On peut gagner en Liga et en Concacaf.- Jürgen Damm

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Jeudi 21 mars 2019.- Les Tigres ont un effectif suffisamment bon pour mener de front les campagnes de Liga MX et de Ligue des Champions de la Concacaf, selon Jürgen Damm, qui a foi dans le niveau actuel de l’équipe de Monterrey.

« Lutter pour les deux Tournois, c’est l’objectif dès qu’on débute une compétition, celui de terminer parmi les trois premiers, et on est bien partis. C’est pareil en Concachampions, je crois qu’on a un excellent groupe, un très bon effectif pour faire face aux deux compétitions de front.

« Quel que soit le joueur sur le terrain au moment de chaque match, il va faire les choses bien, parce qu’on a un effectif de qualité, l’objectif est le même sur les deux tableaux, on ne va pas donner priorité à l’un d’entre eux ; l’objectif et l’obligation, c’est de finir champions aussi bien de la Liga MX que de la Concachampions », a affirmé Damm ce jeudi matin.

Au cours d’une conférence de presse un peu particulière, puisque qu’elle a à cette occasion eu lieu avant l’entraînement, le milieu de terrain Félin a aussi indiqué que la blessure qui l’avait éloigné des terrains pendant plusieurs semaines appartenait au passé :

« Grâce à Dieu, personnellement, j’ai complètement récupéré et je travaille au même rythme que mes coéquipiers en ce qui concerne le physique et le jeu, pour être au maximum de mon potentiel, prêt quand l’entraîneur m’appellera.

« Ça a été un Tournoi difficile en ce qui concerne les blessures, j’ai eu une blessure musculaire, puis une rechute, mais j’ai fait une bonne kiné, et je suis disponible en cas de besoin. Si ce n’est pas le cas, je continuerai à soutenir l’équipe, qui est sur le bon chemin ».

Cette interruption du fait de la date FIFA est une bonne chose pour l’équipe ?

« Oui, pour que le groupe dans son ensemble soit disponible pour faire partie du onze titulaire et bien figurer en matches de Concachampions et de Liga MX. On entre dans la dernière ligne droite des deux Tournois et, dans les deux cas, on a l’obligation et l’engagement d’offrir des victoires au public et aux dirigeants, alors c’est important d’être à 100% et disponibles pour que l’entraîneur puisse décider qui jouera ».

À quelques jours de son septième anniversaire en Première Division…

« Oui, je suis content de fêter mes sept ans en Première Division. Le plus difficile, ce n’est pas d’y parvenir, mais d’y rester, alors je suis content de fêter mes sept ans de profession et il faut continuer, tout faire pour consolider ma place au sein des Tigres, l’équipe qui pour moi a le meilleur effectif non seulement de tout le pays, mais aussi de tout le continent ».

« C’est un beau défi, un grand challenge de pouvoir consolider ma place parmi tant de bons joueurs. J’espère continuer à avoir cette chance, pour pouvoir répondre à la confiance qu’ont placée en moi les dirigeants, les supporters et évidemment l’encadrement technique qui m’a soutenu depuis que je suis arrivé aux Tigres, il y a quatre ans ».

Une dette à régler…

« Je sais que je dois encore beaucoup à ce club, par rapport à ce qu’il a investi en moi et au soutien qu’il m’a apporté, il me reste encore beaucoup à lui donner, alors il ne me reste plus qu’à continuer à travailler, à atteindre les objectifs fixés, à gagner des championnats et, en ce qui me concerne personnellement, à exploiter mon football pour pouvoir offrir de grandes joies aux Tigres ».

Content pour les Quiñones…

« De manière générale, l’ensemble de l’équipe est bien, mais les deux Quiñones [Luis et Julián] ont fait la différence, en marquant, ce sont des joueurs qui ont beaucoup évolué. Et il faut absolument que, qui que nous soyons, on soit derrière eux, ça va être primordial »

Les médias insistent sur une nouvelle finale entre équipes de Monterrey…

« Ce serait bien, ça s’est déjà passé en Liga MX et c’était une super ambiance, c’est le Clásico avec encore plus de passion, ça a été une très belle finale et je ne suis pas contre l’idée d’en avoir une nouvelle comma ça en Concachampions. On est les équipes qui ont joué le mieux. Mais, avant, aussi bien qu’eux que nous avons un engagement en demi-finale, dans notre cas contre Santos de Torreón, une équipe pour laquelle on a beaucoup de respect et qui est toujours compliquée à jouer pour nous. Alors on ne peut pas anticiper la finale, il fait d’abord jouer la demi-finale, mais ce serait chouette si ça arrivait ».

Le niveau de football augmente…

« On est en train d’atteindre un niveau de football assez élevé, non seulement ce que le groupe, les dirigeants et l’encadrement technique voulaient, mais aussi un football élégant, avec des buts, comme l’attendaient les supporters, et je crois que c’est ce qu’on est en train de faire.

« La vérité, c’est que c’est une des équipes qui offrent le plus de spectacle et que c’est très important de jouer un bon football, mais en mettant toujours l’accent sur le résultat, parce que le résultat, c’est la chose la plus importante, faire des bons résultats, gagner des championnats, et si on peut faire ça en jouant bien, ce sera encore mieux, mais le plus important pour nous, c’est de nous maintenir en première place du classement et de terminer avec un titre le bon Tournoi qu’on est en train de faire ».