Rafael Sobis assure que les Tigres feront tout pour se qualifier

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Vendredi 29 avril 2016.- Les Tigres sont pleinement conscients du fait qu’il ne leur reste que deux journées pour obtenir leur billet pour les Play-offs du Tournoi de Clôture 2016 et leur avant, Rafael Sobis, assure que son équipe démontrera sa trempe et prouvera qu’elle possède la qualité et la capacité nécessaires afin de terminer la saison parmi les huit meilleures formations du tournoi actuel.

Le Brésilien considère aussi que, si les Universitaires parviennent à se qualifier pour la phase finale, ils représenteront un adversaire des plus coriaces pour n’importe quelle équipe et que leur potentiel pourrait même en effrayer plus d’un.

« Les choses sont difficiles, mais la vie continue, nous gardons espoir et nous savons que si nous gagnons nos deux derniers matches, nous avons de fortes probabilités d’être en Play-offs et il est bien possible qu’à ce niveau-là, certaines personnes soient un peu effrayées par notre potentiel et c’est quelque chose que nous utilisons, parce qu’il reste de l’espoir et que nous devons continuer à lutter.

« Si nous avions gagné le titre (en Concacaf), aujourd’hui nous dirions que nous devons gagner (en championnat), parce que nous ne faisons pas encore partie des huit qualifiés et nous allons nous battre pour gagner notre place et continuer à lutter, car il reste de l’espoir », a indiqué Sobis.

L’attaquant sait que les supporters ne sont pas satisfaits des résultats actuels de l’équipe et reconnaît que l’heure a sonné pour celle-ci de faire preuve de caractère et de se démontrer avant tout à elle-même qu’elle est faite pour réussir de grandes choses et qu’elle peut repartir de l’avant.

« Nous devons nous démontrer avant tout à nous-mêmes que nous pouvons nous qualifier, parce qu’en ce moment, nous ne faisons pas partie des huit (équipes qualifiées), nous venons de perdre une finale, il semble que nous ne valons rien et que nous n’avons jamais touché un ballon », a expliqué le Brésilien, avant d’ajouter, à propos des réactions du public, « les gens, parce que ce sont des passionnés, parlent de nous de manière insultante, mais  nous devons nous démontrer à nous-mêmes que nous avons beaucoup de qualités et un potentiel qui nous permet d’être au niveau de n’importe quelle autre équipe mexicaine ».

« Rafa » a aussi commenté que, tout comme le reste de la formation, il était déçu de ne pas avoir obtenu le titre de la Ligue des Champions de la Concacaf, mais a ajouté qu’il n’allait jamais avoir peur de jouer des finales, car elles sont la preuve que les Tigres font les choses correctement :

« Mon entraîneur veut parvenir à la finale et il veut être champion, et c’est la raison pour laquelle les Tigres se sont habitués à jouer finale après finale ces dernières années ; ceci dit, tout le monde à sa propre opinion et il est important de faire preuve de respect.

« En ce qui me concerne, je veux participer à toutes les finales, nous voulons y prendre part, parce que cela signifie que toutes les équipes qui ont pris part aux compétitions doivent se contenter de te regarder, alors il s’agit de quelque chose de grandiose. Il arrive que l’on gagne, il arrive que l’on perde, mais la vie continue, il n’y a pas de problème », a conclu Sobis.