Ricardo « Tuca » Ferretti parle du recrutement de Carlos Salcedo

SAN NICOLÁS DE LOS GARZA (MEXIQUE), Lundi 21 janvier 2019.- C’est, simplement, pour l’ensemble de ses qualités aussi bien sur le terrain qu’à l’extérieur de celui-ci que les Tigres de l’Université Autonome du Nuevo León (UANL) et l’entraîneur Ricardo « Tuca » Ferretti ont « jeté leur dévolu » sur Carlos Salcedo :

« C’est un joueur qui a joué en Mondial, un joueur d’équipe nationale, qui a joué en Europe, un Mexicain, je pourrais ajouter toutes les qualités qui me passent par la tête », a indiqué ce lundi l’entraîneur qui a mené à quatre reprises ses pupilles au titre de Champions du Mexique.

Mais les innombrables qualités de Salcedo ne lui éviteront pas de devoir se battre comme le reste de ses coéquipiers pour obtenir sa place au sein de l’équipe, personne ne signant de contrat en tant que titulaire ou en tant que remplaçant :

« C’est un défenseur, et il va se battre comme tous ceux qui jouent au sein de cette équipe, personne ne signe pour être titulaire ni pour être remplaçant, alors il arrive avec un objectif clair dans ce club et dans cet effectif, celui de conquérir sa place », a ajouté l’entraîneur Félin.

Ici pour remédier à certains défauts

« Ce qui a fait défaut à cette équipe ? Je considère qu’on a reçu bien trop de buts sur coup de pied arrêté lors du dernier Tournoi ».

Chaque chose en son temps avant de jouer samedi…

« D’abord, il doit se soumettre à des examens (médicaux), il doit y avoir un temps d’adaptation, une communication avec ses coéquipiers. Quand tout ça sera acquis, comme je viens de le dire, s’il fait ce qu’il faut pour gagner le poste, rien ne s’oppose pour ma part à ce qu’il joue ».

Salcedo, attiré par l’importance des Tigres…

« Je crois qu’il est ici du fait des choses qui se sont produites, on est passés d’une équipe qui était menacée par la rétrogradation à un club qui a gagné de nombreux titres, qui s’est battu et qui cherche constamment à lutter pour le titre. Je crois que c’est une caractéristique très attirante pour n’importe quel joueur ; tout le monde veut gagner, obtenir des résultats. Il me semble que c’est ce que les Tigres ont réussi ces dernières années et, naturellement, c’est ce qui fait que les joueurs soient intéressés par l’équipe ».

À quel poste jouerait-il ?

« Il faudra attendre un peu pour le savoir. En ce moment, je n’ai aucune idée de si ce sera à droite, à gauche, au centre, en haut ou en bas ».

Un joueur que « Tuca » n’a jamais entraîné…

« Non, moi, je ne l’ai jamais entraîné, je crois qu’il a fait partie du Centre de Formation avant que je n’arrive moi, en 2011. Je ne sais pas comment ça s’est passé pour lui en Centre de Formation. Parfois, un joueur arrive avec son agent et, la vérité c’est que je connais très peu le Centre de Formation. Moi, je m’occupe de l’équipe première et, quand j’ai besoin de quelque chose en rapport avec le Centre de Formation, je demande à Carlos Muñoz ou à Hugo Hernández pour voir avec eux les joueurs que je dois utiliser pour les entraînements ».