On sait que toutes les équipes veulent nous battre.- Lucas Zelarayán

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Mercredi 14 septembre 2016. – En ce moment, les Tigres jouent bien, obtiennent des résultats positifs et n’ont pas encore perdu depuis le début du Tournoi d’Ouverture 2016, ce qui en fait l’équipe à battre, selon Lucas Zelarayán, milieu de terrain des Félins

C’est pourquoi je joueur d’origine argentine considère que le formation ne peut se reposer à aucun moment dans sa quête de la qualification à la Phase Finale:

« On se sent très bien. Évidemment, le fait de gagner permet d’acquérir beaucoup de confiance, de tranquillité. On travaille plus en confiance pendant la semaine et je crois que, malgré tout, on a fait quelques erreurs, aussi minimales soient-elles, qu’on essaye de corriger. On se sent très heureux en ce moment, et on sait que l’heure n’est pas venue de se relâcher, car c’est un tournoi qui est loin d’être fini, et qui est très changeant, avec de grandes équipes, même si notre objectif principal est la Phase Finale, et que je crois qu’on est bien partis.

« (…) Toutes les équipes sont bonnes, on sait que toutes les équipes veulent nous battre, alors chaque match semble difficile et on sait que, même si on est toujours invaincus et qu’on joue bien, on ne peut pas se relâcher, car chaque match est une finale en soi, et on va jouer comme ça », a ajouté « Le Chinois » après l’entrainement mené au Stade Universitaire de Monterrey.

Une équipe de Puebla compliquée samedi

« On sait que Puebla joue bien au ballon, qu’elle a des milieux qui ont une frappe solide, une bonne technique. Évidemment, je ne sais pas s’ils viendront pour attaquer, mais je ne crois pas non plus qu’ils se retrancheront en défense. C’est une équipe qui sait partir à l’attaque et on essaiera de couper toutes leurs lignes de jeu pour pouvoir faire progresser notre propre attaque, car, pour marquer, on aura toujours besoin de mobilité et d’efficacité, des choses qui nous ont manqué dans les matches contre Atlas ou Veracruz sur notre terrain, alors on essaiera de se concentrer sur la concrétisation des actions.

Son objectif :  plus que marquer, générer des buts

« Je me sens bien, j’ai fait les choses comme il faut et je ne sais pas si c’est si important que ça pour moi de marquer (…). J’ai toujours joué à une position où je préfère faire une passe décisive que de marquer, mais, si je continue à faire les choses correctement, je crois que le but viendra seul, alors il ne faut pas perdre patience, ce qui m’intéresse, c’est de continuer à donner des résultats pour l’équipe, qu’on continue à gagner. Ça m’est égal qui marquera le but ».

La Ligue MX est très compétitive

« C’est une Ligue très compétitive, où toutes les équipes jouent sans complexes, certaines plus que d’autres, mais certains terrains sont en altitude. C’est un championnat qui me semble très difficile et c’est pour cela que je disais que, même si on n’a pas perdu en huit matches, on ne peut pas se relâcher, parce qu’on va a avoir des rencontres très difficiles. Toutes les équipes veulent battre les Tigres, il faut être tout à fait conscients de ça et jouer chaque match comme si c’était une finale ».

Concentrés sur la concrétisation des occasions de but

« On doit corriger la concrétisation des occasions de but sur notre terrain, je crois que c’est quelque chose qu’on peut améliorer. Quand l’équipe adverse concentre beaucoup de joueurs en défense, on a du mal à pénétrer, et je crois qu’on manque de mobilité et d’efficacité, et c’est quelque chose qu’on doit corriger parce que ça arrive beaucoup sur notre pelouse, alors on a travaillé là-dessus ».