Nous avons honte de notre jeu et nous allons progresser.- ‘Tuca’

ZUAZUA (MEXIQUE), Lundi 11 avril 2016.- Ricardo Ferretti ne nie pas la mauvaise passe sportive dans laquelle se trouve actuellement les Tigres et qui complique leur qualification aux play-offs, mais il ne doute pas non plus que l’équipe puisse s’améliorer et retrouver le chemin de la victoire, car elle demeure seule maitresse de son destin.

Après avoir perdu leur dernier match, disputé samedi soir à Pachuca, les félins occupent à présent la neuvième position du classement général, à une place de la qualification pour la phase finale du championnat. Mais il reste 12 points à attribuer et tout est encore possible.

« Dire que nous ne sommes pas inquiets serait une honte, nous avons honte de notre jeu, et il nous importe beaucoup de l’améliorer ; c’est une inquiétude de l’ensemble de l’équipe, pas seulement de ma part.

« Maintenant, nous espérons que, grâce à cette prise de conscience et au travail, nous pourrons arranger les choses, principalement en Championnat. Si celui-ci terminait aujourd’hui nous ne serions pas qualifiés, mais il nous reste une forte probabilité, qui ne dépend que de nous », a indiqué l’entraineur d’origine brésilienne.

« Tuca » reconnait en outre que la composition de l’équipe devrait lui permettre d’offrir de meilleures prestations, mais que les circonstances l’ont empêchée d’avoir les résultats nécessaires et ajoute qu’il n’a aucun reproche à faire à ses pupilles concernant leur attitude lors du match de samedi, où leurs rivaux les ont purement et simplement surclassés.

En ce qui a trait aux points faisant encore défaut pour que l’équipe soit assurée de sa qualification, Ferretti a signalé qu’il n’allait pas se mettre à calculer et que seuls l’intéressent les trois points du prochain match, avant de répéter que la fatigue dont souffre son équipe est plus de nature physique que mentale.

« Je crois que la fatigue est plus d’origine mentale que physique : le physique, en appliquant un bon programme de récupération du travail physique, technique et tactique, est souvent plus facile à rétablir que le mental. Pourquoi ? Parce que la situation et la position actuelles de l’équipe en championnat sont inconfortable. Tout le monde, nous y compris, espère se qualifier, et ce n’est pas encore le cas, alors il faut que nous continuions à travailler un peu plus sur notre état d’esprit. Je pense que l’autre aspect (physique) est plus simple », a ajouté le Brésilien.

En conclusion, « Tuca » a parlé en termes élogieux du prochain adversaire des Tigres (samedi), les Dorados de Culiacán, qui ont connu récemment un sursaut spectaculaire en Championnat sous la direction de son ami, l’entraineur José Guadalupe « Profe » Cruz, et a ajouté qu’il anticipait un match difficile au cours duquel les Tigres devraient s’employer à fond jusqu’a la dernière minute.