Revenir aux bases. - Luis ‘Chaka’ Rodríguez

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA, Lundi 17 décembre 2018.- À quelques semaines à peine du début du Tournoi de Clôture 2019 de la Liga MX, l’idéal pour les Tigres est de retrouver les bases de travail et de jeu qui leur ont permis de triompher dans le passé, selon le défenseur Félin Luis « Chaka » Rodríguez.

« Chaka » Rodríguez a indiqué ce lundi aux médias que les entraînements des Universitaires ont été intenses et que les sessions doubles de travail ont été courtes, mais très précises :

« Il faut retrouver les bases, tout ce qui a nous donné tant de titres de champions, et commencer à jouer de manière un peu plus compacte », a de même exprimé Rodríguez.

En ce qui concerne les joueurs qui viennent de quitter l’équipe, comme Juninho qui a pris sa retraite et Ismael Sosa qui jouera désormais sous les couleurs des Tuzos de Pachuca, « Chaka » a indiqué qu’ils manqueraient à la formation, mais que les Tigres disposaient d’un effectif suffisamment bon pour les remplacer :

« Juninho et Sosa sont des joueurs que nous allons regretter, mais il y a beaucoup d’autres joueurs qui étaient en concurrence avec eux quand ils jouaient ici, parce qu’il y a toujours de la concurrence ici, alors j’espère que leur départ ne nous portera pas préjudice ».

En ce qui concerne les objectifs de l’équipe pour le prochain semestre…

« D’abord nous qualifier en Phase Finale et atteindre ensuite la finale, comme on cherche à le faire lors de chaque Tournoi ».

Pourquoi l’équipe a-t-elle cessé de jouer comme quand elle est devenue championne ?

« Je crois que les rivaux comptent beaucoup. On a un effectif qui joue ensemble depuis longtemps et peut-être qu’ils nous connaissent de mieux en mieux ».

Une bonne année au plan personnel…

« Avant tout, j’espère ne pas avoir de problème de blessure et je crois qu’en m’entraînant jour après jour, je vais pouvoir garder ma place au sein de l’équipe nationale du Mexique ».

Quel est l’état d’esprit de l’équipe ?

« Pour nous, qui jouons, le fait de ne pas aller au bout est un échec, parce que l’effectif qui est le nôtre devrait nous permettre d’arriver au titre, et plus encore ».

Est-ce que ça a été un problème d’attitude ou de jeu sur le terrain ?

« On est des gens très professionnels, très directs, je crois que c’est davantage dû à ce qu’ont fait nos adversaires. On garde toujours en nous la frustration d’avoir pu faire plus, et c’est là-dessus qu’on travaille en prévision de la nouvelle saison, pour apprendre des erreurs et être sûrs que ça ne se reproduira pas ».

Est-ce que le départ de Juninho peut peser lourdement sur la défense ?

« Au poste qui était le sien, on a des joueurs comme Hugo (Ayala), (Francisco) Meza, des garçons de la sélection des moins de 20 ans. Son absence ne m’inquiète pas, bien sûr qu’on va le regretter, mais j’ai entièrement confiance dans les joueurs dont on dispose ».