Nous allons tenter de gagner et de nous qualifier.- Ricardo Ferretti

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Lundi 2 mai 2016.- Les Tigres veulent triompher samedi sur la pelouse du Stade Azul et obtenir leur qualification aux Play-offs du Tournoi de Clôture 2016, a assuré lundi l’entraineur félin Ricardo Ferretti, qui a confirmé être mécontent du spectacle offert jusqu’à maintenant par sa formation, dont la qualité devrait lui éviter d’avoir à lutter pour la dernière position qualificative du tournoi.

Cruz Azul et les Universitaires s’affronteront samedi pour le compte de la 17ème et dernière journée du tournoi régulier, et chercheront à s’adjuger le dernier billet pour la phase finale encore en jeu dans ce championnat, dont ils occupent respectivement la huitième et la neuvième place. Seule une victoire serait synonyme de qualification pour les Tigres, qui se rendront à Mexico déterminés à en ramener ce résultat.

« Les bleus ciels [Cruz Azul] ont un léger avantage sur nous (un point de plus), mais les deux équipes ont besoin de gagner pour assurer, et je crois que cet avantage qu’ils ont sur nous peut leur permettre de faire les choses un peu différemment de nous, parce qu’il est possible qu’un match nul leur suffise pour se qualifier, alors que nous, nous sommes obligés de gagner.

« Mais, de toute manière, que nous jouions sur notre terrain ou à l’extérieur, nous ne sommes pas très différents, et je ne crois pas qu’avec cette nécessité de victoire nous fassions les choses de manière illogique. Nous avons besoin de gagner, et c’est ce que nous allons chercher à obtenir », a déclaré « Tuca » dans la salle de presse du Stade Universitaire de Monterrey, où les Tigres se sont entraînés en ce début de semaine.

Le directeur technique d’origine brésilienne, à qui un journaliste avait demandé si le fait de devoir lutter lors de la toute dernière journée pour l’ultime place qualificative aux Play-offs était difficile, a répondu que ce qui lui déplaisait le plus était que la qualité de son équipe ne soit pas reflétée par une position plus élevée au classement général.

« Il y a très peu de tournois où nous n’ayons pas eu à aller chercher la qualification au dernier moment ; même quand nous avions un nombre de points élevé, nous faisions la différence lors des dernières journées, alors pour moi, il n’y a guère de changement. Mais, ce qui n’est pas de mon goût, c’est que, malgré la qualité de mon groupe, nous soyons obligés de nous battre pour la huitième place. Ça, c’est très désagréable pour tout le monde, parce que nous considérons que nous avons une qualité suffisante pour nous lutter pour les positions de tête, non pas pour la dernière place, alors ce n’est absolument pas une situation plaisante pour nous », a ajouté le naturalisé mexicain.

À ce sujet, il a considéré que le manque d’équilibre avait été le principal problème de son équipe durant ce tournoi, plus particulièrement le fait que celle-ci n’ait pas été capable d’harmoniser les secteurs de la défense et de l’attaque, ce qui lui avait fait perdre beaucoup de points et la mettait aujourd’hui dans une situation désagréable.

« L’équilibre est une des choses qui nous ont beaucoup fait défaut durant ce tournoi, notre irrégularité se doit à un manque d’équilibre. Il nous est arrivé de    marquer, mais aussi d’encaisser trop, et cela a duré tout le tournoi, alors une chose dont l’équipe va devoir faire preuve pour ce match, c’est un équilibre entre défense et attaque, et si nous y parvenons, nous aurons plus de possibilités de gagner, et, par conséquent, de nous qualifier », a conclu le stratège des Tigres.