues du centre du pays se défendaient vigoureusement et attendaient patiemment l’occasion de partir en contre.

Mariela Jiménez mettait une nouvelle fois la défense Universitaire en échec en filant sur l’aile droite avant d’expédier un centre croisé qu’Ofelia Solís déviait de peu en corner. Les Félines avaient échappé au pire.

Les Tigresses réagissaient à la 61e minute : Lizbeth Ovalle contrôlait un long ballon dans la surface rivale et tirait, mais trop mollement pour inquiéter Morales.

Jiménez portait encore le danger devant les cages de Monterrey à la 64e minute de jeu : grâce à sa pointe de vitesse, elle se défaisait une fois de plus du marquage local, mais heurtait la gardienne des Tigresses et laissait filer une belle occasion.

Et tout juste 45 secondes après cette action dangereuse, Liliana Mercado était privée du ballon au tout dernier moment par l’arrière de Puebla Guillermina Martínez. Ce n’était toutefois que partie remise : lors de l’action suivante, Greta Espinoza tentait sa chance sur un ballon qui paraissait pourtant perdu et marquait du pied droit et sur un tir qui rasait le montant droit de Morales. Les Tigresses menaient 1-0 (3-1 au tableau d’affichage global).

Plus tard, à la 80e minute de jeu, Blanca Solís essayait à son tour de surprendre la gardienne de Puebla sur un tir élevé que celle-ci déviait de justesse en corner. Sur ledit coup de pied de coin, la joueuse en bleu et blanc Diana Anguiano cherchait à dégager le ballon, mais finissait par le dévier au fond de ses propres filets, donnant la victoire finale aux Tigresses sur le score de 2-0, soit 4-1 au terme des 180 minutes de jeu de ce quart de finale.

COMPOSITION DES ÉQUIPES

TIGRES : 20 Ofelia Solís ; 4 Greta Espinoza, 6 Nancy Antonio, 7 Liliana Mercado, 10 Katty Martínez, 13 Karen Luna (17 Natalia Villarreal à la 86e minute), 14 Jaqueline Ovalle, 15 Cristina Ferral, 18 Belén Cruz (8 Carolina Jaramillo à la 73e), 19 Blanca Solís (9 Evelyn González à la 86e) et 22 Selene Cortés

Entraîneur : Ramón Villa Zevallos

PUEBLA : 12 Karla Morales ; 3 Guillermina Martínez (11 Emily González à la 78e minute), 5 María Sainz (9 Karla Saavedra à la 67e), 6 Jessica Tenorio, 10 Miriam Castro, 15 Diana Anguiano, 17 Mariela Jiménez, 18 María López, 20 Mirelle Arciniega (8 María Flores à la 86e), 22 Damaris Godinez et 24 Ivonne Najar

Entraîneur : Jorge Gómez

BUTS INSCRITS

1-0 (66e minute) Sur une tête de Blanca Solís dans la surface de réparation de Puebla, Greta Espinoza tente sa chance malgré l’angle fermé et marque sur un tir rasant le poteau droit de Karla Morales.

2-0 (81e) Sur un corner dans la surface rivale de Lizbeth Ovalle, Diana Anguiano dévie le ballon au fond de ses propres filets.

JOUEUSES AVERTIES

Aucune

JOUEUSES EXPULSÉES

Aucune

ARBITRE : Luis García

Juge de touche nº1 : Yudilia Briones

Juge de touche nº2 : Gerardo Hernández

Quatrième arbitre : Diana Pérez