Nous voulons tirer profit de notre dernière chance samedi.- Pepe Rivas

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Jeudi 5 mai 2016.- Le match des Tigres contre Cruz Azul donnera aux joueurs de Monterrey leur dernière possibilité de qualification à la Phase Finale du championnat et José Rivas, défenseur des félins, promet que son équipe donnera tout sur le terrain de son rival et s’appliquera au maximum afin de ne pas commettre d’erreurs défensives et de se montrer décisive à chacune des occasions qui se présentera à elle face au but adverse.

« Samedi, nous devrons un peu oublier tout ce qui s’est passé cette saison ; je sais que les gens vont se demander comment cela est possible, mais ce que nous n’avons pas réussi est maintenant derrière nous, nous avons cette dernière chance contre Cruz Azul et nous devons tout donner, en défense, en nous concentrant à fond sur notre travail et, en attaque, en espérant mettre les bons ballons au fond. C’est notre dernière chance et il faudra tout laisser sur la pelouse », a exprimé Rivas aux différents médias réunis au Stade Universitaire de Monterrey.

Le défenseur félin a aussi reconnu que la formation avait passé la semaine à analyser les difficultés que le rival de ce week-end pouvait lui causer et s’est dit conscient du fait que les Tigres devraient faire preuve d’une grande intelligence contre Cruz Azul, sous peine de payer au prix fort la moindre des faiblesses.

« Nous devrons être très intelligents, car il s’agit d’un match décisif ; la volonté de triompher peut semer le désordre au sein de n’importe laquelle des deux équipes, et l’autre peut logiquement en profiter. J’imagine qu’eux aussi nous ont étudiés, qu’ils ont regardé des vidéos comme nous l’avons fait et qu’ils joueront avec la même mentalité que nous. Le rival compte, bien entendu, et il est aussi désireux que nous d’accéder à la Phase Finale.

« Cette semaine, nous nous sommes aussi préparés pour ça, pour les battre, et aussi pour les obliger à défendre, parce que nous en avons beaucoup parlé, et que nous sommes tous concernés et tous conscients de l’enjeu », a ajouté le joueur universitaire.

Rivas a de même déclaré que, pour l’heure, seul compte le match contre Cruz Azul de ce week-end et que l’identité du possible rival de Phase Finale importe peu, avant de tenter d’expliquer ce qui s’était passé tout au long de la saison pour que les Tigres soient contraints de lutter pour une place en Play-offs au tout dernier moment :

« Ce sont des erreurs très ponctuelles, nous avons manqué d’équilibre. En ce qui nous concerne nous, les défenseurs, nous avons montré des carences, de l’inattention, qui nous ont parfois coûté la victoire et, quand nous avons réussi à maintenir le score adverse vierge, peut-être que les avants ont manqué de mordant ; il s’agit d’un équilibre. Ici, ce sont 11 joueurs qui ont perdu, pas seulement l’avant ou le défenseur, comme dans le tournoi passé, où tout se combinait : nous, nous empêchions les adversaires d’ouvrir le score ou nous les limitions à un but, et eux (les avants) en marquaient deux ou trois ; dernièrement, ça a été le cas, mais à l’envers », a conclu l’arrière.