Nahuel félicite ses coéquipiers victorieux au Costa Rica

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Jeudi 18 août 2016.- Le labeur réalisé par ses coéquipiers, qui ont ramené une victoire 3-1 de leur voyage au Costa Rica, où ils affrontaient l’équipe d’Herediano en Ligue des Champions de la Concacaf, a été l’objet des éloges du gardien de but des Tigres Nahuel Guzmán, qui a reconnu le bon match de sa formation, en particulier les buts marqués par Fernando Fernández et Jonathan Espiricueta.

« J’ai eu l’occasion de jouer au Costa Rica l’année dernière, et c’est un terrain difficile, qui complique notre style de jeu habituel, basé sur des actions démarrant à l’arrière ; le ballon fuse, il rebondit beaucoup. Je crois que la deuxième mi-temps a été de qualité, surtout en ce qui concerne l’efficacité, les occasions concrétisées, c’était important que les joueurs qui ont marqué le fassent, comme c’est le cas de ‘Quesos’ (Fernández) et de ‘Espiri’, qui ne jouent pas si souvent que ça.

« C’est un bon début du point de vue du résultat, parce qu’il s’agit d’une victoire à l’extérieur sur un terrain compliqué, alors il faut féliciter les gars qui ont fait le déplacement et qui viennent de rentrer et essayer d’être devant en Championnat et en Ligue des Champions. »

Un « joli » match contre Pachuca

« il y a deux ou trois équipes qui ont un parcours solide, mais pour nous, du fait du moment que nous vivons en Championnat, de notre position au classement, et de ce que signifie ce match et ce rival, c’est important de marquer trois points, Pachuca est une belle équipe, alors on essaiera d’être à la hauteur et de profiter du fait que nous jouons à la maison et de ces moments de bon football qu’on a montrés ».

Pas d’occasion de but pour les rivaux, une bonne chose

« L’objectif, il est à la fin du championnat, c’est ce qui nous intéresse vraiment, c’est une bonne chose que les équipes ne génèrent pas d’occasions de but dangereuses contre nous, qu’elle ne soient pas nombreuses, c’est surtout une bonne chose que notre but reste invaincu, ce n’est pas toujours possible, et ça ne dépend pas toujours de nous. Ça dépend souvent des qualités du rival et il faudra poursuivre sur la même voie, être solides, hermétiques quand il faut l’être, comme lors de la seconde mi-temps contre Toluca ».

Aucune pression de ne pas prendre de but

« On doit gagner, ça nous offre une excellente occasion de nous rapprocher de la tête du championnat. On affronte un excellent rival dont on sait qu’il peut nous faire mal, c’est une possibilité. Je crois que le fait de penser à un record n’a rien à voir ici, dans certains matches on a pris pas mal de risques, on a joué comme on le fait d’habitude. Je crois que si on pense en termes de défense, on va avoir du mal à générer des occasions après, alors on essaiera d’être naturels, de mener le jeu qu’on joue habituellement, sans avoir à prendre trop de risques ».