Match nul à domicile et qualification pour les Félines

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Vendredi 29 mars 2019.- L’équipe féminine des Tigres de l’UANL (Université Autonome du Nuevo León) a marqué un point qui lui permet de se qualifier d’ores et déjà pour les play-offs de la Liga MX Féminine ce vendredi soir contre les Étincelles du Necaxa d’Aguascalientes (centre-nord du Mexique). Mais ce match quelque peu particulier aura surtout laissé au sein du public réuni au Stade Universitaire l’impression d’avoir laissé échapper deux points face à une équipe qui se sera contentée de se replier sur son propre but, d’éviter de perdre et de compenser un tant soit peu une méforme provoquée par un voyage de près de 12 heures.

Les Universitaires auront dominé le match depuis le coup de sifflet final, dirigeant les débats et se générant un nombre infiniment supérieur d’occasions de but. Mais il leur aura été impossible de conclure et l’enthousiasme et l’énergie dont elles auront fait preuve ne suffira pas pour que leurs rivales du jour cèdent.

La rencontre avait une genèse des plus accidentées : à cause d’un problème avec l’autobus censé les acheminer jusqu’au stade Universitaire de San Nicolás de los Garza, les joueuses de Necaxa n’arrivaient pas à temps pour le coup d’envoi du match et les Félines décidaient même d’aller les chercher sur la route menant de Saltillo à Monterrey afin de pouvoir disputer le match comme prévu.

L’affrontement débutait finalement avec 25 minutes de retard et, dès le coup de sifflet initial, Katty Martínez, Evelyn González, Jacqueline Ovalle, Liliana Mercado et même Greta Espinoza bénéficiaient d’une multitude d’occasions d’ouvrir la marque. Mais le ballon refusait obstinément de trouver le chemin des filets du but de Necaxa, soit par manque de précision, parce qu’il heurtait la barre transversale ou du fait de deux excellentes interventions d’Andrea Rivera, la gardienne rivale.

Une des occasions les plus claires des Tigresses se présentait dès la 2e minute de jeu : Ovalle frappait superbement un coup franc qui survolait le mur défensif, mais heurtait de plein fouet la transversale de Rivera, prélude à une longue et pénible soirée d’infécondité pour les buteuses Félines.

Quelques 22 minutes plus tard, Espinoza reprenait solidement de la tête dans la surface de réparation de Necaxa, mais Rivera faisait preuve de réflexes de qualité en déviant de manière spectaculaire en corner. Les 8.853 supporters qui s’étaient donné rendez-vous dans les travées du Stade Universitaires pour cette soirée de football féminin en restaient médusés.

En début de seconde mi-temps, l’entraîneur des Félines Ramón Villa Zevallos remplaçait Cristina Ferral par Nayeli Rangel et Nancy Antonio par Liliana Rodríguez, tentant ainsi de donner une plus grande profondeur à sa formation et profitant du fait que les rivales de jour n’aient même pas tenté de se rapprocher des buts gardés par Vania Villalobos.

À la 77e minute de jeu, Ovalle tentait une nouvelle fois sa chance sur un tir depuis l’extérieur de la surface de Necaxa qui était dévié en corner. Les Félines commençaient à ce moment à céder quelque peu à l’impatience, comme l’illustrait l’incapacité d’Evelyn González, puis celle d’Ovalle, à centrer correctement.

Et l’entrée de Fernanda Elizondo, choisie par Villa Zevallos pour renforcer encore son attaque et porter un plus grand danger devant le but adverse, n’y changeait rien : l’attaquante de grande taille n’avait ni la chance ni les ballons requis pour faire évoluer le score, même au moment des arrêts de jeu où elle se lançait les deux pieds en avant sans succès afin de tenter de reprendre un ballon face au but de Rivera.

Ce résultat nul permet aux Tigresses de compter 30 points au classement général, mais leur coûte la tête du Groupe 2. Les trois Journées de saison régulière leur restant les verront affronter Morelia, puis les Chivas de Guadalajara. Elles bénéficieront ensuite d’une semaine de repos supplémentaire avant d’aborder la phase de play-offs du Tournoi de Clôture 2019 de la Liga MX Féminine.

COMPOSITION DES ÉQUIPES

TIGRES : Vania Villalobos; Karen Luna, Cristina Ferral (Nayeli Rangel à la 46e minute), Greta Espinoza, Selene Cortés, Mariana Elizondo, Liliana Mercado (Fernanda Elizondo à la 71e), Nancy Antonio (Liliana Rodríguez à la 46e), Evelyn González, Jacqueline Ovalle et Katty Martínez

Entraîneur : Ramón Villa Zevallos

NECAXA : Andrea Rivera; Lucía Muñoz, Emili Bautista, Liliana Sánchez, Brianda Escobedo, Valeria Meza, Nohely Enriquez, María Magaña (Olimpia Cuevas à la 65e minute) (Andrea Villalobos al 84’), Brenda García, Claudia Sánchez et Vyaney Zorrilla (Michelle Medina à la 59e)

Entraîneur : Fabiola Vargas

JOUEUSES AVERTIES

TIGRES : Aucune

NECAXA : Nohely Enriquez (49e minute)

ARBITRE :   Felipe Moreno